03/04/2015 10:16

New York: Deux femmes se réclamant du groupe jihadiste Etat islamique arrêtées pour avoir voulu commettre un attentat

Deux femmes se réclamant du groupe jihadiste Etat islamique ont été arrêtées jeudi à New York, accusées de vouloir fabriquer une bombe pour commettre un attentat aux Etats-Unis, ont annoncé les autorités.

Identifiées comme Noelle Velentzas, 28 ans, et Asia Siddiqui, 31 ans, les deux jeunes femmes, toutes les deux Américaines, vivaient jusqu’à récemment dans le même appartement dans le quartier du Queens.

«Depuis au moins août 2014, les accusées auraient comploté pour construire une bombe et l’utiliser dans un attentat terroriste aux Etats-Unis», a annoncé la procureure fédérale de Brooklyn Loretta Lynch dans un communiqué.

Les deux jeunes femmes, qui étaient suivies par un agent du FBI sous couverture depuis 2013, avaient «à maintes reprises exprimé leur soutien au jihad violent», a ajouté la procureure. Siddiqui avait par exemple écrit en 2009 un poème publié par Al-Qaïda dans la péninsule arabique, qui exhortait ses lecteurs à rejoindre le jihad, selon la même source.

Velentzas, pour laquelle Ben Laden était un héros, avait récemment déclaré qu’elle et Asia Siddiqui étaient «citoyennes de l’Etat islamique», le groupe extrémiste qui a proclamé un califat sur les territoires irakiens et syriens qu’il contrôle, a ajouté la procureure.

En juin 2014, elle avait aussi affirmé être prête à mourir en martyre, selon l’acte d’accusation.

Asia Siddiqui était «en possession de nombreuses bouteilles de gaz et d’instructions sur comment les transformer en engins explosifs», selon ce document de 28 pages.

Il y a deux semaines, Velentzas, interrogée sur l’arrestation d’un Américain, Tairod Pugh, 47 ans, ayant cherché à partir en Syrie pour rejoindre le jihad, avait répondu qu’elle ne voyait pas pourquoi les gens partaient à l’étranger, quand selon elle il y avait plus d’opportunités de «plaire à Allah» aux Etats-Unis.

Velentzas était amie sur Facebook avec Pugh, un ancien mécanicien de l’armée de l’air, qui a plaidé non coupable le 18 mars à Brooklyn de soutien à une organisation terroriste.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Routier-69
4/avril/2015 - 17h39 - depuis l'application mobile

C'est l'action isolée de déséquilibreés, alors dans le cadre d'une démarche républicaine, il ne faut pas faire d'amalgame !

Portrait de freddy83460
3/avril/2015 - 13h37 - depuis l'application mobile

À mort,en martyr , mais toutes seules

Les plus vus