13/04/2015 17:37

Lutte contre le terrorisme: 63% des Français favorables à la limitation des libertés individuelles, selon un sondage

Quand il s’agit de lutter contre le terrorisme, plus de six Français sur dix sont favorables à une limitation des libertés individuelles, révèle un sondage CSA pour Atlantico publié lundi, premier jour de l’examen du projet de loi sur le Renseignement.

Au total, 63% sont favorables à la limitation des libertés individuelles sur internet, notamment en surveillant les données de navigation des internautes, alors que 32% des sondés y sont opposés.

Plus on est âgé et plus on accepte que les libertés soient rognées: près de la moitié des 18-24 ans sont contre, alors que les 65 ans et plus y sont très massivement favorables (76%).

Les termes du projet de loi, qui sera présenté par Manuel Valls lundi après-midi dans l’hémicycle, ne sont pourtant pas encore bien perçus par tous: plus des deux tiers des Français en ont entendu parler (68%), mais moins d’un sur trois voit bien de quoi il s’agit (27%). Les mieux renseignés sont les retraités, les hommes et les sympathisants de gauche.

Parmi les opposants au projet de loi, on trouve en particulier des cadres (54% trouvent qu’il va trop loin), et des sympathisants du Front de Fauche (55%). Les 18-24 ans sont partagés: une première moitié estime qu’il s’agit d’un outil indispensable, quand l’autre juge qu’il va trop loin.

Le dispositif automatique de surveillance des données de navigation des internautes est approuvé par les deux tiers des Français, en particulier par les plus âgés et les sympathisants de droite. Au total, 77% des 65 ans et plus s’y disent favorable contre 52% des 18-24 ans.

Au sein de la gauche, socialistes et sympathisants du Parti socialiste sont 68% à approuver une limitation des libertés individuelles sur internet alors que les sympathisants de la gauche (Front de gauche, Europe Ecologie Les Verts) sont plus mesurés. Il y a toutefois systématiquement plus de sondés en faveur de ces mesures que le contraire.

Enfin, les personnes interrogées qui se disent proches des idées du Front national se déclarent en majorité très favorables à une limitation des libertés individuelles sur internet (69%), même si elles sont aussi les moins informées sur le sujet (32% déclarent n’avoir pas entendu parler du projet de loi).

Le sondage a été réalisé sur internet entre le 8 et le 10 avril 2015 sur un échantillon national représentatif de 997 personnes âgées de 18 ans et plus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chleuk
14/avril/2015 - 09h37 - depuis l'application mobile

Moi je voudrai bien voir la question posée et si on disait aux gens "acceptez vous qu'on vous mette sur écoute pour vérifier que vous n'êtes pas un terroriste, un dangereux criminel ou un méchant opposant politique mais aussi s'assurer que vos correspondants ne le sont pas? Ah au fait du coup ils seront aussi sur écoute?"

Ah mais je viens de comprendre c'est pour embaucher au ministère de l'intérieur et résorber le chomage!!!

Portrait de li li
14/avril/2015 - 05h53

On le rappelle ou pas que cette loi est loin de ne concerner que le terrorisme (dont l’efficacité est proche de nul dixit les USA et de nombreux experts) , et le sondage comme le gouvernement ou comme ce site omettent  que cette loi concerne aussi les opposants politiques, les groupes désignés dangereux pour la république tel le FN (bienvenue aux 69% des frontistes consentant a être épié et fiché), les anarchistes, les opposants a une construction (notre dame des landes, barrage de Sivens). Avec cette loi, un motif subjectif et exclusivement politique pourrait entrainer la surveillance de journalistes, de juges, de societés ainsi que tous les proches familiaux ou géographiques de ces gens là, tout ca en totale opacité. Avec cette loi les écoutes de Mitterrand tant décriées, auraient été légales et toujours secrètes ajd'hui, la revolution francaise de 1789 n'auraient pas eu lieu, paul bismuth serait toujours paul bismuth (toujours sur écoute, pratique le secret défense imposé aux juges). Bref je suis de gauche (rappel, le ps n'est plus de gauche) mais je préfère encore quand c'est la droite umpiste qui est au pouvoir, comme ca on a un simulacre de gauche au ps qui s'oppose aux textes liberticides, c'est vraiment triste de constater comment notre république fonctionne. Surtout quand aussi ce gouvernement instrumentalise les récent attentats pour tenter de faire passer cette loi, alors même que Charlie Hebdo s'oppose a cette loi.

Portrait de mils1205
13/avril/2015 - 19h34

63 % des gens qui ont répondu au sondage sont des demeurés.

C'est comme ça qu'on se retrouve avec les miliciens devant sa porte à 3h du matin.

 

Portrait de lasuperconnasse
13/avril/2015 - 19h20

ha merde y a plus que 997 français ptdr

Portrait de RogerMeneur
13/avril/2015 - 18h44

Enfin de toute façon on pourra mettre tous les moyens techniques possibles il faudra toujours derrière des moyens humains avec leur inombrables failles! Il  faudra toujours que l'humain décide qui surveiller et c'est là que le bat blesse! le danger venant toujours de là où on ne l'attend pas!  

Portrait de Falaba
13/avril/2015 - 17h47

En résumé les vieux ont la trouille et acceptent n'importe quoi  et 32% des FN addicts n'ont pas l’intellect suffisant pour ne pas répondre ne connaissant pas le sujet  ! 

Les plus vus