06/04/2015 10:42

Radio France entame son 19e jour de grève, la plus longue de son histoire - Le point complet sur le conflit

Radio France entre ce lundi dans son 19e jour de grève, la plus longue de son histoire, et le conflit risque d'encore se durcir cette semaine car la direction doit présenter un plan de réductions d'effectifs.

Mercredi le PDG Mathieu Gallet présente lors d'un Comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire son plan stratégique, avec plusieurs mesures d'économies qui visent à redresser les comptes plombés de Radio France, en déficit de 21,3 millions d'euros cette année.

Parmi elles, un plan de 300 à 380 départs volontaires, en priorité pour les seniors, avec 50 créations de postes dans des métiers qui jusqu'ici n'existaient pas à Radio France, a-t-on précisé de source proche du dossier.

Des réductions d'effectifs d'avance rejetées par les syndicats. Le président de la Société des journalistes de Radio France Ludovic Piedtenu a estimé dans la presse qu'un tel plan serait "absurde" car il ne viserait pas les postes "non productifs et qui coûtent cher", et qu'en outre il "coûterait à l'Etat une vingtaine de millions d'euros".

C'est pourquoi la grève, jusqu'ici reconduite jusqu'à mardi matin, pourrait se poursuivre au moins jusqu'en fin de semaine, estimaient plusieurs syndicalistes.

"Avec le plan de départs, je ne vois pas comment éviter le durcissement", juge l'un d'entre eux. Le SNJ (Syndicat national des journalistes), qui a participé au mouvement uniquement vendredi, pourrait opter pour la grève dès le lendemain du CCE, selon des sources au sein de la rédaction.

Pour sortir de l'impasse, les syndicats réclament au gouvernement un médiateur, sans réponse pour l'instant. La ministre de la Culture Fleur Pellerin a estimé vendredi que Mathieu Gallet avait "toutes les cartes en mains" pour sortir du conflit.

Mais une partie des syndicalistes et des salariés jugent Mathieu Gallet discrédité après les révélations sur les dépenses de rénovation de son bureau, dont il s'est publiquement excusé, et l'embauche d'un conseiller en image. Vendredi, une assemblée du personnel a voté contre lui une motion de défiance et réclamé sa démission.

Mais le soir même sur iTELE, le PDG a exclu de démissionner.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de philmoi100bal
6/avril/2015 - 13h53

Tant que la grève continue, c'est bon pour France musique: Il y a enfin de la musique sur France musique!!!!!

Portrait de Yazid Manou
6/avril/2015 - 12h05

Je pensais moi aussi que ce conflit était le plus long jamais vécu par Radio France. C'était (comme me l'a fait remarquer un ancien de la Maison) oublier celui de mai 1968 qui dura sept semaines mais là le contexte était tout autre...

Les plus vus