25/11/2009 09:17

Bon score pour le débat de France 2 avec Hondelatte


0

A 22h10 sur France 2 , le débat "Profs-Eleves, l'amour interdit'' animé par Christophe Hondelatte a été suivi par 3 454 000 personnes soit 18.2% de part de marché. Ce débat suivait la diffusion du téléfilm "Mourir d'aimer" de Josée Dayan sur l'affaire Gabrielle Russier. Une affaire qui semble donc intéresser les français au vue de ce score plutôt satisfaisant.

Sur M6 , "La France a incroyable talent, ça continue" présenté par Jérôme Anthony et Anthony Joubert à 22h25 a été suivi par 2 571 000 personnes soit 16.2%. Un bon score pour le premier volet de cet "after" d'Incroyable talent. C'est en effet la première fois que ce télé-crochet avait droit à une suite en seconde partie de soirée, tout comme "Nouvelle Star".

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Misscorsica
Vote: 
0

Tu me rassures !! Je me demandais si je ne devais pas prendre rendez-vous chez l'ORL!
Que Muriel Robin reste dans son rôle de comique, mais qu'elle ne s'avise plus de "jouer la comédie" ou alors qu'elle aille vite prendre des cours de diction !
Ce qu'on peut dire, c'est que Mme Dayan a fait un très mauvais casting pour cette histoire qui était si bouleversante jouée par la grande Annie Girardot !


Portrait de cathy836
Vote: 
1.666665

Cette version de Mourir d'aimer n'avait rien d'émouvant comme la première. Muriel Robin que j'aime bien en humoriste n'a rien de la professeur fine et délicate dont un ado pourrait tomber amoureux. Elle fait plus chauffeur routier dans sa dégaine et dans sa façon de parler. Aucune élégance. Dans Gazon Maudit à la place de Balsko ca irait mais pas là. On ne peut pas rentrer dans cette histoire comme dans la première, l'ado étant lui tout mince (la main de Robin sur son torse le recouvrait en entier ou presque) et Robin trop grosse et trop vieille pour la vraisemblance. Rien d'émouvant et très déçue d'avoir perdu mon temps à regarder ce téléfilm. On pourrait croire vraiment au délit d'influence ou d'autorité plutôt qu'à une histoire romanesque. A ne pas revoir.


Portrait de marie danielle
Vote: 
0

Entièrement de votre avis ......... sur tout .....


Portrait de Artemiss
Vote: 
3

Je trouve au contraire cette histoire très crédible contrairement a ce qui est dit ... Bcp d'élèves tombent amoureux de leurs professeurs qui sont bcp plus agés qu'eux ( parfois même plus agés que leurs propres pères , lisez donc les forums pour en avoir la preuve...) la différence d'âge entre la prof et l'élève ne m'a donc pas choquée , puisque c'est très actuel . Il est vrai que j'ai trouvé que le jeune Lucas était un peu trop sûr de lui , la relation s'est vraiment construite trop rapidement. Quand à Muriel Robin je l'ai trouvée très attachante et sincère dans ce rôle ...:)


Portrait de carolae
Vote: 
0

comme beaucoup j'ai été très déçue par ce téléfilm. agée de 34 ans mère de 2 garcons j'ai voulu regarder pour "comprendre". en fait j'ai vu une femme qui pourrait etre ma mère. je pensais voir une femme de 31 ans faisant plus jeune et un garcon de 17 ans faisant plus vieux.
sans intéret.


Portrait de JX27
Vote: 
0

Christophe Hondelatte c'est le clone de Julien Lepers mais en + intelligent et en + beau !


Portrait de angeval
Vote: 
0

suis tout à fait d'accord avec la conclusion de Jipou. Il est clair aussi que beaucoup de jeunes filles tentent de mener la danse maintenant mais souvent en méconnaissance du risque. A nous adultes , de les mettre en garde de manière habile, des risques possibles et de juger au cas par cas de l'honnêteté des partenaires; contrairement à ce qu'a dit Olivier , le témoin du plateau, le cas par cas est nécessaire.


Portrait de So_and_So
Vote: 
0

J'ai adoré ce film et bouleversée par l'histoire. J'ai également beaucoup apprécié le sujet chez JMM le midi.


Portrait de Jipou
Vote: 
0

J’ai suivi avec intérêt le débat qui a suivi la diffusion du film « Mourir d’aimer », ce mardi 24 novembre 2009.

