15/02/2007 07:03

**Sondage sur l'émission politique de TF1: Votez !! (Vidéo)


0

Depuis lundi les polémiques se multiplient sur l'émission politique de TF1, "J'ai une question à vous poser" et sur son organisation.

Tout d'abord, certains se demandent si Nicolas Sarkozy n'a pas eu à l'avance les questions, ce que dément totalement la direction de TF1 et PPDA.

D'autre part, François Bayrou et Marine Le Pen s'interrogent sur le fait qu'une pârtie de la production ait été confiée à Dominique Ambiel, ancien conseille de Jean Pierre Raffarin.

Votez ci-dessous et donnez

ensuite votre avis dans les commentaires !

Attention, désormais pour ne pas fausser les résultats, vous devez être inscrit sur le blog pour pouvoir voter.

Un seul vote par pseudo !

Les sondages seront donc encore plus fiables!


Regardez les explications de Franck Tapiro, publicitaire, proche de l'UMP que certains accusent d'avoir participé à l'élaboration de l'émission

Extrait de Canal + samedi midi

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de GIG417
Vote: 
0

Je me demande meme si les résultats de ce sondage refléteront la réalité ?


Portrait de Tilt
Vote: 
0

et j'ajoute
que c'est en cela qu'on voit des retournements de veste tels que celui de Doc Gyneco et Enrico Macias.


Portrait de Tilt
Vote: 
0

Pas bon Sarko
Pour ma part, je ne l'ai pas trouvé bon ou en tout cas beaucoup moins bon que lors d'autres débats où il est assis par exemple.
Répondre debout devant un éventail du peuple qui pose ses questions est semble t-il un exercice difficile.
Pourquoi a-t-on l'impression qu'il a été bon ? parce que c'est un bon tchatcheur et qu'au bout d'un moment, le tout ressemblait à une conversation de bar sympathique telle qu'on peut en voir dans les petits meetings ou dans les afters de ce mêmes réunions politiques entre élus et citoyens. Plus il y a de proximité entre l'élu et l'électeur, plus l'élu a les moyens de se rendre sympathique même avec des idées profondément différentes mais justement tout cela ne doit pas faire oublier le fond!!! Sarko n'est pas un magicien, on a l'impression qu'il arrive avec ses potions magiques et qu'il va tout redresser. Si c'était aussi simple, ça se saurait.
Il y a fort à parier que Bayrou, qui est aussi un bon rhéteur, saura pratiquer l'exercice. Royal aura sans doute plus de mal.
Ne les jugeons pas sur la forme mais sur le fond.


Portrait de paniflette
Vote: 
0

la grande muette
Afin d'éviter le doute, conseil aux invités de lundi prochain, ne pas parler de: chomage, des jeunes, de la retraite, de la bourse, des profits, de la pollution, de l'éducation, de l'immigration, de la mondialisation, de l'europe, des guerres, des dictateurs, de la couche d'ozone, de l'euro, de sport, du sang contaminé.... ouf j'arrête!
Que va-t-il lui rester; un sourire béat pendant 2 heures

Que l'on arrête de chercher des prétextes, enfin une bonne émission de politique ou les français peuvent s'exprimer et poser des questions qui les préoccupent, les candidats doivent être prêt à toutes sortes de questions, même les plus imprévues.


Portrait de alex123
Vote: 
3

entierement ok avec pierrem !!!
j'ai hate de voir voyaons lundi prochain ... les questions pour mme royal ne sont elles pas deja connues à l'avance ... et regardez bien surtout pour voir si il n'y a pas une oreillette glissée quelque part ... mais au fait ne va ton pas reconnaitre dans le public sa voisine ? son amie d'enfance ?

bref j'attends de voir comment le blog va réagir !!


Portrait de Pierrem
Vote: 
0

Persécution...
Voila une semaine que vous essayez de démontrer que le passage de SARKOZY dans l'émission j'ai une question à vous poser était bidonné. Malgré tous les démentis que vous avez eu : Hakim !2 fois) frédéric, PPDA, TF1, TAPIRO et bien non vous continuez.. seriez vous un peu partial!!.. rien sur l'émission de lundi dernier..bizarre.. Au lieu de constater la qualité et la véracité de SARKOZY, vous ne cherchez qu'à démolir..Voyons ce que vous allez dire après l'émission de lundi prochain. Je suis impatient..
Soyez un peu plus fair play Môssieu..MORANDINI..


