18/04/2015 07:10

TF1, Canal Plus et M6 dénoncent auprès du CSA les conditions de la revente de la chaîne de télévision Numéro 23

TF1, Canal Plus et M6 ont dénoncé auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) les conditions de la revente de la chaîne de télévision Numéro 23, une opération qu'ils qualifient de "fraude", selon le magazine Challenges.

Dans une lettre adressée au CSA publiée par Challenges, les trois principales chaînes de télévision privées ont protesté contre la prochaine revente de la chaîne par son principal actionnaire, Pascal Houzelot, au groupe NextradioTV pour un montant de 88,3 millions d'euros.

"Il nous semble que cette opération s'inscrit purement et simplement dans une approche de spéculation sur des fréquences qui relèvent du domaine public et font l'objet de contreparties que l'intéressé n'a jamais remplies", ont dit les PDG des trois chaînes signataires du courrier.

Le CSA, chargé notamment de statuer sur l'attribution et l'achat de fréquences télévisuelles, "devrait analyser cette opération comme relevant d'une +fraude+ caractérisée à la loi audiovisuelle", ont-ils estimé.

Numéro 23 est l'une des rares chaînes de la TNT à ne pas être adossée à un grand groupe, alors que les chaines gratuites se disputent un marché publicitaire en recul.

Elle a été créée par M. Houzelot, également fondateur de la chaîne de divertissement destinée à la communauté homosexuelle Pink TV. En 2012, il avait réussi à lever 5 millions d'euros auprès d'hommes d'affaires parmi les plus riches de France, tels Bernard Arnault ou Xavier Niel.

Puis il avait fait entrer au capital, en janvier 2014, le groupe russe de télévision UTH qui avait pris 15% de la petite chaîne.

"Dès sa candidature, l'actionnaire principal de la chaîne numéro 23 a semblé souhaiter (la) revendre le plus rapidement possible", affirment TF1, Canal Plus et M6, "alors que le Conseil a proposé une clause de non-revente du service de cinq ans", "refusée" par M. Houzelot puis réduite de moitié.

"Un tel dévoiement de la loi pénaliserait" le contribuable "mais aussi nos groupes qui eux respectent les règles", poursuivent-ils, rappelant que "le passage en gratuit" de leurs "services LCI, Paris Première et Planète +" leur avait été refusé au titre "notamment de la protection de Numéro 23".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ragnar lotbrok
18/avril/2015 - 18h27

le seul vrai talent de ce messieur est de savoir s'entourer de mecenes qui l'accompagnent dans ses projets, c'est un homme politique et de reseau avant tout.

il avait promis une chaine gay friendly, elle etait devenue une chaine porno en moins de 2 ans cumulant 15 millions de deficit, il avait promis une chaine de la diversité et il cree une chaine sans identité, qui elle aussi est en train de cumuler les deficits.tf1 ne peut pas se permettre de jouer la vierge effarouchée puisque ce groupe a accompagné cet incompetent(mais malin) sur pink et sur numero 23.

enfin  acheter 90 millions  une chaine qui fait en moyenne 300.000 telespectateurs est un concept de gestion assez particulier de la part du groupe next radio,bref tout cela est risible

Portrait de freddu13500
18/avril/2015 - 10h56
Revenge4 a écrit :

bien sur qu'elle sont jalouse,mais creer une chaine pour la revendre aussitot,c'est de l'abus

Effectivement on peut trouver ça scandaleux surtout qu'il n'a pas fait grand chose pour faire monter la chaîne y'a juste des émissions us, et parlons aussi des serie comme community don seulement 3 saisons a été diffusé en prime et après multi rediffusé à 7h du matin mais il reste 2 saisons inédites jamais diffusé.

Portrait de macaignepierregeorges@gmail.com

ATTENTION
Le CSA est diriger par la gauche, celui qui fait nommer le président du CSA par le Président de la république pour les présidents des chaînes radios Télévisions est nommée par le premier ministre, d'autre par la ministre de la culture, ensuite le président de l'assemblée, et une du sénat, pour désignée les présidents des chaînes radios et Télévisions du service publique et privées. Une fois un place le CSA réunis, doit décider ou pas le regarde et qui gère et le contrôle des chaînes programmes a destiner aux téléspectateurs , quand a la revende d'une chaîne, qui ne marche pas, doit prévenir le président qui est le proprietaire de sa chaîne comme Numéro 23, de revoir la copie, soit il le vente, ou bien change de nom, pour faire une nouvelle chaîne le CSA tranchera c'est eux qui décide...

Portrait de Gallus
18/avril/2015 - 10h15

Olalala ça crie encore au scandale smiley

Portrait de boy260
18/avril/2015 - 09h52 - depuis l'application mobile

Les grandes chaînes sont surtout jalouse de cette vente. Que le CSA mette Paris premiere et LCI en chaines gratuites.

Portrait de zzzzzz57
18/avril/2015 - 09h10

et moi je dénonce leur MULTI-REDIFFS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Portrait de HD TV
18/avril/2015 - 09h06

Bravo au Groupe Nextradiotv d'avoir eu Numéro 23. En esperant que ce ne sera pas une chaîne à rediff.Boycotte des 3 Groupes ! TF1, TMC, NT1, HD1 / Canal+, Itélé / M6, W9, 6Ter

Portrait de Nono75
18/avril/2015 - 08h37
jarod26 a écrit :

à quoi bon de se prendre la tête pour une chaine que personne ne regarde 0:)

Ben c'était un peu le but.

Se faire délivrer gratuitement une fréquence, puis la revendre deux ans et demi plus tard (le minimum imposé par la législation) et empocher 90 millions au passage.

Bref, c'est un peu comme les licences de taxi : délivrées gratuitement par l'état et revendues à prix d'or ensuite.

Portrait de blog90
18/avril/2015 - 08h19

Ben voyons.... au moins NextradioTV peut apporter de l'originalité contrairement aux autres. Avec un canal de plus M6 ferait W9bis, TF1 ferait TND 1 et Canal ferait D23 des chaines replay de leur chaines premium.... super la diversité !

Portrait de scoflieds
18/avril/2015 - 08h08

pour le pognon sa fais moins de recette plublicitaire pour eux ya 10 ans sa rigoler lorsque que la tnt allait arriver  bien fait pour eux 

Les plus vus