09/11/2009 12:04

Audiovisuel: rejet du plan de départs à TDF

Le plan de départs à TDF, principal diffuseur audiovisuel français, destiné à supprimer 374 postes sur 2.400, a été rejeté par tous les syndicats après sondage des salariés, a-t-on appris lundi auprès des syndicats, qui vont demander à l'Etat d'intervenir.

Dans un communiqué, la direction "prend acte" de cette décision et "regrette que la démarche de concertation et de dialogue social n'ait pas abouti". Un nouveau projet sera présenté au comité d'entreprise dans les dix jours à venir, a-t-elle précisé à l'AFP.

La CFDT (premier syndicat), la CFE-CGC, la CFTC et FO ont rejeté le projet d'accord après avoir sondé, la semaine dernière, les salariés qui ont répondu "non" à la signature à 58%, sur 835 votants, expliquent-ils dans un communiqué commun.

La CGT a également refusé de signer ce projet destiné à mettre en oeuvre les 374 suppressions d'emplois, et qui devait selon la direction "privilégier les départs volontaires".

"La direction est totalement décrédibilisée", a commenté un délégué CFDT, avertissant: "S'ils décident maintenant de faire un plan social brutal, il y aura des conséquences".

TDF avait annoncé le 12 juin un "projet de transformation" lié à la fin de la diffusion de la télévision analogique et au basculement vers le tout numérique, prévu fin 2011. Il devait concerner jusqu'à 550 emplois.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Emir44
9/novembre/2009 - 19h48

Et s'ils travaillent comme dans le privé?

Portrait de brezou
9/novembre/2009 - 18h17

TDF veut réduire ses effectifs ! Dans ma ville lorsqu'il y a un orage le réémetteur (Ploubazalnec) dijoncte et il faut environ trois jours, bien sur sans télévision numérique (on ne parle pas de l'analogique qu'il est impossible de regarder tellement il y a de la neige), pour qu'il soit réenclanché, alors si il y a moins de monde: combin de temps ils vont mettre ?

Les plus vus