20/04/2015 12:01

Le PS proteste contre le faible pourcentage de femmes politiques invitées des médias

Les quatre porte-parole du parti socialiste ont protesté, samedi contre le faible pourcentage de femmes politiques invitées dans les émissions radio-télévisées, enjoignant les directeurs de l'information de respecter la loi de 2014 sur l'égalité réelle femmes-hommes.

"Au regard des principales émissions politiques de la semaine qui vient de s'écouler, le Parti socialiste s’étonne encore de ne voir que très peu de femmes politiques sur les ondes. Les invité-e-s politiques se trouvent être majoritairement des hommes", écrivent Carlos Da Silva, Olivier Faure, Juliette Méadel et Corinne Narassiguin, les quatre porte-parole, ainsi que Claude Roiron, secrétaire nationale à la parité et aux droits des femmes.

"Sur l’année 2014, seulement 19% des invité-e-s étaient des femmes sur les plateaux télévisés et 17% dans les émissions de radio selon les chiffres clefs 2015 du ministère des Affaires sociales", ajoutent-ils.

"Pourtant, si le CSA doit veiller à la juste représentation des femmes dans les médias depuis la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, il est également de la responsabilité des directeurs de l’information d’assurer un juste équilibre dans la composition des plateaux", estiment-ils, jugeant qu"'il reste encore beaucoup de travail sur le chemin de la parité" et que "certaines rédactions y parviennent mieux que d’autres !".

"Les femmes politiques ont autant de choses à dire que les hommes politiques. Pour que les mentalités progressent, n’hésitez pas à les inviter !", concluent-ils.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
26/avril/2015 - 06h23

Ils sont à peine ridicules

Portrait de RogerMeneur
20/avril/2015 - 12h41
Tchin2 a écrit :

Il y a 30 ans , Françoise Giroud a dit:  "La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente."

 

La parité avec ses quotas, semble avoir exaucé ses voeux :bigsmile:

 On veut absolument  la parité alors que déjà à l'ENA dont sont issus pas mal de politiques, on est loin mais alors loin de la parité! C'est un peu comme si on exigeait la parité  chez les employés d'un salon d'esthétique!

Les plus vus