08/08/2014 13:53

Cinéma: Un distributeur indépendant réclame une action rapide contre le piratage

Sans "la mise en place d'une action rapide" par le gouvernement pour combattre la piraterie, "nous assisterons bientôt au décès prématuré non seulement d'une industrie mais aussi d'une part de notre identité culturelle", écrit jeudi un des grands distributeurs indépendants de films.

Dans une lettre adressée à la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et publiée dans Libération, Jean Labadie, président de la société Le Pacte ("Jimmy's Hall", "Amazonia", "Maps to the stars" etc) dénonce "l'impunité dont jouissent les pirates", une impunité "totalement liée à l'inertie totale des pouvoirs publics".

"Dépénaliser le piratage et en faire cadeau aux électeurs sans que ça coûte un euro au futur gouvernement. Une stratégie à court terme qui oublie pertes d'emplois, de TVA, d'impôts sur les sociétés etc!", écrit encore Jean Labadie selon lequel "la piraterie a exécuté le marché vidéo et empêche également le marché de la VoD de démarrer".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
8/août/2014 - 18h49

Mais est ce qu'on peut demander une action rapide pour l'arrêt des subventions du cinéma français avec nos impôts, histoire de rire 5 minutes ?

Portrait de bébé56
8/août/2014 - 17h01

smiley Au lieu de pleurer sur la fin d'une époque où le gavage était de mise peut être faudrait il réfléchir à une remise en question !

Portrait de chaparal
8/août/2014 - 15h16

cette  industrie du cinéma   est toujours entrain de pleurer alors qu'elles se gavent depuis des annéessmiley

Portrait de margarett
8/août/2014 - 15h07

Impots : un contribuable demande une action rapide contre le gouvernement qui taxe sans la moindre impunité

Les plus vus