16/11/2009 16:04

Une journaliste de France Inter rejoint Ségolène Royal

La journaliste de France Inter Françoise Degois rejoint Ségolène Royal à la présidence de la région Poitou-Charentes où elle a été nommée lundi "conseillère spéciale au cabinet de la présidence", annonce un communiqué du conseil régional Poitou-Charentes.

Mme Degois "sera notamment chargée de mettre en place les politiques de civilisations sur lesquelles l'Institut de Recherche Edgar Morin, implanté à Poitiers, a fait de nombreuses propositions", précise le communiqué.

Il ajoute que la journaliste a été nommée "après dix ans passés au service politique de France Inter où elle assurait des fonctions de chroniqueuse politique et de grande reporter".

Françoise Degois est notamment l'auteur de "Femme debout", un livre d'entretiens avec l'ex-candidate PS à la présidentielle de 2007.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de noelletess
17/novembre/2009 - 01h29

Ils vont être contents, les habitants de Charentes-Poitou de payer un nouveau salaire.

Portrait de Dom76800
16/novembre/2009 - 22h40

Tiens , ça a l'air de surprendre beaucoup de monde :lol: , en Belgique cela arrive très très souvant, et même parfois avec des journalistes vedettes des JT et contrairement à ce que beaucoup dise (80% des journaliste sont à gauche), c'est très partagé ; en fait ça dépend de la tendance du journal , de la radio ou de la chaîne de tv.

Portrait de waker74
16/novembre/2009 - 21h20

Bonne chance Mme Degois ! Il vous faur du courage, car c'est sur, vous aurez bientôt la gueule Degois !

Portrait de samuelbeckett
16/novembre/2009 - 19h29

80% des journalistes sont de gôche...
mais 98% des patrons de presse sont de droâte...
c'est évidemment cela qui compte...

Portrait de garlaban
16/novembre/2009 - 17h41

Après on nous rabâche que les journalistes sont indépendants.

Portrait de zac75
16/novembre/2009 - 17h38

Encore une amitié bientôt perdue.
Françoise Degois suit son gourou son icône. Qu'elle ne vienne pas pleurer. Elle est journaliste, elle doit être informée que de nombreuses personnalités politiques qui ont contoyées de près par leur travail Mme Royal se sont enfuis et lui ont depuis tourné le dos. Mme Royal sème le désordre, le clivage par son égo de petite fille

Portrait de regi
16/novembre/2009 - 16h26

Déjà à Charentes tu mets un ''s'', t'es gentil...

Portrait de regi
16/novembre/2009 - 16h25

Pourquoi vous dites que tous les journalistes (notamment FI) sont à gauche ??? Je ne vois pas ce qui vous permet de le dire !

Demorand, Porte, Guillon, Carlier ? Je ne vois pas de quoi vous parlez...

Peut être faîtes vous allusion à ce sondage dans lequel 80 % des journalistes se declarent de sensibilité de gauche.

Non, n'écoutez pas les mauvaises langues.

Portrait de ftal64
16/novembre/2009 - 16h21

Mise en place des politiques de civilisation.

Ah bon il ne sont donc pas civilisés dans le Poitou-Charente.

:mrgreen: :mrgreen:

Les plus vus