11/04/2015 09:51

Radio France: Premiers contacts positifs avec le médiateur, mais pas de levée de la grève prolongée jusqu'à lundi

Les premières discussions vendredi entre les syndicats de Radio France et le médiateur nommé par le gouvernement ont permis de renouer le dialogue après plus de trois semaines d'un conflit sans précédent, sans toutefois déboucher pour l'instant sur une suspension de la grève.

Les organisations syndicales et Dominique-Jean Chertier, qui se sont entretenus pendant une partie de la journée, doivent se retrouver samedi à 15H00 pour poursuivre leurs débats à huis clos.

"J'ai l'espoir d'arriver à une sortie de conflit rapide. Le temps n'arrange jamais rien après un conflit long", a déclaré le médiateur à l'issue de cette première prise de contact.

Sa feuille de route avait été tracée par la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, dans un entretien au Monde vendredi matin:

"Dans l'immédiat, il s'agit de renouer les fils du dialogue et de mettre un terme à la crise", "si possible d'ici à dimanche soir". Mais lors d'une assemblée générale intervenue peu après, le mouvement avait été reconduit pour le 23e jour consécutif à une très forte majorité par quelque 300 personnes.

Près de 2.900 salariés travaillent à Radio France à Paris. Les syndicats, qui avaient affiché leur détermination en AG, notamment sur la question des suppressions d'emplois, se montraient eux aussi positifs après leur rencontre avec le médiateur. "On repart sur de nouvelles bases aujourd'hui, donc satisfaction", a commenté Philippe Ballet, délégué Unsa.

"Il a une méthode, il écoute, il laisse parler les gens. Il semble s'inscrire dans un temps long", a déclaré Renaud Dalmar (CFDT). Une "grande qualité d'écoute" reconnue aussi par Jean-Paul Quennesson (SUD). Mais "aura-t-il le mandat pour que nos revendications soient écoutées ?".

Les débats ont porté sur plusieurs mesures du plan stratégique présenté par le PDG de Radio France Mathieu Gallet.

Plusieurs intervenants ont exprimé leur opposition à la mutualisation des programmes des radios locales de France Bleu prévue par la direction sur certaines tranches horaires, selon une source syndicale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus