08/04/2015 12:01

Des fournisseurs d'accès à internet sommés de bloquer l'accès à un site de téléchargement illégal

Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné aux principaux fournisseurs d'accès à internet (FAI) d'empêcher l'accès depuis la France au site de téléchargement de musique T411, selon une décision consultée mardi par l'AFP.

Dans son jugement daté du 2 avril, la 3ème chambre du TGI de Paris a ordonné à Orange, Bouygues Telecom, Free, SFR, "de mettre en oeuvre et/ou faire mettre en oeuvre (...) toutes mesures propres à empêcher l'accès, à partir du territoire français, (...) par tout moyen efficace et notamment par le blocage du nom de domaine t411.me".

Cette décision doit s'appliquer au plus tard 15 jours après la signification de la décision, et pour une durée de 12 mois à compter de la mise en place des mesures.

Dans un communiqué, la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP), à l'origine de cette procédure, s'est réjouie de cette décision.

"Après le blocage du site The Pirate Bay, (en décembre 2014) cette décision constitue une nouvelle étape dans la lutte contre la piraterie musicale et vient renforcer les décisions similaires déjà existantes dans l'Union Européenne et à travers le monde", a ajouté la SCPP.

Le tribunal a en revanche débouté la SCPP de sa demande de prise en charge par les FAI des coût des mesures ordonnées.

Le site T411 propose d'ores et déjà des moyens de contourner les mesures ordonnées par la justice.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ryo
9/avril/2015 - 07h22

C'est possible de rappeler qu'une alternative c'est un choix entre deux options ou pas?Enfin bref... Toujours des décisions qui ont au moins 10 ans de retard sur le faits. Le jour où la génération X prendra la tête des associations, on pourra peut-être espérer changer d'ère et, pourquoi pas, trouver des solutions un peu plus dans l'air du temps...A quand la licence globale? On compte plus de 24 millions d'abonnés au net en France (http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/nombre-abonnes-internet-fra...smiley. Multipliez ça, je sais pas, par 5 euros, tous les mois, il reste à trouver un moyen de permettre un comptage de téléchargement cette fois légalisé et imaginez le pognon que les auteurs pourraient récupérer.

 

120 millions d'euros par mois, c'est pas rien du tout.  Et ça réglerait la question.Mais non, faut des systèmes à la con. Ce qui emmerdent les distributeurs, ce n'est certainement pas que les artistes soient rémunérés, sinon ça se saurait. C'est leur propre fessier, qui les intéresse. Certainement pas la création artistique.

Portrait de elixyr81
8/avril/2015 - 17h01

La derniere phrase de l'article veut tous dire.......smiley

Portrait de Koro
8/avril/2015 - 15h30

La bonne blague smiley

Portrait de Gloubox
8/avril/2015 - 14h21
le petit diablotin a écrit :

ca n empêchera pas les pirates et autre délinquants  et voleurs du net de sévir....

Quand on payé 15 euros pour un CD avec 20 chansons dessus je suis d'accord que c'était des voyous du net mais quand on paye maintenant 15 euros pour 10 chansons dont 3 reprises je trouves que les voleurs sont autre part .... et puis les ventes de CD ne représente pas beaucoup des revenus des artistes , c'est plus les maisons de disque qui se remplissent les poches . Donc non le téléchargement illégal modéré j'entend bien n'est pas un réel problème en soit je trouves .

Portrait de Routier-69
8/avril/2015 - 13h55 - depuis l'application mobile

Le procès avait à peine commencé que t411 avait déjà changé d'adresse ! L'état le savait mais bon, ils jouent avec l'argent de nos impôts ! C'est plus facile de dépenser de l'argent qui ne nous appartient pas...

Portrait de Varlocke
8/avril/2015 - 12h46

Le truc c'est que 90% des gens qui vont sur Torrent411, savent contourner le blocage en moins de 5 minutes...

Alors certe papy et mamie eux vont devoir aller ailleurs, mais c'est pas eux qui téléchargent le plus...

Portrait de BandB
8/avril/2015 - 12h38

je ne connaissais pas ce site

par curiosité je tape sur l'ami google le nom et je le trouve

et rien n'est bloqué

je peux m'y inscrire, de course

.

mais je ne le ferai pas

ah ils sont doués les irréductibles gaulois

pour bloquer leur village de l'invasion romaine

Portrait de steff03
8/avril/2015 - 12h11

Encore des mesures qui vont faire mourir de rire les internautes... 

1. ceux qui téléchargent encore en "torrent" sont minoritaires.. il y a beaucoup mieux de disponible sur le net...

2. un site bloqué = 1 adresse précise.. pour le cas de pirate bay, il y a des centaines d'adresses alternatives disponibles pour s'y connecter.. il y a fort à parier que le site en question sera accessible très vite... 

De toute façon, il faut des mois voire des années pour voter des lois ou des décisions de justice... et quelques heures tout au plus pour trouver la parade sur le net....

Continuez, chers politiques et professionnels de la musique.. vos mesures ont au moins comme mérite de faire bien rire le net ... 

Le système des droits d'auteur est complètement obsolète, et il serait temps de consacrer votre énergie à trouver une "vraie" alternative... 

 

Portrait de Lalouche
8/avril/2015 - 12h10

Marrant de faire de la pub pour un site que de toutes façons ils n'arriveront pas à bloquer  smiley

 

Portrait de bush
8/avril/2015 - 12h09

"Après le blocage du site The Pirate Bay, (en décembre 2014) cette décision constitue une nouvelle étape dans la lutte contre la piraterie musicale et vient renforcer les décisions similaires déjà existantes dans l'Union Européenne et à travers le monde".

 

Un peu comme si après avoir coupé un 1er arbre dans une foret, on se rejouissait d'effectuer une déforestation après en avoir coupé un 2eme. smiley

Les plus vus