23/03/2015 14:20

Après les attentats, la mobilisation pour "la semaine de la presse à l'école" est en hausse

Les ministres de l'Education et de la Culture ont lancé lundi la semaine de la presse à l'école, une 26e édition qui prend cette année une importance particulière après les attentats de janvier, comme le prouve une mobilisation en très nette hausse.
"Cette semaine prend évidemment cette année une résonance particulière", a souligné Najat Vallaud-Belkacem, accompagnée de la ministre de la Culture Fleur Pellerin pour lancer cette édition, au collège Guy Flavien dans le 12e arrondissement de Paris.
"La liberté d'expression, ça s'apprend": tel est le thème de cette semaine de la presse et des médias à l'école édition 2015, un thème choisi par le Clemi (organisme chargé de l'éducation aux médias et à l'information dans le système éducatif, qui dépend du ministère de l'Education), après les attentats de début janvier à Paris, qui ont visé l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et un supermarché casher.
Quelque 15.500 établissements se sont inscrits cette année et 210.000 enseignants, soit 1.200 écoles et 22.500 enseignants de plus qu'en 2014.
Le Clemi met en ligne des ressources spécifiques pour les enseignants, dont une rubrique "Je suis Charlie", sur www.clemi.fr
Parmi les initiatives de la presse, l'AFP propose un accès pour découvrir ses services texte, photo, infographie, vidéo et vidéographie en six langues, Le Monde un accès gratuit pendant un mois à son édition abonnés numérique et France Info des ateliers radios pour aborder la question des sources et de la construction de l'information.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Titouniator
23/mars/2015 - 18h23
thibaud a écrit :

Que nos petits apprennent d'abord le français et l’arithmétique!!!

Eh bien tu peux le faire en créant un journal... C'est ce que je fais avec mes élèves depuis 15 ans.

Ecrire quelque chose d'utile en travaillant le français...

Les plus vus