17/04/2015 10:27

Economie: France Télévisions a enregistré une perte nette 2014 légèrement moins élevée que prévu

Le groupe France Télévisions a enregistré une perte nette 2014 légèrement moins élevée que prévu, grâce notamment à une baisse de ses effectifs et à la poursuite de son vaste plan d'économies, a-t-il annoncé jeudi.

La perte nette du groupe s'est élevée à 38,4 millions d'euros, contre les 40,5 millions prévus au budget 2014, indique France Télévisions dans un communiqué.

"L'objectif de retour vers l'équilibre d'ici à fin 2015 est pleinement maintenu, grâce non seulement à l'effet pérenne des efforts engagés sur les exercices précédents, mais également en raison d'un bon premier trimestre publicitaire", ajoute France Télévisions, qui table pour 2015 sur un déficit réduit à 9,8 millions d'euros.

Le groupe, en perte l'an dernier pour la deuxième année de suite, rappelle que ses ressources - publiques et publicitaires - ont diminué.

Il souligne notamment "la baisse massive de la subvention de compensation de l'arrêt de la publicité" après 20 heures versée par l'Etat.

Son résultat moins dégradé que prévu s'explique par des économies "sur les programmes et hors programmes", explique le groupe, via notamment des renégociations de contrats et une baisse des effectifs, passés sous la barre des 10.000 salariés, avec un objectif de 9.750 salariés à la fin de l'année.

Le groupe, qui continue de serrer tous les boulons, avec des recherches d'économies sur tous les budgets, a également finalisé l'an dernier la vente à Lagardère Active de ses 34% dans la chaîne jeunesse Gulli.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
17/avril/2015 - 14h40

C'est grâce à nos sous

Les plus vus