01/02/2015 11:03

Un chroniqueur de "C'est au programme" sur France 2 provoque la colère des internautes

En début de semaine, "C'est au programme" sur France 2 est revenue sur le "mash-up", une pratique où des images de films cultes et les dialogues d'autres films sont mixés dans une même vidéo.

David Artur, le chroniqueur de l'émission, a décidé de montrer quelques extraits pour illustrer sa chronique. "Je vais vous donner des exemples ce matin, et vous faire partager ma passion pour les mash-up", a-t-il déclaré avant de dévoiler un exemple, un mix entre le film Titanic avec les dialogues des Bronzés.

Sauf que les trois mash-up présentés lors de sa chronique n'ont pas été réalisés par le chroniqueur lui-même, mais par un internaute prénommé "What's the Mashup".

"C'est vous qui l'avait fait, ou vous avez trouvé ça sur Internet ?", a interrogé Sophie Davant.

"Il y en un millier sur Internet. Là, on les a réduit à une moitié. Après l'émission, vous allez sur le site de C'est au programme et vous aurez les versions plus longues", a répondu le chroniqueur sans donner l'origine de ces vidéos.

Très vite, cette chronique a provoqué la colère des internautes, et notamment de leur auteur "What's the Mashup". Celui-ci s'est exprimé sur son compte Facebook. "La vérité a éclaté : je suis un imposteur. Tous les mashups ont été créés par le chroniqueur de Sophie Davant", a-t-il lâché, avec humour.

Et d'ajouter : "J'assume les conséquences de ma tromperie en me retirant de la vie du web. Et vous, que pensez vous de cette chronique?".

En plus de son message sur Facebook, l'internaute a réalisé un "mash-up" entre le film "Bruce tout-puissant" et "C'est au programme". Une vidéo vue plus de 20.000 fois.

Face à la polémique, l'émission quotidienne de France 2 a tenu à répondre, hier, sur sa page Facebook et à s'excuser.

"Suite à la diffusion de la chronique "Société" de l'émission C'est au programme ce lundi 26 janvier, nous tenions à nous excuser auprès de What's the Mashup ?, l'auteur des vidéos présentées à l'antenne dont le nom n'a pas été cité", pouvait-on lire. Un lien vers la chaîne Youtube de l'auteur a également été ajouté.

Au site du Huffington Post, David Artur a affirmé que "le retrait du logo et la non-citation de "What's the Mashup" ont été faits pour respecter les règles du CSA interdisant la publicité, pour une chaîne Youtube, telles qu'imposées chez France Télévisions".

Voici un extrait de la chronique qui a fait polémique

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de knicks
1/février/2015 - 14h58

Dixit : "j'ai décidé de M'attaquer" . Si c'est pas s'approprier le travail d'un autre çà y ressemble fortement ..........

Portrait de axl59
1/février/2015 - 14h37

Tempête dans un verre d'eau car le Mashup est lui même basé sur des images et des sons provenant de films dont les droits d'auteurs n'ont probablement pas été demandés. Pour autant l'internaute a passé du temps et le chroniqueur aurait pu avoir la classe de le citer.  

Les plus vus