20/04/2015 09:57

Le numéro un communiste Pierre Laurent demande "des excuses publiques" à François Hollande qui a comparé Marine Le Pen et PCF

Le numéro un communiste Pierre Laurent a demandé lundi "des excuses publiques" à François Hollande qui avait assuré la veille que Marine Le Pen parlait "comme un tract du Parti communiste des années 1970".

"Je suis scandalisé", a déclaré sur France 2 le secrétaire national du PCF. "J'ai demandé au président de la République des excuses publiques pour cette phrase" qui est "lamentable", a ajouté le sénateur.

La présidente du Front national "Madame Le Pen parle comme un tract du Parti communiste des années 1970 (...) sauf que le Parti communiste, il ne demandait pas qu'on chasse les étrangers, qu'on fasse la chasse aux pauvres", a déclaré le chef de l’État dimanche, lors de l'émission "Le Supplément" sur Canal+.

Une comparaison qui a suscité l'indignation au PCF mais aussi au Parti de Gauche, son partenaire au sein du Front de Gauche. Jean-Luc Mélenchon a ainsi pilonné une phrase d'une "totale bassesse et indigence" indigne "d'un président élu aussi par les communistes".

"C'est la seule chose que le président de la République a trouvé à répondre à des électeurs qui lui disaient leur désarroi dans un reportage qui dénonçait ses trahisons par rapport à ses promesses de 2012!", a déploré Pierre Laurent.

"Je rappelle au président de la République que dans les années 70 dont il parle, la gauche à l'époque avait un programme, un programme de gauche et même commun entre communistes et socialistes qui a d'ailleurs permis la victoire de 1981 de la gauche de l'époque", a martelé le numéro un communiste.

Pour le sénateur de Paris, "la gauche à l'époque n'hésitait pas à dire des choses auxquelles le président de la République a totalement renoncé".

Le secrétaire national y voit "un aveu" de François Hollande qui "a décidé de tourner le dos à ses électeurs plutôt que de répondre à leurs urgences sociales". "Nous, nous n'avons pas renoncé", "le Parti communistes des années 70 comme des années 2000, lui, il continue le combat contre la finance", même si "nous avons changé beaucoup de choses" depuis ce temps.

Il a souligné que l'eurocommunisme voulait alors "construire une Europe de la solidarité et pas l'Europe de la finance qu'on s'apprêtait à construire. Qui avait raison, les communistes ou ceux qui se sont engouffrés dans l'Europe qu'on connaît aujourd’hui ?". Idem pour la défense par les communistes d'un maintien des emplois industriels en France. "Qui avait raison ?"

"Il y a des choses de cette époque-là que je revendique totalement et il y en a d'autres que nous avons changé bien sûr parce que le monde a changé", a-t-il encore fait valoir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
21/avril/2015 - 05h35

.

Portrait de Tarmac
20/avril/2015 - 15h28
Achille XX a écrit :

Le communisme est le pire régime que la terre ait jamais porté, même le nazisme est une rigolade à côté. 300 millions de morts depuis 1917, au bas mot. Alors la vraie honte, c'est que ce parti passé du totalitarisme à un regroupement de feignasses, d'alcooliques et de massacreurs d'entreprises soit autorisé en France, point final.

Belle analyse, demandez aux ex habitants de la RDA ce qu'ils en pensent de cette dictature

Portrait de RogerMeneur
20/avril/2015 - 11h34
thibaud a écrit :

« Il est vraisemblable que nous aurons affaire non seulement à une masse mouvante plus ou moins indésirable de sans-travail et d’émigrants, de provenances diverses, en quête d’un pays susceptible de les accueillir en leur procurant des moyens d’existence, mais encore à des individus franchement douteux, à la moralité suspecte. Il convient de refouler impitoyablement tout étranger qui cherchera à s’introduire sans passeport ou titre de voyage valable, ou qui n’aura pas obtenu de visa consulaire, s’il est soumis à cette formalité.

A ce point de vue, notre vigilance devra être particulièrement en éveil vis-à-vis des originaires de l’Europe centrale et orientale. Sinon nous risquons de voir arriver chez nous des individus sans travail et sans ressources en quête de situations quelles qu’elles soient. Pour parvenir à leurs fins, ils utilisent tous les prétextes et recourent à tous les subterfuges. Or tous ces immigrants viennent de plus en plus submerger nos professions commerciales et artisanales, pesant ainsi sur notre économie générale. »

 

Marx Dormoy, ministre de l’Intérieur du Front Populaire, 14 avril 1937

 

 monsieur Laurent n'oubliez pas non plus les paroles prononcés par georges marchais!!!!

Chut.....! Laissez les deux ou trois pelés électeurs du PCF jeunes pour la plupart, avec leurs rêves!! Dommage que sur ces sujets les médias toujours enclins à ressortir les casseroles de partis politiques, ne fassent pas leur job correctement et de façon équitable.....

Portrait de jajafoxy1
20/avril/2015 - 10h59
Jak a écrit :

FN = seul parti patriote, les autres sont des vendus...., tu as du mal à voir la différence, c est une défaillance intellectuelle???

Tant que je vote pas FN aucune défaillance intellectuelle de ma part , chose que l'on ne peut pas dire de tous smiley
Portrait de RogerMeneur
20/avril/2015 - 10h58

Pauvre petit calimero bolcho! qui sans l'URSS n'est rien! Il règne tout ou plus sur le 93! Woaw la belle affaire!

 

Portrait de jajafoxy1
20/avril/2015 - 10h12
FN = PCF = Vie en autarcie donc il a raison

Les plus vus