14/05/2014 10:11

Presse: Mondadori réduit ses pertes au premier trimestre grâce à l'activité magazine

Le groupe italien d'édition et de presse Mondadori a annoncé mardi avoir subi une perte nette de 6,4 millions d'euros au premier trimestre 2014, inférieure de 58,2% à celle enregistrée début 2013.

Le chiffre d'affaires du groupe contrôlé par la famille de l'ex-chef du gouvernement Silvio Berlusconi a reculé de 8,3% à 268,3 millions d'euros.

La dette s'établit à 396,5 millions d'euros contre 363 millions d'euros fin 2013.

L'activité édition a vu ses ventes chuter de 10,1% à 56,8 millions d'euros, tandis que celle des magazines publiés en Italie a reculé de 8,4% à 81,3 millions d'euros dans un contexte de réorganisation et de baisse des coûts.

Le recul des ventes de magazines en Italie a cependant été réduit grâce notamment à la politique de "rationalisation du portefeuille magazine" et au lancement de l'hebdomadaire "Il Mio Papa", précise le communiqué du groupe Mondadori.

Les ventes de magazines en France ont légèrement baissé de 1,6% sur un an à 81,7 millions d'euros. Le groupe relève la "performance" du magazine Closer qui enregistre une hausse de 25% de ses ventes en volume au cours du premier trimestre 2014.

"Malgré un contexte difficile" au niveau macroéconomique en Italie et en France, "pays de référence" de Mondadori, les résultats du premier trimestre présentent des signes d'amélioration par rapport à l'exercice précédent, relève le groupe dans son communiqué.

Le groupe estime que ces résultats "positifs" du premier trimestre permettent de tabler en 2014 sur un "résultat brut d'exploitation supérieur à celui de 2012".

Le groupe Mondadori avait terminé l'année 2013 sur une perte nette de 185,4 millions d'euros, plus importante que celle de 2012 (166,1 M EUR).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus

Ailleurs sur le web