29/11/2009 23:29

Pierre Cardin victime d'un "malaise vagal sans gravité"

Dimanche, en début d'après midi, jeanmarcmorandini.com vous informait que le couturier Pierre Cardin avait été victime d'un malaise vers midi à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, avant d'être pris en charge par le SAMU pour être ensuite transporté dans une ambulance privée à l'hopital américain de Neuilly.

Son attaché de presse a annoncé qu'il était ressorti en milieu d'après midi, avant de précier qu'il s'agissait d'un "malaise vagal sans gravité".

Pierre Cardin avait auparavant déjeuné au restaurant la Pomme Bleue, situé dans la zone publique du terminal 2 de l'aéroport. Il était en salle d'embarquement, lorsqu'il a été victime de ce malaise, avait-on appris auparavant de source aéroportuaire.

M. Cardin étant en partance avec son équipe pour Athènes où il devait présenter une collection. L'équipe est partie comme prévu, le défilé est maintenu. Mais le couturier a préféré rester à Paris. Il a été pris en charge par le SAMU et transporté à l'hopital américain de Neuilly d'où il a pu sortir à 14H30, a indiqué son attaché de presse.

En mai dernier, M. Cardin était resté à l'hôpital Nord de Marseille pendant deux jours suite à une poussée de tension. Cinq jours avant, il avait été brièvement hospitalisé à Apt pour une double fracture de l'omoplate après une chute dans un escalier sur l'un de ses chantiers.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Chevalier Seiyar
30/novembre/2009 - 07h14

ca sent le sapin!

Portrait de JX27
30/novembre/2009 - 00h47

Un peu comme en Suisse où un dit: un courant d'air au lieu de dire une crise cardiaque !

Portrait de JX27
30/novembre/2009 - 00h46

C'est la nouvelle façon de dire crise cardiaque ?

Portrait de Papyboom
29/novembre/2009 - 23h50

Ah ben M**** alors ! Ils sont tous abonnés au "malaise vagal sans gravité !"
Quand j'ai été hospitalisé il y a 6 mois, c'était pour une "bonne embolie pulmonaire bilatérale massive" !

On a les maladies de son rang ! Il n'y a que les riches qui peuvent se payer un malaise vagal , les plus pauvres sont victimes d'embolies, d'AVC et autres trucs moches qui épargnent les classes aisées...

Effet pervers de la pauvreté, les pauvres cherchent à rentabiliser leurs hospitalisations en y mettant le paquet ! Dans mon cas, j'ai failli ne pas rentabiliser. :shock:

Les plus vus