Peu à peu, cependant, au fur et à mesure que les intervenants « observateurs » se dévoilaient, s’ouvrait un panorama de ce dont notre société est constituée. Spectacle effrayant, tant il est évident que le regard qu’ils feignent de porter sur autrui est en réalité tourné sur soi-même, l’avocate Édith Valay incarnant pour sa part la cécité volontaire profonde. Notez que j’accepte d’être taxé d’un zeste de subjectivité quant à mon appréciation de la prestation de cette dame. Il se trouve en effet qu’elle a été l’avocate de mon divorce (par consentement mutuel), en 1981, à Versailles, et que le moins qu’on puisse en dire est qu’elle s’est montrée parfaitement étrangère au concept de simple équité. Et il est fort angoissant de constater que ces gens-là sont autorisés à intervenir dans la vie des autres

Vous-même, Christophe, bien que n’ayant pas expressément, dans un premier temps, semblé vouloir imposer votre vision des choses, n’avez pas conduit de façon neutre l’entretien avec la jeune femme ayant eu une liaison avec son professeur quand elle avait treize ans. Comme vous, j’estime le professeur incriminé coupable de n’avoir pas su se contrôler. Cependant les déclarations de la jeune femme se sont mises à sonner faux. Elle reprenait sans aucun doute ce qu’on lui a inculqué, sans parvenir à cacher que ce dont elle souffre encore aujourd’hui c’est de la trahison de l’homme qui en voyait une autre, ce qu’elle ne supportait pas (et on la comprend) et l’a conduite à se venger en se « confiant » à l’encadrement scolaire, sachant pertinemment ce qui en résulterait. Cet exemple n’avait rien à voir avec le sujet du film, car il s’agit là visiblement d’un amour unilatéral, dont a profité pour son plaisir un enseignant peu honnête qui a finalement eu ce qu’il méritait. Néanmoins ce n’est certainement pas cet amour sans retour qui a « détruit » la jeune fille, mais la victimisation dont elle a fait l’objet, laquelle n’est peut-être pas tout à fait parvenue à rendre reluisantes à ses propres yeux les armes utilisées pour sa vengeance.

Quant à votre mise en doute de la capacité d’une enfant de treize ans à être amoureuse, au sens fort du terme, j’en reste interloqué ! Regardez autour de vous. Oserais-je vous dire : regardez la télé ? Ce sont les adultes qui sont incapables d’aimer !


Portrait de leempailleur
Vote: 
0

Vous oubliez "mal joué par l'ado" aussi. Parce que Robin n'a pas joué mal, c'est juste un rôle pas fait pour elle.


Portrait de Xylophene
Vote: 
0

Débat pudique et tout en finesse : cela change de certains débats racoleurs


Portrait de jevoistout
Vote: 
0

bonne soiree effectivement passee sur la deux hier


Portrait de angeval
Vote: 
0

Pour ma part, je préfèrerais qu'on parle un peu plus du débat. Malgré les qualités de Christophe Hondelatte, je suis restée sur ma faim. Plusieurs questions se posaient à moi au fil des témoignages et des commentaires et peu de relance de la part de l'animateur. Tout d'abord, les 2 témoignages sur le plateau concernaient 2 cas avec garçon mineur et non pas fille mineure. Les débats semblent plus tourner autour des cas de mineurEs et de leur instrumentalisation que l'inverse. En ce sens, le témoin femme sur le plateau a semblé réagir négativement au cas des filles mineures alors que la situation inverse qu'elle a vécue, lui paraissait moins préjudiciable.
Ensuite, l’un des professionnels a lancé l’idée – après le témoignage de la jeune femme de 20 ans - que c’est la victimisation qui pouvait porter préjudice. Dans son cas effectivement, il semblerait qu’elle ait été utilisée et je comprends qu’elle l’ait mal vécu , mais cela aurait pu relancer le débat sur le fait que toutes les jeunes fille de 13 ans amourachées d’une homme mûr ne sont pas forcément instrumentalisées. Je crois sincèrement qu’il peut exister des amours forts et passionnels à cet âge, avec un homme sincèrement amoureux et attaché.
Et si dans ce cas, il y a syndrome de victimisation, n’est-ce pas les poussées morales de notre société et la pression de la loi qui créent cette victimisation ? En d’autres termes, une histoire d’amour telle que celle-ci ne peut-elle pas être partie intégrante d’un parcours initiatique et rester un très bon souvenir, plutôt qu’un fait traumatisant ? Il aurait été intéressant d’avoir le témoignage d’une femme ayant vécu cette situation pour casser l’idée que tout intérêt pour une fille de 13 ans est forcément pervers. Attention , je ne cautionne pas particulièrement ! J’essaie simplement de me faire objective et j’imagine que ce cas de figure existe forcément plus qu’on ne pense.


