05/11/2009 11:42

Les syndicats de journalistes écrivent à Nicolas Sarkozy

Les principaux syndicats de journalistes ont adressé jeudi une lettre ouverte commune au président Nicolas Sarkozy, une première, où il font état de la "situation extrêmement préoccupante" du secteur, tant au plan économique que s'agissant des conditions de travail.

La lettre, signée du SNJ, du SNJ-CGT et la CFDT, est adressée au président le 5 novembre, à l'occasion de la journée européenne pour les journalistes ("Stand up for journalism").

Elle coïncide également avec la mi-mandat du président de la République. "Depuis votre élection à la présidence de la République, les syndicats de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, USJ-CFDT) constatent que la situation des médias s'est sensiblement aggravée", écrivent les trois syndicats.

"Il n'est pas un jour sans qu'un journal, un hebdomadaire, une radio, une télévision ne licencie des journalistes en prétextant la crise économique. Parallèlement, des journaux disparaissent", expliquent-ils.

"La presse gratuite - longtemps présentée comme +La" solution à la désaffection du lectorat+ - est dans le rouge. Les quotidiens à faible revenu publicitaire connaissent d'amples difficultés", ajoutent-ils.

Selon les syndicats, depuis le début de l'année, 2.300 journalistes "seraient venus gonfler les rangs des chômeurs". Ils évoquent également les conditions de travail compliquées.

"Les journalistes dans ce pays n'ont toujours pas la garantie de voir leurs sources protégées, alors que la loi et la justice européennes l'imposent". "Ils risquent de voir débarquer la police dans leur rédaction, comme au Canard enchaîné, à l'Equipe, au Point, à Midi Libre, à la Nouvelle République du Centre-Ouest, à la République du Centre etc", poursuivent-ils.

La situation dans l'audiovisuel public "n'est guère plus brillante", l'avenir de France Télévision et de Radio France étant "obéré par la suppression de la publicité sans la garantie de moyens équivalents +à l'euro+ près", regrettent les syndicats.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pierrem
5/novembre/2009 - 19h11

Bravo les syndicats de journalistes, vous n'arrêtez pas de baver sur le président de tout faire pour le salir et vous avez le culot de le solliciter pour qu'il vienne vous aider!!.. vous ne manquez pas d'air. Soyez objectif dans vos propos et pas critiques à sens unique. Il vous faut dire ce qui ne va pas mais il y a façon et façon. Si vous souhaitez continuer à être malhonnête alors assumés et financez vous tout seul.

Portrait de viva san fermin
5/novembre/2009 - 18h35

31 commentaires et on s'est tapé les propos haineux de noelletess et stromboli. Quel misère!!!

Portrait de Roum1
5/novembre/2009 - 17h11

EL RIAD... Comment pouvez vous dire des bêtises pareil!!!!
France TV, Canal+, Radio France, Libé, Le Monde, le Nouvel Obs, souvent l'Express et même Le Point avec Sylvie Pierre Brossolette et Demanpion qui haissent Sarkosy, Apathie sur RTL, Rue89, Slate, Backchich, le Canard Enchainé, SinéHebdo ... et vous pouvez trouver des articles ou reportages négatifs aussi partout ailleurs!! Vous vivez hors du réel ou quoi? Il n'y a que trop plein d'hystérie et de critiques! Non masi comme tous ceux qui sont contre Sarkosy ils ne rêvent de faire comme ceux qui ont accompagnés Giscard par des insultes et des crachats sur le péron de l'Elysée. Tant que les médias n'uinsuteront pas Sarkosy en appelant à l'émeute, ils accuseront ceux ci d''être à la botte de Sarkosy. Quant'aux journalistes 80% se déclarent très ouvertement de gauche et c'est comme ca depuis 40 ans. Vous êtes un peu un nouveau né dans votre "touchante" colère...

Portrait de stromboli
5/novembre/2009 - 16h24

donc pour que les journalistes gardent leur indépendance, il ne faut pas les aider. On est bien d'accord......... Pas sou des contribuables pour ces gens là.

Portrait de stromboli
5/novembre/2009 - 16h20

et voilà les journaleux sur le front de l'accusation. Si cela va mal dans leur secteur c'est la faute de Sarkozy. Jamais ils ne se remettent en question.

Prenons l'affaire Morano Rama Yade. Un journal titre "Morano tacle Yade" immédiatement tous les autres journaux lui emboitent le pas : "Morano tacle Tade" peut on lire sur l'express, le point, le figaro et sans doute les autres mais je n'ai pas le temps de faire le tour de la presse.

Pourtant tous ceux qui ont suivi l'émission n'ont pas eu ce sentiment sinon que Mme Morano rappelait un principe en précisant "que chacun faisait selon son tempérament"....

Donc soit les journalistes ont des réflexes pavloviens et chassent en meute en choissisant une proie et en se précipitant tous, comme des chiens, sur celle ci soit ils sont trop paresseux pour écrire leurs articles en ayant vérifié leurs sources.

Voilà le problème du secteur. Tous les jours, dans toutes la France, dans tous les domaines, il y a des problèmes à soulever, des infos à donner et bien non trois, qautre infos sont mis en avant et tout le monde raconte sa petite salade sachant que les articles reprennent mot pour mot les mêmes termes.

Comme si quelqu'un avait donné une gamelle emplie de trois ou quatre infos pré machées et que les journaux copient celle ci sans effectuer aucune analyse ni travail dessus ? cela mérite t 'il salaire ? je ne crois pas.

Pourquoi acheter un journal quand vous avez la même info, dans les mêmes termes à la télé ? on répète, on répète, on répète et finalement on se désintéresse complètement de ce que disent les journalistes qui parlent entre eux, dans leur petit microcosme.

Faites des articles équilibrés, respectueux des lecteurs et le secteur reprendra des couleurs. Continuez dans le copier coller et la caricature et ne vous plaignez pas de votre sort.

Portrait de noelletess
5/novembre/2009 - 14h20

Mitterrand était à 23% il y a de la marge. Et lui nous a mis dans la m....

Portrait de 54LeRetour
5/novembre/2009 - 13h42

"situation extrêmement préoccupante" du secteur du journalisme..... Et ils sont vraiment journalistes ?????
Ils devraient un peu regarder autour d'eux, tour part à bono, rien de va plus. On licencie à tout va et la situation est préoccupante dans leur secteur ???
Le taux de chômage grimpe à une vitesse grand V, les prix ne cessent d'augmenter, etc.... et ils ne s'en sont pas rendus compte ????
De qui se moque t'on ???

Portrait de lesalabre
5/novembre/2009 - 12h37

et surtout pas un mot sur le fait que tous ces journaleux sont d un niveau plus que médiocre. mal écrit, mal fagotté, mal renseigné; ca vaut rien et ca donne pas envie; qu ils commencent à faire leur boulot avant de se plaindre; journaliste ce n est pas reprendre les dépeches AFP et les assaisonnées à la mode "politiquement correcte" du moment. Ils récoltent les fruits de leur incompétence.. je ne les plains pas!

Portrait de lesalabre
5/novembre/2009 - 12h35

on doit pas écouter et lire les mêmes médias

Portrait de Klochmerle
5/novembre/2009 - 12h28

Monsieur le président, je vous écris, une lettre que vous lirez peut être, si vous avez le temps

je viens de recevoir, les papiers militaires, pour partir à la guerre avant demain matin . . . .

Portrait de winkie
5/novembre/2009 - 11h56

Ah, quand même, il était temps que l'opposition' se manifeste ....

Portrait de Klochmerle
5/novembre/2009 - 11h52

Je suis pas journaliste

Les plus vus