01/12/2009 11:46

Allemagne: L'animateur d'une webradio néo-nazie condamné

Un jeune homme de 24 ans a été condamné à deux ans et neuf mois de prison pour avoir animé pendant plusieurs mois une radio néo-nazie sur l'internet, a annoncé mardi le tribunal de Berlin.  

Le deuxième principal accusé a été condamné à deux ans et cinq mois, et les cinq autres prévenus à des peines allant d'un an à 16 mois de prison avec sursis, lors de ce jugement rendu lundi.  

Les deux principaux prévenus avaient déjà subi plusieurs condamnations, la plupart en rapport avec l'idéologie néo-nazie.  

Les sept membres du groupes étaient jugés pour association de malfaiteurs, incitation à la haine raciale, incitation à la violence et utilisation de symbole d'organisations anticonstitutionnelles.  

Baptisée EBR (European Brotherhood Radio, Radio de la fraternité européenne), cette radio a diffusé sur l'internet entre juin 2006 et mars 2009 des musiques néo-nazies, des entretiens avec des responsables d'extrême droite, des appels à la haine raciale et des discours révisionnistes.  

Des membres du groupuscule néo-nazi Frontbann 24, récemment dissous par les autorités berlinoises, sont intervenus à plusieurs reprises sur cette radio.   En outre, sur la page d'accueil d'EBR, on pouvait trouver un mode d'emploi pour fabriquer des engins explosifs.  

Parmi les accusés, figurait également une femme de 31 ans qui avait servi d'informatrice aux service de protection de la Constitution (renseignement intérieur) en Basse-Saxe. Elle a écopé d'une peine de 16 mois avec sursis, le tribunal expliquant avoir tenu compte du fait qu'elle avait attiré l'attention des autorités sur l'existence de cette radio, ce qui aurait dû permettre de mettre fin à ses activités plus tôt.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob Morane
1/décembre/2009 - 19h24

Merci pour l'info. J'avais depuis longtemps remarqué une énorme ressemblance entre les deux sites, mais n'avait pas du tout pensé à faire le lien.

Portrait de olivier200
1/décembre/2009 - 12h49

bah viens en France chez nous les jeunes d extreme droite deviennent ministres plus tard (ou passe des accords avec des maires ).....................................................

Les plus vus