Portrait de PhunkyBob
Vote: 
3.25

Réposne à davidm
> je 'nai vu aucuns des 2 numéros mais j'en ai bcp
> entendu parler... ce qui me choque le plus, c'est le
> traitement des personnalités!!
> 1h30 pour Sarkozy (émission intégrale)
> 0h30 pour Le pen...

D'apres ce que j'ai compris, c'est que tant que les candidats ne sont pas officiels, leur temps de parole dépend de leur importance dans ... (je ne sais plus quoi, mais c'est proportionnel à un truc).
Arrivé au moment du "vrai" début de campagne (quand les candidats sont tous officiels, avec les 500 signatures), tout le monde doit avoir le meme temps de parole (plus de proportionalité).


Portrait de PhunkyBob
Vote: 
3.25

Hallucinant...
... cette maniere qu'ont tous les postes de s'écarter du sujet principal pour arriver sur un "Seko c'est la plus beau" vs. "Sargo l'est mieux que l'autre".

J'ai vu l'émission, j'en écouté les question et les réponses, j'ai vu les ralentis sur les oreilles de Nicolas Sarkozy, j'ai entendu les explications de PPDA.
Je pense que :

- il n'avait pas d'oreillette (il a l'habitude de parler en public, il n'a vraiment pas besoin d'oreillette, d'autant plus que c'est vraiment SUPER DUR de parler avec quelqu'un qui nous parle dans l'oreillette en même temps, je ne sais pas si vous avez déjà essayé, mais il faut avoir l'habitude pour que ca ne se remaarque pas à l'antenne)

- on ne lui a pas donné les questions "mot à mot" : la preuve ultime, c'est que certains participants ont posé une question différente que celle qu'ils avaient prévu de poser.

- qu'on lui ait donné ou non les themes qui allaient être abordés, ca ne change absolument rien : personnellement, aucun thème ne m'a surpris, alors je ne vois pas pourquoi une question aurait surpris quelqu'un qui vit cette campagne

- je trouve ca dommage de coller une étiquette sur la production, et ainsi décreter qu'elle n'a plus aucune credibilité.

Et j'adore le manque d'objectivité flagrant qui emane de certains militants (de gauche comme de droite).
Considérer que quelqu'un puisse être 100% mauvais et quelqu'un 100% bon, c'est de la dévotion !
Si le "méchant" dit quelque chose, ca sera forcement faux / mauvais / plein de mauvaises intentions, tandisque le "gentil" sera tout beau et ne dira que des trucs bien.

Personellement, je trouve qu'il y a de bonnes idées dans tous les camps (oui : "tous"), tout comme il y a des idées qui ne me plaisent absolument pas. Ensuite, c'est en fonction de l'importance que je porte à ces idées, qui motivera ma décision.


Portrait de davidm
Vote: 
0

bizarre...
je 'nai vu aucuns des 2 numéros mais j'en ai bcp entendu parler... ce qui me choque le plus, c'est le traitement des personnalités!!
1h30 pour Sarkozy (émission intégrale)
0h30 pour Le pen...
Je ne suis absolument pas pour Le Pen, mais en démocratie on laisse parler tout le monde et avec le même temps de parole... Or on remarque quoi... Une émission entière pour Sarko et pour Le pen (candidat déclaré et officiel) il partage l'antenne avec d'autre présidentiable (Besancenot, Laguiller je crois aussi...)!
alors moi je dis que c'est quand même bizarre... tout le monde doit être traité à la meme enseigne!!! ce n'est pas 2 poids 2 mesure!!


Portrait de les3
Vote: 
2.25

marre du bluff!!!!
pour moi, pas du tout de répondant face aux candidats!!!
c'est là le problème de ne pas faire participer des journalistes, qui ont l'habitude, pour certains, de provoquer et titiller les candidats; d'autre part, les candidats peuvent dire des choses totalement inexactes sans qu'il y ait de réactions dans le public.
C'est une belle vitrine pour les candidats made in TF1....


Portrait de BigBen
Vote: 
0

Etat généraux
j'ai regardé hier soir l'emission de France 5 ETATS GENERAUX, et je la trouve bien plus interessante que celle de TF1. Le principe des deux émissions se ressemble mais le nombre de participants est réduits et ciblé. Du coup on parle moins dans le vide et on a le temps de réellement communiquer.
Bravo à Paul Amar pour l'emission d'hier soir j'essaierai de voir les prochaines!


