25/10/2009 09:31

Le journaliste de RTL, Remo Forlani est mort dimanche matin


5
Rémo Forlani, voix du cinéma sur RTL, est mort dimanche matin dans son sommeil, à l'hôpital Tenon à Paris, à l'âge 82 ans, des suites d'une longue maladie, a annoncé dimanche cette radio.  

Trois générations d'auditeurs ont écouté ce critique passionné qui s'est exprimé sur la radio de la rue Bayard pendant plus de 50 ans.   Selon Philippe Labro, ancien directeur de RTL, Rémo Forlani était "une encyclopédie vivante".  

Ce "vrai fondu de ciné à la silhouette dégingandée" était "un critique et interviewer goguenard, mais tendre", confie le président du Festival de Cannes Gilles Jacob, dans un communiqué à l'AFP. "Il avait fini par ressembler à ses chats: un léger coup de griffe, un frottement affectueux et confiant", ajoute-t-il.  

Ecrivain, dramaturge, réalisateur et scénariste français, Rémo Forlani est né à Paris le 12 février 1927. Il a écrit, en particulier, de nombreux livres sur le cinéma et sur les chats.   Il faisait preuve d'un caractère trempé et sans concession, comme en témoigne le cinéaste Claude Lelouch: "Il ne m'a pas épargné à certains moments. Sur certains films, il a été d'une virulence incroyable. Je pensais qu'en tant qu'ami, il aurait pu mettre un bémol. Et, c'est ça que j'aimais chez Rémo quand il aimait, il aimait d'une façon démesurée et quand il n'aimait pas, même un copain comme moi, il le massacrait. Il n'a jamais spéculé sur l'amitié et je crois que c'est ça, sa qualité principale".  

Lors d'une de ses toutes dernières chroniques sur le film "Le Petit Nicolas", il ne fait pas de quartier : "Apparemment tout le monde est content de ce film. Que dire ? Ce qui m'a frappé, c'est qu'on ressent +Le petit Nicolas+ comme on ressent +La Cage aux folles+. Ce sont de vieilles histoires, quasi des triomphes, qui sont toujours des triomphes, mais qui racontent la vision qu'on avait, d'un côté de la vie familiale et de l'école, et de l'autre, de l'homosexualité. Cette vision complètement dépassée (...), je ne vois pas ce que les jeunes d'aujourd'hui ont à secouer de tout ça".  Du "typique Forlani", commentent ses collègues.  

Scénariste seul ou associé à d'autres pour de nombreux films dont "Toute la mémoire du monde", d'Alain Resnais (1956), "Tintin et le Mystère de la Toison d'or" (1961), "La Bande à Bonnot" (1969) et "Sans famille" (version 1958), il a également écrit les aventures de la bande dessinée "Jeune P'tit Pat" parue dans le journal Pilote. Parmi ses livres, on retiendra "La Déglingue", roman autobiographique (Denoël 1995/Gallimard 1996).


Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de GOLDORAK2010
Vote: 
0

Merci pour tout Mister FORLANI.


Portrait de bulitt
Vote: 
0

Cela me rend toujours triste d'apprendre le départ d'une grande voix, d'une grande figure. Rémo Forlani en était une pour moi.


Portrait de veronique62
Vote: 
0

je le connais surtout pour sa passion des chats, j'ai d'ailleurs lu un de ces romans sur le sujet.
condoléances.


Portrait de Emma D2
Vote: 
3.666665

encore un mortel en sorte.....


Portrait de jdepradines
Vote: 
0

Je trouve que sur la photo il ressemble à Thierry Ardisson... Non? C'<était la belle époque quand Rémo Forlani lançait sa critique ciné sur RTL... On l'aimait bien malgré son catogan ridicule. C'était une forte personnalité... Ciao le funambule..


Portrait de tulipe456
Vote: 
0

Rémo Forlani, un homme, une voix, un caractère.
Voilà tout le génie de ce critique de cinéma respecté de ses pairs, apprécié unanimement de ses auditeurs et ses avis étaient souvent frappés au coin du bon sens : ils savaient aussi bien s'animer, s'enflammer, s'emporter, s'enthousiasmer littéralement pour un film (d'auteur ou non) que dépecer, porter l'estocade, foudroyer d'une réplique assassine les nanars à ses yeux.
Homme du patrimoine radiophonique de RTL, il est bien au delà de cette frontière, une gueule, une voix, d'une gouaille inimitable.
Sa voix éraillée légendaire semblait trahir à l'évidence son appétence pour les volutes nicotines (me trompé-je?), mais apportait indéniablement cette magnifique chaleur humaine dans le rapport à l'autre.
Avec sa disparition, ce sont mes trente dernières années à l'écouter assidument qui viennent de rejoindre les limbes mémoriels, là où reposent nombre d'autres aussi prestigieux et aussi justes.
Mes très sincères pensées attristées et affligées à sa famille, et condoléances à toux ceux qui l'ont côtoyé professionnellement.
Newman


Portrait de manotos
Vote: 
0

Triste nouvelle, Rémo nous quitte, il connaissait par coeur le cinéma, j'adorais sa franchise...
RIP Mister Folani


Portrait de Bree Hortefeux
Vote: 
0

triste nouvelle...


