04/12/2009 15:40

Conditions des photographes: Le SNJ-CGT proteste

Le syndicat des journalistes SNJ-CGT a protesté vendredi contre le durcissement des conditions de travail des photographes à l'Assemblée nationale, après que certains d'entre eux ont été empêchés de travailler lors du coup d'éclat des militants de Greenpeace mercredi.

"L'enceinte de l'Assemblée Nationale sera-t-elle bientôt décrétée +lieu privé, interdit aux photographes de presse?+. On peut le craindre", indique le syndicat dans un communiqué.

"Les gros plans seraient-ils donc prohibés et seules les photos +lisses et officielles autorisées ?+", ajoute-t-il.

Des photographes ont indiqué jeudi à l'AFP avoir été empêchés de photographier les militants de Greenpeace qui sont entrés la veille au Palais Bourbon, déplorant en outre un "durcissement" de leur conditions de travail à l'Assemblée nationale.

Le syndicat SNJ-CGT "proteste contre cette conception restrictive du droit à l'information, contraire aux principes démocratiques de la liberté d'expression".

Il invite les photographes à "se rassembler et à revendiquer leur droit d'exercer leur métier en toute conscience et indépendance".

Les photographes disent ne plus avoir le droit de se pencher de leur tribune, de se lever, d'appuyer le téléobjectif sur la rambarde en velours et ne peuvent entrer dans l'hémicycle que cinq minutes avant le début de la séance, au lieu de quinze minutes auparavant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus