13/11/2009 12:52

USA: Un jeune homme prouve son innocence grâce à Facebook

Un jeune homme accusé d'une agression à New York est sorti de prison en prouvant son innocence grâce à un message qu'il avait laissé sur le site de socialisation Facebook au moment du crime, rapportait la presse américaine ce soir.

Rodney Bradford, 19 ans, accusé d'avoir participé à l'agression de deux hommes avec une arme à feu dans le quartier new-yorkais de Brooklyn le 17 octobre, était incarcéré depuis 12 jours dans la prison de Rikers Island à New York, indique le New York Post. Il était déjà connu des services de police pour une autre affaire de vol.

Mais le jour des faits, une minute avant que l'agression ne soit commise, M. Bradford a envoyé un commentaire sur Facebook à l'intention de sa petite amie enceinte pour lui demander où se trouvaient ses gâteaux, à partir d'un ordinateur au domicile de son père. Son avocat a ainsi pu montrer, à travers cet alibi électronique, que son client était innocent, ce qui a été corroboré par d'autres témoignages et permis la libération du jeune homme.

Jonah Bruno, un porte-parole du procureur de Brooklyn, a reconnu que le message sur Facebook avait été déterminant dans la libération du jeune homme, rapportait de son côté le New York Times. "C'était juste un alibi solide", a dit au New York Post l'avocat du jeune homme, Robert Reuland. "Cela reflète à quel point les sites de socialisation sur internet ont pris de l'importance dans nos vies", a-t-il estimé.

Mais pour Joseph A. Pollini, professeur de droit à New York, le procureur n'aurait pas dû libérer si vite le suspect. Il suffit d'un "nom et d'un mot de passe" pour "laisser des messages sur le profil de quelqu'un sur Facebook", a-t-il argué dans le New York Times

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LMJM
13/novembre/2009 - 23h53

Pour une fois que Facebook servirait a quelque chose...
:mrgreen:

Portrait de missandra1
13/novembre/2009 - 15h21

vous ne feriez pas de bons criminels vous tous ! réfléchissez avant d'agir

Portrait de A Upendi
13/novembre/2009 - 14h31

Il n'est pas obligé alors de donner le nom de tous ses amis. Ou bien il a la complicité d'un des enqueteurs pour essayer de brouiller les pistes.

Il peut aussi avoir inventer un passage spatio-temporelle qui lui a permis de laisser son message sur facebook et d'aller se promener aprés à Brooklyn puis faire cette agression... mais bon, là je m'égare.

:lol:

Portrait de davidparis
13/novembre/2009 - 14h30

mon coté mauvaise langue me dit,... et si c'est son père qui a posté le message alors que son fils n'était pas la hein hein hein,....

Portrait de A Upendi
13/novembre/2009 - 14h09

Ouc'est pas faux, mais on peut toujours tomber sur une cabine téléphonique pour appeler le portable d'un ami. Et la police n'a aucune raion d'aller vérifier le portable de tous ses amis... :mrgreen: :mrgreen:

Non mais je disais ça surtout parce que pour moi, ce message ne prouve pas totalement l'innocence de ce jeune homme. Ca l'aide grandement, mais il y a quand même une infime possibilité pour que ce soit lui l'agresseur.

Portrait de Dopyboy
13/novembre/2009 - 14h05

ooops trompé de citation

Portrait de Dopyboy
13/novembre/2009 - 14h05

c 'est l amerique pas la france

Portrait de Fils UBU
13/novembre/2009 - 14h04

Sauf un utilisant deux téléphones - à carte prépayée - destinés à ce seul usage.

Portrait de A Upendi
13/novembre/2009 - 13h38

Aprés j'en sais rien, mais il m'est deja arrivé d'être chez un ami avec ses parents sans que mon ami soit present. Il suffit qu'il s'embrouille à ce moment là, m'appelle pour se foger un alibi et décide de faire ce qu'il a à faire aprés. Il y a de grandes chances que les parents ne racontent pas la vérité à la police pour protéger leur enfant.

Evidemment, ça parait un peu gros et ça ressemble plus à une histoire de film qu'à la réalité, m'enfin c'est une possibilité donc l'innocence n'est pas prouver grâce à cela. Comme le dit le porte parole du procureur, c'est un alibi solide, mais pour moi, ça ne prouve rien du tout.

Portrait de missandra1
13/novembre/2009 - 13h20

en y reflechissant, c'est vrai qu'une agression par préméditation c'est pas vraiment credible .

Portrait de mafalda84
13/novembre/2009 - 13h14

Trop facile! Mais bon, si ça compte il était vraiment innocent!

Portrait de missandra1
13/novembre/2009 - 13h10

exactement ca prouve rien du tout !!!

Portrait de A Upendi
13/novembre/2009 - 13h06

Comme Joseph Pollini le dit, il a suffit qu'il demande à un ami à lui de se connecter sur sa page personnel facebook pour justement se construire un alibi. Pour moi, c'est en aucun cas une preuve de son innocence...

Les plus vus