Portrait de patdu33
Vote: 
0

paix a son ame


Portrait de Jérémie
Vote: 
5

mes condoléances à sa famille


Portrait de bib
Vote: 
3

Un grand merci pour votre amour du cinéma et votre liberté de ton
J'ai appris beaucoup de choses mais aussi bien ri grâce à vous
Condoléances


Portrait de Rene65
Vote: 
0

Pendant plus de 30 ans, j'ai écouté ta voix.
Un grand homme disparait. La radio lui doit beaucoup !
Déjà, Rémo, tu me manque déjà !
Un de tes tres fidèle auditeur et lecteur !


Portrait de blue92
Vote: 
1.472725

c'était un bon critique et sa voix se reconnaissait parmi toutes..


Portrait de Loic29
Vote: 
0

Connais pas, jamais écouté cette "radio" là !
Donc au revoir Rémo...


Portrait de desperateman
Vote: 
2.421055

je suis tout a fait d'accord quand ma mére etait malade l'an dernier les docteur n'ont jamais employer le mot cancer et c'est moi qui l'ai employer et il m'ont dit que c'etait ça , mais depuis toujours ça me gonfle grave quand ont dit l'ongue maladie et aprés ont se plaint que cela reste un mot tabout en france


Portrait de jdepradines
Vote: 
0

Je trouve que sur la photo il ressemble à Thierry Ardisson... Non? C'<était la belle époque quand Rémo Forlani lançait sa critique ciné sur RTL... On l'aimait bien malgré son catogan ridicule. C'était une forte personnalité... Ciao le funambule..


Portrait de ZINOU13
Vote: 
0

RIP MR RENO ;(


Portrait de fechow13
Vote: 
3

Une personne que j'aimais bien.
Qu'il repose en paix.


Portrait de Sam
Vote: 
1.444445

Idem. Il l'animait avec Evelyne Pages au départ et ensuite Elisabeth Quin.

Très triste d'apprendre cette nouvelle. Un grand monsieur nous quitte ;(


Portrait de ESCAVI DARANC
Vote: 
0

J'adorais Rémo Forlani. En 1974, petit stagiaire à RTL, pour éviter à Rémo de passer rue Bayard pour enregistrer sa chronique, et surtout pour le plaisir de partager des moments avec lui, je mettais le nagra sur le dos, et le soir après le film "à la télé" j'allais chez lui sur ma mobylette, rue des Gobelins, pour l'enregistrer dans son salon. C'était un vrai régal ! A la même époque se jouait sa pièce de théâtre "La Nuit des Dauphins" qui malheureusement au bout d'une vingtaine de représentations dut s'arrêter faute de public !

Je t'embrasse Rémo.


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

j'appréciais beaucoup ses chroniques ...


Portrait de varenne
Vote: 
0

Faut il envoyer aussi les messages qui ont des fautes d'orthographe à RTL ?

quel manque de respect de votre part , tout le monde ne sort pas de la cuisse de jupiter , pas trés cool votre propos!


Portrait de varenne
Vote: 
0

j'aimais bien ce grand Monsieur du cinéma , et ses romans sur les chats aussi.
condoléances a sa famille .


Portrait de wouinie
Vote: 
3.04878

Moi aussi j'adorais sa voix si particulière , j'étais pendu à ses lèvres lorsqu'il racontait son avis sur les films
RIP Mr Forlani


Portrait de TELELUX
Vote: 
1

encore une voix pariculiere qui nous a quittée et un tres bon specialiste du cinema dommage


Portrait de Jaimito
Vote: 
0

N'oublions pas non plus qu'il est l'auteur des paroles de la célèbre chanson de Nicoletta : "Les volets clos"


Portrait de Azerino
Vote: 
1

Rémo avait dit à la mort de Michel Audiard que c'était un écrivaillon et qu'il ne comprenait pas pourquoi on en faisait tout un foin...

Je ne me permettrai pas de dire la même chose, en ce triste jour, au sujet de Rémo Forlani.

Même si l'oeuvre d'Audiard, elle, restera immortelle...


Portrait de PIFPAFPOM
Vote: 
4

Très triste dimanche.
J'ai écouté pendant des années Rémo Forlani dans son émission "RTL Cinéma", accompagné d'Evelyne Pagès, puis d'Elisabeth Quin.
Formidable émission, dense, originale, joyeuse, instructive...
Ses portraits de Signoret, Gabin, Girardot étaient de grands moments d'émotion. Merci Monsieur Forlani pour tous ces moments de bonheur offerts.


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

j'aimais beaucoup sa voix très "radiophonique" ...


Portrait de Dj4T67
Vote: 
0

J'ai 25 ans, je suis routier, et tous les mercredis je l'écouter avant les auditeurs ont la parole ! C'était un sacrés bonhomme, Il fesait vraiment de bonne critique, et quand c'était pourrit, bah il le disait :D Quand il y avait du sex aussi :) c'était génial !!! Si les message de ce blog pouvait être envoyé à RTL, sa serait cool !
RiP Remo Forlani, Remo Forlani 4 ever !
Ciao l'artiste !


Pages

Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (59 commentaires)

4
Milie01 - (54 commentaires)

5
dolphins - (42 commentaires)

6
Soso87 - (41 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
PseudoIlluZion - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
DarkAngel - (19 commentaires)

14
Steph38 - (19 commentaires)

15
PtiGlaçon - (18 commentaires)


Haut de la page