13/07/2014 13:16

Nabilla se confie sur sa relation avec son père - Regardez

Hier soir, Nabilla était l'invitée de Thierry Ardisson dans "Salut les terriens" sur Canal+.

La jeune femme est notamment revenue sur la relation qu'elle avait avec son père quand elle était plus jeune, et notamment sur la culture religieuse de sa famille - son père est musulman, sa mère chrétienne, et sa grand-mère juive. 

"Ce sont trois cultures très opposées et très différentes. J'ai essayé de prendre le meilleur de chaque pour faire ce que je suis maintenant. Mais, c'est vrai, j'ai un peu le cul entre trois chaises", a expliqué Nabilla.

Et d'ajouter : "Quand j'étais petite, mon père ne voulait pas de porc dans le frigo, pas de maquillage...".

"Il y a un moment, quand vos parents ont divorcé, vous avez choisi de rester avec votre maman et votre père vous ne l'avez pas tellement revu depuis. Si vous étiez restée avec votre père, vous vous seriez mariée ? Vous seriez devenue la reine du tajine aujourd'hui ?", lui demande alors Thierry Ardisson.

Réponse de Nabilla : "Je serais la couscoussière. Trois maris, douze enfants...". 

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de maylis--85
15/juillet/2014 - 00h09

Interview trés intéressant d'une des personnalités les plus en vue de sa génération. Elle assume son occidentalisme ce qui fait d'elle un bel exemple d'intégration.

Portrait de Bluesman3
14/juillet/2014 - 09h06

Eloge de la bétise.

Regardez-moi je suis bête.

Clap clap clap.

Regardez-moi, je ne sais pas bien parler français. Clap clap clap.

regardez-moi je veux juste m'amuser sans talent particulier. Clap clap clap. Eloge de la bétise.

Portrait de SOSIE
14/juillet/2014 - 08h56

Résultat avec ses trois cultures, elle n'en n'a pas une seule.

Portrait de lara75
13/juillet/2014 - 16h34

Vu dans le zapping où elle demande qui est cet en amont....C'est enorme....Je suis sur qu'elle croit que la bande de gaza c'est un groupe de jazz....c'est vrait qu'elle est spontannée mais mon Dieu qu'elle améliore son jeu....

Les plus vus