Portrait de RORORO
Vote: 
0

sarko et royal
Je ne me fait pas de soucis pour royal car tous les jours mr RUQUIER et le grand journal de canal sont bien present pour la supporter


Portrait de haplo
Vote: 
0

rejetter
le blame sur le canard enchainé, qui relance la polémique ce matin, sans apporter aucune preuve d'ailleurs.


Portrait de belvédère
Vote: 
0

L'émission de TF1
Je crains ,plutôt je crois ,que toute cette agitation est orchestrée par les socialistes ,pour décrébiliser l'émission et faire croire qu'elle est truquée et ainsi donner pretexte à la Dame en blanc ( ou rouge maintenant ça fait plus de gauche) de refuser d'aller à l'émission !!!!


Portrait de Pedro
Vote: 
0

rebondissement !
le "Canard Enchainé" confirme la présence de Franck Tapiro lors de la préparation de l'émission mais impossible d'avoir des explications ni de sa part ni de TF1 sur les raisons de sa présence. 5 jours plus tard, en pleine polémique, " Sarko dézingue Tapiro" selon mon hebdomadaire favori...


Portrait de charles2g
Vote: 
0

Après Bravitude, nouveau néologisme : Bénéficité
Après Bravitude, nouveau néologisme : Bénéficité (posté par charles2g à 10h24)

Dans l'émission "j'ai une question à vous poser" de lundi dernier, Jean-Marie Le Pen a dit à environ 58 minutes et 8 secondes d'émission (voir site TF1) sur une question portant sur l'écologie :
"L’écologie … c’est un concept conservateur. Alors que la gauche est sous-tendue par l’idée de progrès, n’est-ce-pas, de progrès matériel, de BENEFICITE de ce progrès matériel …"

Bénéficité !! Bravo !! Encore un superbe néologisme ! Qui a dit que les Français étaient mauvais en orthographe et en grammaire ? Franchement, pour être élu N°1 des Français, je propose qu'on fasse passer d'abord un test de Français à nos politiques !


Portrait de woki001
Vote: 
0

Diogène69, le plagiat, ce n'est pas beau
QUe tu voles les idées de quelqu'un, passe encore mais choisie des gens qui en valent le coup pas Michel Onfray !!!!

Il n'est même pas drôle et plus que discutable. Même lui le dit.

Il me semblait bien que j'avais lu cela quelque part. Et oui, je sais lire et je lis beaucoup.

Mais tu es peut être Michel Onfray? Alors si tel est le cas, réfléchit nous nous connaissons!!!


Portrait de Diogène69
Vote: 
0

Et pour ceux qui veulent savoir sur le propos
“Les Nouvelles Censures” comprend un chapitre consacré à Nicolas Sarkozy. Pourquoi ? Parce que le candidat UMP a 1'élection présidentielle est le premier, en France, a avoir totalement adopté les méthodes américaines qui consistent, grace aux sondages, aux enquêtes d'opinion, aux études marketing, à organiser une campagne politique comme on lance un nouveau produit sur un marché, en investissant tout le terrain grace à une publicité omniprésente officielle ou clandestine et, surtout, en conformant, pour 1'essentiel, le produit en question à toutes les demandes supposées de 1'opinion, quitte a surexciter préalablement ces mêmes demandes.
A cet égard, emballer un programme conservateur liberal tres « bushiste » dant une rhétorique qui intègre absolument tous les classiques et toutes les références de la propagande communiste, socialiste, sociale-republicaine, gaulliste et nationale-droitiste, est un véritable chef-d'oeuvre d'intox comme seul, jusqu'ici, mais avec les moyens du bord Bonaparte et Napoleon III avaient su réaliser !

“ Les Nouvelles Censures, Dans les coulisses de la manipulation” de Paul Moreira, ed. Robert Laffont,


Portrait de tom75
Vote: 
0

comme quoi
il y en a pas un pour rattraper l'autre,l'un eternel traitre et là depuis trop longtemps l'autre éternelle héritière d'un système déjà essayé


Portrait de christbross
Vote: 
0

fausses polémiques
aujourd' hui ppda c'est expliqué sur tous les points délicats réprocher à l' émission, les pbs d' équités, les pbs de questions bidons et surtous la polémique avec nicolas sarkozy ( mais tous lui ai reproché en ce moment )
donc pas de polémiques


Portrait de Diogène69
Vote: 
0

Sarko et ses habits de grand mère
Le mot « démagogue » fait partie de l’arsenal des insultes au même titre que « fasciste », « nazi », « stalinien » ou « bourgeois ». « Antisémite » fonctionne sur le même registre, « populiste » également. Ces épithètes servent à stigmatiser un adversaire pour éviter de dialoguer avec lui. Leur usage grippe la machine démocratique et, pire, interdit qu’on utilise ensuite les mots pour signifier ce qu’ils veulent vraiment dire. Qui voudrait en effet discuter avec un fasciste ? Mais, une fois ce détournement sémantique utilisé, comment dire d’un fasciste véritable qu’il l’est ? Quand les fascistes sont partout, de même les antisémites, ils ne sont plus nulle part. La démonétisation du signifiant pulvérise la possibilité d’un signifié. [...]
Voilà, me semble-t-il, l’acception moderne, sinon postmoderne, du démagogue : il flatte le citoyen pour qu’il le conduise au pouvoir car une seule chose l’intéresse, y parvenir et, une fois qu’il s’y trouve, s’y maintenir. Vieilles leçons du Prince de Machiavel. Dans une société de médiatisation généralisée, l’électeur disposant du pouvoir de faire ou de défaire un roi, le démagogue s’adresse médiatiquement aux votants afin qu’il lui fasse la courte échelle pour accéder au trône. Le démagogue est animé par une obsession pathologique : jouir de la puissance donnée le pouvoir – il se moque bien de la République, de la Nation, de l’intérêt général, du bien public, du Peuple, de la France, et autres fétiches dont il se remplit la bouche en permanence et qui saturent toutes ses prises de position.
Le risque du suffrage universel qui pose dans l’absolu l’équation un homme égale un vote est qu’on gagne moins à s’adresser à la raison, à l’intelligence, au bon sens du citoyen, qu’à ses fameuses passions tristes si vives à enflammer tant la misère morale et mentale est grande. Peu importe, il faut choisir des inconvénients et, somme toute, le suffrage universel vaut mieux qu’un cens, quel qu’il soit.
Si la mesure de l’intelligence politique est impensable, celle de la démagogie est possible. Tout homme – ou femme bien sûr…- politique qui parle à rebours de ce qu’enseigne son passé d’élu est un démagogue. Tout homme qui dit pour demain l’inverse de ce qu’il a fait pendant une carrière en est un. Plus l’écart est grand entre son action passée et ses paroles présente, plus c’est un maître en démagogie.
Démagogue en chef, par exemple, Jacques Chirac creusant la fameuse « fracture sociale » pendant un quart de siècle d’action politique aux plus hauts sommets et, après s’en être indigné, sollicitant les électeurs pour la combler ; Jacques Chirac polluant pendant le même temps les nappes phréatiques avec ses décisions en matière agricole et, après s’en être offusqué, affirmant la nécessité d’une écologie qu’il incarnerait ; Jacques Chirac violant la République pendant des décennies – des frais de bouche aux emplois fictifs , en passant par les marchés truqués ou les faux électeurs- et s’en disant le garant comme chef de l’Etat. La liste est longue, chacun le sait...
Prétendant au remplacement et au titre, Nicolas Sarkozy est en passe de décrocher la timbale. Car ce maire refusant la construction de logements sociaux dans sa ville de Neuilly ; cet homme de parti plusieurs fois traître à son camp ; cet encarté défendant une politique de droite depuis son plus jeune âge ; cet allié des puissants fort avec les faibles, faible avec les forts ; cet ami des patrons de presse qui demande et obtient le licenciement d’ un directeur de journal qui expose sa vie privée en dehors des clous fixés par le ministre habituellement iconophile ; ce vindicatif fasciné par les nettoyages de banlieues au kärcher ; cet expéditif qui assimile tout jeune des banlieues à de la racaille ; ce courtisan de Georges Bush auprès duquel il tient des propos de féal de l’autre côté de l’Atlantique ; ce ministre qui convoque place Beauvau le directeur d’une maison d’édition pour interdire un livre à paraître sur son épouse volage ; cet homme, donc, n’existe pas, ou plus, car il a changé…