Portrait de sikou
Vote: 
0

Ce fut un très bion film et un excellent débat.
Qui peut dire qui on peut aimer ou pas , quelque soit l’âge , la fonction et autre quand on aime on est prés a tout.
Magnifique film et très bouleversant.


Portrait de potchin
Vote: 
0

:roll: J'adore Muriel Robin mais la diffèrence d'age entre la prof et l'étudiant est trop flagrante!!! Bon interpretation des deux acteurs. Une pensée pour la très grande Annie Girardot qui avait joué le role de Gabriel avec un talent qui reste aujourd'hui encore innoubliable.


Portrait de nina24
Vote: 
2.32

Je n'ai pas regardé le téléfilm car au vue des différents extraits, j'ai trouvé que l'histoire d'amour n'était pas crédible, la différence d'age est beaucoup trop important par rapport à la vrai histoire, on y croit pas une seule seconde. En l'espèce, la prof en question avait une trentaine d'année et paressait nettement plus jeune que son âge et le jeune homme paressait plus vieux que son âge, Muriel Robin, quand à elle, a largement 20 ans de plus et le jeune fait très gamin: erreur de casting pour moi mais peut être que celui-ci a paru crédible pour d'autres.


Portrait de bonbeck
Vote: 
2.666665

n'importe quoi !! la critique sert aussi à des remises en question ! ce sont les téléspectateurs qui jugent , point barre ! :roll: :roll:


Portrait de Biquette8080
Vote: 
0

toujours la critique,Muriel était très bien le jeune homme aussi et le débat intéressant, bien sur ce ne sont pas les experts!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il faut encourager les fictions françaises et si cela ne vous plait pas il y a la zapette


Portrait de bonbeck
Vote: 
2.666665

muriel robin tout sauf crédible dans ce téléfilm !!!!!!!
pitié pour un rôle de composition, choisissez mieux l'acteur ou l'actrice !!!!


Portrait de kijoki
Vote: 
3

Je voudrais revenir sur le téléfilm qui a précédé le débat.
J'ai trouvé Muriel Robin très bonne actrice mais vraiment très peu crédible pour ce rôle !!!
On voyait vraiment trop la différence d'age , ça faisait vraiment une mère qui se " tape " son fils !
Dans la véritable histoire , l'élève fait vraiment " homme " ce n'est pas un jeune homme chétif , comme l'acteur d'hier soir !
La scène d'amour dans la chambre d'hôtel donnait plus envie de rire qu'elle ne donnait d'émotion !!!!
Vraiment Muriel Robin n'était pas crédible 1 seconde !!!!!


Portrait de thomasbdx
Vote: 
0

[i]tout comme "Nouvelle Star"...[/i]

Pekin Express également....


Programme TV

TF1
Koh-Lanta
20:55
(Jeu)
FRANCE 2
Deux flics sur les docks
20:55
(Série/Feuilleton)
Une si jolie mort
FRANCE 3
Téléthon
20:55
(Gala)
Tapis rouge pour un Téléthon
FRANCE 5
La maison France 5
20:45
(Magazine)
M6
NCIS
21:00
(Série/Feuilleton)
L'adieu aux armes
C8
Les municipaux, le prime
21:00
(Série/Feuilleton)
W9
Enquête d'action
20:55
(Magazine)
Lyon : Police-Secours et brigades de terrain en action !
TMC
Mentalist
20:55
(Série/Feuilleton)
Trou noir
NT1
Super Nanny
20:55
(Divertissement)
La famille recomposée
NRJ12
No Limit
20:55
(Série/Feuilleton)
HD1
Coup de foudre par erreur
20:55
(Téléfilm)
CHERIE 25
Amoureuse
20:55
(Téléfilm)

Top 15 des membres du jour

1
PtiGlaçon - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (59 commentaires)

4
Milie01 - (52 commentaires)

5
Soso87 - (42 commentaires)

6
DarkAngel - (42 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
Kaelya75 - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
dolphins - (28 commentaires)

11
Seaskua... - (27 commentaires)

12
Celya30 - (24 commentaires)

13
Eclipse - (21 commentaires)

14
Filoû02 - (21 commentaires)

15
atlantique07 - (19 commentaires)


Haut de la page