17/04/2015 12:57

François Fillon déterminé pour 2017 malgré les "intimidations" de Nicolas Sarkozy

L'ancien Premier ministre François Fillon affiche sa détermination pour le combat de la primaire UMP pour la présidentielle et prévient Nicolas Sarkozy que "personne" ni "aucune intimidation" ne le feront renoncer à 2017.

"Aucune intimidation ne me fera reculer, je serai sur la ligne de départ", a affirmé jeudi le candidat à la primaire pré-présidentielle de la droite et du centre, prévue les 20 et 27 novembre 2016.

Pendant cinq ans, il a été - l'unique - Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui, il estime que c'est à son tour de tenter sa chance pour la magistrature suprême. N'en déplaise à l'ex-chef de l'Etat et sa "petite musique sur le thème +François Fillon est mort+", dit-il en faisant allusion à des propos prêtés dans la presse à M. Sarkozy.

Qu'importe également que l'ancien président le mette en cause, toujours selon la presse, dans l'affaire des pénalités qui vaut à ce dernier d'avoir été placé sous le statut de témoin assisté par la justice.

M. Fillon veut y voir autant de croche-pieds sur la route de l'Elysée. Tout comme ses proches affirmaient fin 2014, pendant l'affaire Jouyet/Fillon (Fillon était alors suspecté d'avoir demandé à l'actuel secrétaire général de l'Elysée d'accélérer les procédures judiciaires contre Sarkozy, ce qu'il nie énergiquement) que tout cela avait monté par l'Elysée pour "se débarrasser" du candidat Fillon.

"Il semble que ma candidature dérange. Après m’avoir volé mon élection à la présidence de l’UMP (ndlr fin 2012), on cherche maintenant à me salir par des attaques aussi basses qu’infondées", affirme-t-il dans le dernier numéro du Point.

Pourtant, "au nom du rassemblement" mis en oeuvre par Sarkozy depuis son élection à la fin de l'année dernière (comme en conviennent les responsables UMP interrogés à ce sujet), "le président de l’UMP et ses équipes devraient mesurer leur propos. Ce que je lis dans la presse n’est pas rassurant: +crocs de boucher, Fillon condamné à la mort politique, Juppé trop vieux, Bayrou contagieux...+" ajoute-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Crache ton venin.
18/avril/2015 - 03h18
KornishShoeless a écrit :

On va foutre la pâtée à Sarkozaïe, aïe, aïe...

Ex-Robin des bois, sympathisant, socialisant, comme ses parents et comme ses grands-parents, Kornish avait fait ce qu'on appelle changement.

Comme un bon serf docile qu'il est, il travaille pour le Roi en le remerciant des coups de trique qu'il reçoit.

Portrait de rosy
17/avril/2015 - 17h52

Sujet sur Fillon , photo de Sarko ... pourquoi ?

Portrait de france31400
17/avril/2015 - 16h15

j'aime bien Fillon:il est calme ,pondéré,mais peut-être pas assez charismatique!!

Portrait de jujugreg
17/avril/2015 - 15h36 - depuis l'application mobile

vas mon Nicolas ne te laisse pas intimidé par celui qui a été ton premier ministre pendant 5ans et maintenant il te dénigre

Portrait de Anzig
17/avril/2015 - 15h19
lautre a écrit :

Heureusement que NON. Arrêtez de l'idolâtrer. Vous ne connaissez sans doute rien des origines de la famille, des exactions du père (tortures lors de la guerre d'Algérie, meurtre de son mentor, etc...)

 

Pour info, Mitterrand comme Garde des Sceaux durant la guerre d'Algérie a envoyé sans broncher 45 personnes à la guillotine.

 

A côté, Le Pen est un enfant de choeur.

 

Si vous condamnez Le Pen - qui apparemment a pratiqué la torture pour éviter des attentats - , vous devez condamner plus encore un Mitterrand - qui a envoyé à la guillotine des types qui n'auraient dû y être envoyés.

 

Ce qui n'empêche pas par exemple nombre d'élus socialistes de multiplier les rues et les bâtiments au nom de Mitterrand.

 

Un peu d'honnêteté ne vous ferez pas de mal.

Portrait de colin33
17/avril/2015 - 13h28 - depuis l'application mobile

qu'il se présente si ca peu nuire a Sarko le dictateur !!

Les plus vus