Ce Nicolas Sarkozy est mort. Enterré. Fini. Décédé. Terminé. Disparu. Trépassé. Plus d’un quart de siècle d’une carrière politique s’envole en fumée. Plus de traces. Pas de preuves. C’était hier. Aujourd’hui, plus rien n’existe comme avant. Car il a changé sous le coup d’une souffrance : cet homme, rendez-vous compte, a été trahi, abandonné, quitté par sa femme – dont il est tombé amoureux le jour même où, maire qui officiait, il a décidé qu’elle ne resterait pas longtemps l’épouse de Jacques Martin, le mari du jour. Avec ce banal adultère des familles, Nicolas Sarkozy a appris la douleur, la peine, le petit homme est devenu grand. Désormais, il peut être Chef de l’Etat.
Donc cet homme nouveau n’a plus rien à voir avec le méchant, le partisan, le sectaire, le traître, le disciplinaire, l’autoritaire, le velléitaire, le réactionnaire, le colérique, l’irascible, le nerveux, l’atrabilaire, le susceptible, l’arrogant, l’ambitieux qu’enseignent trente années de pratique politicienne de Neuilly à Beauvau . Et cette métamorphose, promis, juré, craché, n’a rien à voir avec le désir d’obtenir les suffrages d’électeurs qui disposeraient encore d’ un peu de mémoire et dont l’intelligence ou le bon sens auraient survécus au pilonnage médiatique et hagiographique massif depuis des années de matraquage iconique.
Dès lors, l’homme nouveau, le Nicolas rédimé, le Sarkozy métamorphosé, le candidat aux stigmates présidentiels fait sa déclaration de candidature là même où Chirac avait fait la sienne – qui offrira un jour à cet homme le « que sais-je ? » sur la psychanalyse ? « Le canard enchaîné » prouve dans son édition suivante qu’il n’y avait pas plus de 25.000 personnes, la presse quasi unanime, déjà aux ordres, annonce 100.000 , et ne publiera pas de rectificatif – là comme ailleurs.
Son porte plume Henri Guaino taille le costume nouveau : cet homme qui soutient et met en œuvre depuis trente ans la politique libérale qui génère chômage, misère, pauvreté, délocalisations, paupérisation cite Jaurès et Blum ; ce maire qui refuse les bâtiments sociaux dans sa ville en appelle maintenant au droit opposable au logement ; le copain des coquins patrons de presse qui débarquent le directeur de « Paris Match » responsable de la publication de l’icône de l’adultère uxoral se fend d’une lettre de soutien à « Charlie Hebdo » embarqué dans un procès moyenâgeux au nom de la liberté de la presse ; le quêteur d’onction américaine qui fait acte d’allégeance à Bush et se désolidarise des positions françaises à la Maison Blanche se réclame désormais du Général de Gaulle et de la Résistance ; ce pourfendeur des syndicats, de la réduction du temps de travail, de l’abaissement de l’âge de la retraite, du droit de grève célèbre la mémoire du communiste Guy Môcquet ; cet homme aux rares neurones intellectuels, qui, pour toute caution culturelle, met en avant Doc Gynéco, Christian Clavier, Johnny Hallyday – courtisan de tous les présidents de la V° depuis qu’il paie des impôts-, cet être qui, hier, ricanait et sortait son revolver dès qu’il entendait le nom de La princesse de Clèves, cite aujourd’hui Voltaire, Victor Hugo , Emile Zola ; ce traître, ce cynique, cet immoraliste, cet apostat multirécidiviste se paie même le culot d’en appeler à la morale, aux valeurs, aux vertus ; cet aspirant nettoyeur de banlieues convoque blacks et beurs sur les podiums de ses meetings ; cet habitué des palais de la République, de l’or des logements de fonction , des lambris de ministères, des voitures avec gyrophares, et escortes policières, débarque devant les caméras en Renault de gamme moyenne pour monter à la tribune et convoquer une fois encore Jaurès et Blum , mais à la Mutualité cette fois ci !
Si l’on veut désormais que les mots puissent encore signifier, alors recadrons les choses et destinons lui celui de démagogue, de candidat de la démagogie, de roi de la démagogie, de chef de la démagogie, de président de la démagogie. Trente années de politique , de la mairie au ministère en passant par les instances départementales et régionales, témoignent de la nature véritable de cet homme de droite qui revêt aujourd’hui des habits de la gauche. C’est un loup déguisé dans les vielles nippes d’une grand-mère. On connaît l’histoire… Je crains que les habits nouveaux séduisent les amateurs d’histoire, de fable, de romans, de films, de fictions. Le soir du deuxième tour, la grand-mère pourrait bien apparaître à la fenêtre de l’Elysée, les habits du travestissement abandonnés à même le sol , démaquillée, avec le visage qu’on lui connaît depuis trois décennies : celui d’un prédateur. Ce soir là, il sera trop tard pour tous les chaperons - rouges ou non…


