17/08/2014 17:03

Pour Yves Cochet, aucun écolo ne peut être cité pour présider la France

L'ancien député EELV Yves Cochet considère qu'il n'y a pas aujourd'hui, aux yeux des Français, d'écologiste citable pour devenir chef de l'État.

Dans une interview publiée ce dimanche par le Journal du dimanche, avant les Journées d'été d'Europe Écologie-Les Verts, à Bordeaux, à partir de jeudi, l'ex-ministre tire un bilan de quarante années d'écologie politique française.

Le premier candidat de cette sensibilité, René Dumont, concourut en 1974.

"Nous en sommes encore à la phase post-adolescence", dit-il.

"Depuis une quinzaine d'années, nous avons goûté aux institutions, certains se prennent à imiter les grands pour avoir des postes et de l'influence". Mais, pour Yves Cochet, "nous n'avons pas encore connu l'épreuve du feu, comme la droite ou les socialistes, c'est-à-dire des moments extrêmement dramatiques comme 1936, 1939-45 1968".

"Ce sont ces moments-là qui font la maturité d'un parti", juge-t-il.

"Si l'on demandait à un Français s'il existe un homme ou une femme d'État écolo susceptible de présider la France, aucun ne serait cité", selon Yves Cochet. Pour lui, comme "pour les quinquagénaires et sexagénaires", la grande figure écologiste reste René Dumont. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GIGI
18/août/2014 - 10h11

Qu'il se rassure dans les autres partis non plus!

Portrait de garlaban
17/août/2014 - 20h53

C'est dommage qu'il n'y ait aucun écolo pour présider la France, parce qu'il n'y en a pas non plus à l'UMP, au Ps et au FN

Portrait de petien1
17/août/2014 - 17h19 - depuis l'application mobile

Être nommé

Les plus vus