19/01/2015 10:32

Afghanistan: Des manifestants anti-Charlie Hebdo brûlent un drapeau français à Jalalabad

Entre 500 et 600 manifestants ont défilé lundi à Jalalabad, dans l'est afghan, et brûlé un drapeau français pour protester contre la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet par le journal satirique français Charlie Hebdo, a constaté un correspondant de l'AFP.
Les manifestants se sont rassemblés lundi matin dans les rues de cette ville frontalière du Pakistan, pour dénoncer la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet en Une du numéro de Charlie Hebdo paru mercredi.
Ce numéro dit des "survivants" a été publié après que les frères Saïd et Chérif Kouachi eurent fait irruption le 7 janvier dans les locaux du journal parisien, tuant douze personnes.
Au cours de la manifestation, organisée par de jeunes activistes, les participants ont scandé notamment "mort à la France".
Matiullah Ahmadzai, l'un des organisateurs, a demandé au gouvernement afghan et aux autres pays musulmans de rompre leurs liens diplomatiques avec la France.
"Nous sommes musulmans. Nous sommes prêts à nous sacrifier pour l'islam et notre prophète Mahomet. Nous voulons la fermeture de l'ambassade de France à Kaboul. La France devrait présenter ses excuses aux pays musulmans", a-t-il dit à l'AFP.
Abdul Rahman, un autre manifestant arborait une banderole avec le slogan "Mahomet, je t'aime", en scandant: "je ne me tairai pas".
Dimanche déjà, quelques dizaines d'étudiants avaient manifesté, sans incident, à l'intérieur du campus de l'université de Jalalabad.
Samedi, le président afghan Ashraf Ghani avait condamné la publication d'une nouvelle caricature du prophète, la jugeant "irresponsable".
Les caricatures du prophète avaient déjà fait des remous en Afghanistan par le passé. En septembre 2012, entre 200 et 300 personnes avaient marché à Kaboul pour dénoncer la publication par Charlie Hebdo de nouvelles caricatures de Mahomet.
Au Pakistan voisin, des milliers de personnes ont manifesté entre vendredi et dimanche, certains brûlant des drapeaux français et des effigies du président français ainsi que des dessinateurs de l'hebdomadaire satirique.
Vendredi, après la traditionnelle prière, la contestation avait tourné à l'affrontement devant le consulat français de Karachi (sud) où un photographe de l'AFP a été grièvement blessé par balle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Neyle
19/janvier/2015 - 12h05
Roxy music 33 a écrit :
Le prophète n'a ni image ni photo ni tableau depuis toujours !!!! Alors un dessin le représentant "soi disant" n'a pas a être critiqué. D'autant plus qu'il faut toujours avoir en tête que c'est un coup de crayon réplique a des tirs de Kalachnicov....

C'est faux smiley

 

Le prophète Mahomet a été représenté jusqu'à la fin du XIXème siècle d'abord en forme humaine, puis avec un voile blanc sur lui et enfin en flamme avant qu'il ne soit plus représenté.

Le comble ? Ces dessins venaient des musulmans et des hautes instances...

 

Pour ce qui se passe dans ces pays, ce sont juste des incultes... là où notre civilisation a évolué, changé, eux sont restés à notre moyen-âge.

Portrait de scoflieds
19/janvier/2015 - 11h21
Revenge a écrit :

moi je crois simplement que c'est un manque d'humour.ilos peuvent pas nous accuser de blasphemer puisqu'on n'est pas mulsumans

bjr sa dois pas beaucoups rigoler la bas  moi je crois quil on rien dans la tete

Portrait de Racoon 2
19/janvier/2015 - 10h56
on les oblige pas à le lire bon sang. Ils n'ont que ça à faire, pas d'autres problèmes dans ce pays?

Les plus vus