Portrait de tom75
Vote: 
0

sarko adepte de la trahison tranquille
il a peut-ètre changé...de chaussettes plutot.
sarko a-t-il changé ou continur-t-il à courir derrière le plus offrant et à retourner sa veste toujours du bon coté?
un temps partisan de l'expression"discrimination positive"puis proférant aux memes"karchérisation,racailles"...et discriminant tout court!
pour lui les déclarations négrophobes de Finklekraut "font honneur à l'intelligence française".
faisant un signe aux musulmans avec le cfcm puis revenant sur ses pas avec le fameux mouton égorgé.
se couchant devant R Cukierman du crif"j'ai changé à yed vashem!"
l'homme qui tantot a laché chirac,pour rejoindre balladur et rebalancé les idées de ce dernier changeant au rythme du plus fort
adepte de la trahison tranquille en quelque sorte...
et quand meme cecilia ne s'y retrouve plus,change le directeur de paris-match...oui en effet il change beaucoup sa seule constante reste le fait qu'il trahit toujours


Portrait de foudinfos
Vote: 
0

Nicolas Sarkozy: le courage d'un homme...
La question n'est pas faut-il aimer ou non tel ou tel autre candidat. Non, la question est "Est-ce que je veux une France plus forte, plus agréable, où la vie est moins chère...?

Les questions difficiles ne doivent pas être évitées et Nicolas ne les évite pas. Je fais abstraction de toute étiquette politique et je dis qu'aujourd'hui, en France, le candidat le plus courageux est Nicolas Sarkozy ! Souvenez-vous de Neuilly et de Human Bomber, souvenez-vous de son franc parler lors des événements dans lesdites "cités". C'est un homme intègre qui parle comme tout le monde et qui dit haut ce sue beaucoup pensent tout bas. Ses propos touchent tout le monde et ne peuvent pas laisser indifférent. Nicolas croit en la France. Le pays à besoin d'être redressé même s'il faut passer par des années difficiles je fais le choix de porter ma voix à Monsieur Sarkozy en espérant qu'avec lui et grâce à lui mes enfants et futurs petits enfants n'aient pas à payer le prix de notre immobilisme et de nos belles promesses jamais tenues (à droite comme à gauche). Nicolas a du charisme. Il connait tous les dossiers sensibles et n'a pas besoin d'oreillette pour entendre ni de porte voix pour se faire comprendre. C'est un homme qui parle avec les tripes et qui croit encore que la France peut se réveiller d'un coma provoqué...


Portrait de foudinfos
Vote: 
0

Nicolas Sarkozy: le courage d'un homme...
La question n'est pas faut-il aimer ou non tel ou tel autre candidat. Non, la question est "Est-ce que je veux une France plus forte, plus agréable, où la vie est moins chère...?

Les questions difficiles ne doivent pas être évitées et Nicolas ne les évite pas. Je fais abstraction de toute étiquette politique et je dis qu'aujourd'hui, en France, le candidat le plus courageux est Nicolas Sarkozy ! Souvenez-vous de Neuilly et de Human Bomber, souvenez-vous de son franc parler lors des événements dans lesdites "cités". C'est un homme intègre qui parle comme tout le monde et qui dit haut ce sue beaucoup pensent tout bas. Ses propos touchent tout le monde et ne peuvent pas laisser indifférent. Nicolas croit en la France. Le pays à besoin d'être redressé même s'il faut passer par des années difficiles je fais le choix de porter ma voix à Monsieur Sarkozy en espérant qu'avec lui et grâce à lui mes enfants et futurs petits enfants n'aient pas à payer le prix de notre immobilisme et de nos belles promesses jamais tenues (à droite comme à gauche). Nicolas a du charisme. Il connait tous les dossiers sensibles et n'a pas besoin d'oreillette pour entendre ni de porte voix pour se faire comprendre. C'est un homme qui parle avec les tripes et qui croit encore que la France peut se réveiller d'un coma provoqué...


