08/12/2009 17:49

Numérisation des livres: Sarkozy entend contrer Google

Lors d'une table ronde organisée près de Strasbourg ce mardi  le Président de la République a affirmé vouloir contrer les ambitions du moteur de recherche américain Google en matière de numérisation des livres.

Nicolas Sarkozy a déclaré que ce serait une des ambitions du grand emprunt national dont il présentera les détails lundi prochain.

Au delà du développement du réseau internet à haut et très haut débit, le chef de l'Etat a évoqué l'intérêt de la numérisation du patrimoine français.

"Il n'est pas question de nous laisser déposséder de notre patrimoine au bénéfice d'un grand opérateur aussi sympathique soit-il, aussi important soit-il, aussi américain soit-il", a lancé Nicolas Sarkozy sans citer Google.

"La France, c'est une histoire, c'est une culture, oserais-je le mot, c'est une identité. Il n'est pas question que ce que des générations et des générations ont produit en langue française nous nous en laissions déposséder simplement parce qu'on ne serait pas capable de mobiliser l'argent nécessaire pour faire nous-mêmes un travail de numérisation", a-t-il annoncé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de leempailleur
9/décembre/2009 - 11h21

Encore un peu de vent pour éviter les vrais sujets.

Portrait de renegade
9/décembre/2009 - 10h11

En quoi le fait d'accélérer la numérisation de nos œuvres littéraires servira à préparer les relais de croissance de notre pays ?

Portrait de logista
8/décembre/2009 - 23h04

encore une raison pour nous taxer !!

Portrait de SuperBeauMec
8/décembre/2009 - 21h05

Google le fait gratuitement ,pourquoi utiliser le grand emprunt ?? :| Il y a pas plus urgent ?

Portrait de sanya
8/décembre/2009 - 19h58

Je cite "ambitions du grand emprunt national", je m'attendais à des travaux plus urgents et surtout concernant notre bien être.

Portrait de berty2
8/décembre/2009 - 19h08

Une partie du grand emprunt va servir à cela ?

Il n'y a aucune urgence à numérisé nos œuvres, la Bibliothèque nationale de France procède déjà à ce travail. Cela prendra du temps, c'est certains mais pourquoi mobiliser l'argent de cet emprunt pour accélérer les choses, est ce que cela relancera l'économie ?

Les plus vus