12/04/2015 08:03

La Ministre Fleur Pellerin a jugé "nauséabond et dangereux" le contenu de deux unes de l'hebdomadaire Valeurs actuelles

La ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin a jugé "nauséabond et dangereux" le contenu de deux unes de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, qui ont déjà fait l'objet de condamnations récentes pour provocation à la haine et à la discrimination.

"Cela m'inspire un peu du dégoût, parce que je crois qu'aujourd'hui, il ne faut pas jouer avec les haines recuites (...)

Stigmatiser des populations à cause de leur origine ethnique ou de leur religion, est quelque chose d'extrêmement nauséabond et dangereux dans la période actuelle", a déclaré la ministre dans l'émission "Bondy Blog Café", qui sera diffusée dimanche sur la Chaîne parlementaire LCP et sur France O.

Elle était interrogée sur deux couvertures, l'une titrée "l'invasion qu'on cache" et l'autre "Roms l'overdose", qui ont valu au directeur de la publication d'être condamné pour discrimination envers les musulmans en février pour la première et pour provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers les Roms en mars pour la seconde.

A une journaliste lui demandant s'il était normal d'accorder des subventions à une publication comme Valeurs actuelles, Mme Pellerin a répondu qu'elle était "aussi la ministre du pluralisme de la presse".

"Je n'ai pas à me faire le censeur de certains médias parce que le contenu ne me plait pas" a-t-elle dit, avant de souligner qu'"il y a des procédures qui permettent de faire condamner des contrevenants".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
17/avril/2015 - 06h04

Elle est toujours aussi ridicule

Portrait de JAANIS
12/avril/2015 - 14h08
Vitrifié a écrit :

On pouvait voir ce genre de Unes dans les années trente pour une autre population...:((

Sauf que "l'autre population" n'a jamais voulu imposer ses pratiques, et a toujours respecté la république.

Portrait de RogerMeneur
12/avril/2015 - 10h37

Se préoccuper de la une de ce journal consiste à regarder la forme pour négliger le fond! Le plus important serait de se poser la question "est ce vrai que les français en en ont ras le bol?" Ceux qui y sont confrontés jour après jour, oui surement! Et peu  importe qu'ils soient roms! Ne les appelons pas "roms" mais autrement et le tour et joué plus de stigmatisation le tout est de savoir de qui l'on parle! Si un clochard est installé en bas de n'importe quel immeuble H24 il sera délogé sans que cela ne choque personne! Il n'y a pas de différence avec les roms! A ne jamais soulever les problèmes on voit bien à quoi celà mène!

Portrait de numi2
12/avril/2015 - 10h29

C'est elle la nauséabonde...

Portrait de taine66
12/avril/2015 - 09h43
thibaud a écrit :

Nous invitons madame la ministre de se rendre dans un camp de roms et d'y séjourner quelques jours, voilà un exemple qui apporterait du sens à ses dires!

Maissssssssss, le bla bla  ne coute pas grand chose n'est-ce pas!!!!

100% d'accord, et l'on verrait tous ces bobos assis dans leur beau fauteuil parisien ce qu'est la réalité.

On en a que faire des roms et d'accueillir toute la misére d'europe.

Portrait de morondini
12/avril/2015 - 09h17

le contribuable doit-il/elle un journal qui pratiquent régulièrement la haine raciale et la xénophobie qui sont indignes de la vraie France?

Portrait de Anzig
12/avril/2015 - 08h47

Nauséabond ?

 

Sauf que si des Roms se mettaient en tête de s'installer devant son ministère ou son domicile comme des moules sur un rocher, Pellerin les feraient dégager rapidement, manu militari si nécessaire.

 

Toujours aussi faux-culs ces socialistes avec leur double discours hypocrite : "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais".

Portrait de breizhald
12/avril/2015 - 08h21

Le gouvernements n'a qu'a ouvrir les yeux et sanctionner les personnes qui se moquent des lois françaises aux détriments de ceux qui les respectent et malheureusement, les roms en font partie.

Portrait de sancho111
12/avril/2015 - 08h20

et oui la liberté d'expression ce n'est que pour charlie hebdo

Les plus vus