Portrait de Charles Péguy
Vote: 
0

woki001
et flic de gauche dans une mairie de droite...ça s'est jamais vu ?...


Portrait de woki001
Vote: 
0

Sadia, relis tes post où
regarde ce que tu as écris:

"Si tu fais la liste parallèle des malversations de droite et de gauche, c'est la droite qui gagne et de loin ! " - belle leçon d'ouverture d'esprit

"Ca n'a rien a voir (dans le coeur tout au moins) car les footballeurs sont payés des millions grâce à la machine footeuse qui dégagent des millions...

Alors que Johnny a fait ses millions sur le SMIC de ses fans... " - belle leçon d'économie

"D'autre part, que la honte s'abatte sur tous ceux qui quittent la France parce qu'ils sont trop égoïstes !!!!! " - belle leçon d'équité

"Tu trouves normal que cette émission ai été produite par D. Ambiel (ancien conseiller de J.P. Raffarin) en liaison avec F. Topiro (conseiller officieux en comm de l'UMP) ?? " - Belle leçon de vérification de tes dires, M Tapiro n'a pas participé

...

Sadia, je t'aime bien mais pas de leçon, je suis assez grand


Portrait de woki001
Vote: 
0

Light Show, Sadia, il est certain
que je préfère ma liberté et ouverture d'esprit à votre manière systématique de flinguer les autres. Pour vous, il ne peut y avoir qu'un seul beau camp, le votre. Vous avez les solutions et les bonnes manières. Nous et nos manières de penser sont bonnes à jeter. Restez où vous êtes, vous êtes bien la bas, loin de la réalité et du développement. A bientôt


Portrait de l0ran
Vote: 
0

oreillette ou pas
De toute façon quoique fasse et dise TF1, ils seront toujours accusés de rouler pour Sarko ! Ils sont d'ailleurs dans le fond plutot anti marie-ségo que pro sarko, car on peut déconner un peu mais pas trop non plus ! Il s'agit quand même de sauver la france des magouilleurs, profiteurs et utopistes en tout genre qui veulent l'épuiser jusqu'à sa perte par une politique sociale irresponsable qui ne fera que creuser les déficits et les inégalités. Le socialisme, c'est la pauvritude pour tous !


Portrait de ecoban
Vote: 
0

oreillette ou pas!
que ce megalo de sarko et une oreillette ou pas n'empeche pas que l'emission est diffusée sur Tf1 et que consequant les questions/reponses sont préparées a l'avance. Ce n'est un secret pour personnes


Portrait de light show
Vote: 
0

Quel homme
ce Woki, depuis que je viens sur ce blog, il sait tout sur tout. Il a fait tous les métiers.

Superman est de retour.


Pages

Programme TV

TF1
Une famille formidable
20:55
(Série/Feuilleton)
FRANCE 2
Castle
20:55
(Série/Feuilleton)
L'espion qui venait du froid
FRANCE 3
Crime et châtiment
20:55
(Série documentaire)
L'affaire Manuela Gonzalez Cano
CANAL +
Jour polaire
21:00
(Série/Feuilleton)
FRANCE 5
Nicolas Le Floch
20:50
(Série/Feuilleton)
L'homme au ventre de plomb
M6
Renaud, en plein coeur
21:00
(Documentaire)
C8
Hugo Cabret
00:00
(Film)
W9
I, Robot
20:55
(Film)
NT1
Appels d'urgence
20:55
(Magazine)
Pompiers de Paris : les nouveaux héros de la capitale
NRJ12
Crimes
20:55
(Magazine)
Spéciale familles en quête de vérité
HD1
Dr House
20:55
(Série/Feuilleton)
Sacrifices
CHERIE 25
Parle avec elle
20:55
(Film)

Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (60 commentaires)

4
Milie01 - (53 commentaires)

5
Soso87 - (43 commentaires)

6
PtiGlaçon - (42 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
dolphins - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
DarkAngel - (19 commentaires)

14
spidey81 - (19 commentaires)

15
Forever - (19 commentaires)


Haut de la page