04/11/2009 17:44

EXCLU: Une enquête sur les paparazzis censurée sur Canal +?


1

Par Kévin VATANT

Mardi 10 novembre, à 20h50, Canal + diffusera un documentaire dans sa case " Spécial Investigation", consacré aux paparazzis.

Selon nos informations exclusives , la société qui produit ce reportage, Tac Presse, a reçu ce mercredi à 14h30 un référé de Michelle Marchand, journaliste qui collabore avec la presse people, invoquant son droit à l'image.

Ce jeudi, Tac Presse passera devant le juge des référés à Nanterre, qui décidera si oui ou non le reportage sera diffusé, ou si des séquences seront censurées.

A noter que depuis quelques semaines, Canal+ a fait face à quelques pressions par téléphone pour empêcher la diffusion du documentaire. Mais la chaîne cryptée n'en aurait pas tenu rigueur, souhaitant aller au bout de son enquête.

Résumé de l'enquête:

Quand nous avons demandé à des paparazzis de témoigner pour cette enquête, la plupart ont accepté… dans un premier temps. Ils étaient prêts à nous dévoiler les sempiternelles ficelles de leur métier, pour donner l’image folklorique du “photographe people“ planquant patiemment des stars plus ou moins complaisantes.

Mais quand nous avons expliqué que nous souhaitions aussi évoquer l’autre face de la profession, sa part d’ombre, la plupart des portes se sont fermées. Il a donc fallu une grande ténacité au journaliste Romain Bolzinger pour réaliser cette enquête. Il y a passé un an. Un an d’attente (souvent déçue), de promesses (en général non tenues) et de rendez-vous (presque toujours annulés).

Un an de travail pour lever un coin du voile sur ce que les paparazzis ne montrent jamais : leurs méthodes chocs, aux limites de la légalité... En appliquant depuis peu ces méthodes aux hommes politiques, les paparazzis ont secoué le monde de l’information.

En juillet 2009, “News of the World“, le tabloïd trash du groupe Murdoch, a fait scandale en espionnant des députés. En Italie, un paparazzi a été jusqu’à photographier des scènes scabreuses avec le président du Conseil, Silvio Berlusconi, entouré de plusieurs “escort girls“ au bord de sa piscine privée.

En France, “Paris Match” avait déclenché les foudres du président de la République, en publiant une photo de Cécilia Sarkozy en compagnie de son amant, Richard Attias. Les paparazzis sont devenus des acteurs à part entière de la scène politique. Une simple photo volée peut provoquer une affaire d’État bien plus sûrement qu’une longue investigation.

Notre enquête sur les méthodes chocs des paparazzis pose une autre question : celle de l’évolution de nos moeurs démocratiques."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Xavier750
Vote: 
2.285715

Où nous voyons un employé d'un opérateur téléphonique pirater les données commerciales.

Chez nous, un salarié a été renvoyé car il a démontré que des milliers de salariés (ou pire de sous-traitants à l'étranger) de notre société pouvaient copier le fichier client dans sa totalité, écouter les messages téléphoniques et lire les emails des millions de clients...

Il n'y a pas que la vie numérique des people qui est en danger...


Portrait de Klochmerle
Vote: 
0

Ral bol de la censure !


Portrait de Klochmerle
Vote: 
0

ientôt il faudra faire des tracts clandestins pour dire ce qu'on veut


Portrait de Klochmerle
Vote: 
0

Si les paparazzis peuvent plus travailler


Portrait de ivolivi
Vote: 
0

Les paparazzis sont des .....


Portrait de virtuelguy
Vote: 
0

Axel Ganz a bien été convoqué par la justice

Réagir

Liberation.fr (avec agences)

* Agrandir la taille de police
* Réduire la taille de police
* Imprimer l'article
* Envoyer l'article à un ami
* Réagir
* Ajouter à mon Libé+

Axel Ganz, l’ancien patron du groupe Prisma (Gala, VSD, Capital…), a participé lundi à une confrontation chez une juge parisienne chargée d’enquêter sur des rémunérations suspectes de reportages pour le magazine people Voici, a annoncé mardi une source judiciaire.

L’ancien patron de Prisma, aujourd’hui à la tête du magazine féminin Jasmin, a été mis en examen le 29 janvier pour «abus de bien social» par la juge financière Dominique de Talancé, dans le cadre de ce dossier. La justice lui reproche d’avoir notamment laissé sortir des caisses du groupe Prisma plus d’un million de francs (150.000 euros), entre 1997 et 2002, sous forme d’espèces et de manière anonyme, pour acheter des reportages pour Voici.

La principale bénéficiaire de ces rémunérations, Michèle Marchand, 61 ans, dite «Mi-Mi», présentée dans la presse comme l’une des grandes pourvoyeuses d’informations de la presse people, a été mise en examen en janvier pour recel d’abus de confiance avec deux pigistes qui travaillaient pour elle. Longtemps rémunérée en tant que pigiste régulier par Voici, «Mi-Mi» aurait également reçu des enveloppes du journal pour rémunérer des informateurs qui travaillaient pour elle.

L’ancien rédacteur en chef de Voici, Jacques Colin, et l’éditeur du journal, Patrick Cau, sont également mis en examen dans ce dossier pour «complicité d’abus de confiance».

Lundi, les principaux protagonistes du dossier, dont Axel Ganz, ont été confrontés entre eux et avec certains témoins, comme le directeur juridique de Voici ou l’ancienne chef des informations, Laurence Pieau, aujourd’hui rédactrice en chef de Closer, un autre magazine people.


Portrait de Babmorley
Vote: 
0

Le titre peut être trompeur, au début j'ai cru que des journalistes avaient été censurés sur Canal+.


Portrait de Klochmerle
Vote: 
0

y'en a marre de censurer tout !
Le droit à l'image ?
Ridicule !
On filme bien les morts à la télé !
Et ça par contre, je trouve ça malssin !


Portrait de blo
Vote: 
0


*déplorent

:oops:


Portrait de blo
Vote: 
0

Pourvu qu'il passe, le reportage a l'air super interessant :s
C dingue de vouloir la censure alors que beaucoup de journalistes ne se genent pas et déplore les critiques au nom de leur liberté d'expression (je pense par exemple à Voici ki, chaque semaine, se moque dans un article des personnalités qui les attaquent). c le monde à l'envers, fait savoir jouer le jeu:evil:


Portrait de antifogiel
Vote: 
0

canal + qui ose donner des leçons aux politiques est à mettre dans le même sac !!!


Top 15 des membres du jour

1
PseudoIlluZion - (27 commentaires)

2
Milie01 - (25 commentaires)

3
dolphins - (24 commentaires)

4
Celya30 - (24 commentaires)

5
Kaelya75 - (24 commentaires)

6
Eclipse - (21 commentaires)

7
Steph38 - (19 commentaires)

8
Soso87 - (18 commentaires)

9
thierry_70 - (18 commentaires)

10
Patrick83 - (17 commentaires)

11
pistouille - (14 commentaires)

12
PtiGlaçon - (12 commentaires)

13
Lilounette92 - (12 commentaires)

14
Caramella - (9 commentaires)

15
Koro - (3 commentaires)


Haut de la page