21/10/2009 09:48

Le Président du CSA donne raison à Laborde et Arhab

Où en est-on dans la polémique sur les membres du CSA Rachid Arhab et Françoise Laborde ?

Le journaliste du Point, Emmanuel Berreta avait lancé une très violente charge contre les deux sages, dans le magazine et sur internet, estimant qu'ils étaient dans l'illégalité en n'ayant pas démissionné de leurs fonctions à France Télévisions en arrivant au CSA.

De son côté Rachid Arhab affirmait sur Europe 1 "qu'il avait pleinement respecté les règles en vigueur au CSA et à France Télévision, et qu'il n'y avait aucun problème".

Le journaliste en avait alors ajouté une couche, estimant que "la seule façon de sortir de cette solution était que Rachid Arhab et Françoise Laborde démissionnent de France Télévision ou au pire quittent leurs postes au CSA."

Hier, Berreta a été renvoyé dans les cordes par Michel Boyon, le Président du CSA, qui a déclaré : "Les deux sages sont en parfaite conformité et que la polémique doit cesser ! Il n'y a aucun lien de subordination et aucun lien financier entre ces deux membres et France Télévision." Et d'ajouter que "ces deux membres avaient droit au respect de tous !"




Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GillesB
22/octobre/2009 - 01h25

Selon l'EXPRESS Matignon dit qu'ils doivent démissionner de France 2.

C'est vrai qu'estce que ça leur coûte???
Christine Kelly la troisième journaliste du csa a bien démissionné.
Et le code de déontologie du CSA demande de ne pas avoir d'interêt directement ou indirectement dans une entreprise de l'audiovisuel.

Portrait de Le Comorien
21/octobre/2009 - 11h00

1 - il ne semble pas que la Convention Collective ait prévu ce cas
2 - évidemment que cela pose un problème d'indépendance. Imaginez qu'un salarié de TF1, de M6 ou de Canal soit "mis en disponibilité" pour aller siéger au CSA, le scandale que ça ferait !
Entre la télé publique et la télé privée, c'est deux poids deux mesures...
On les respectera s'ils démissionnent de France Télé !

Portrait de jdepradines
21/octobre/2009 - 10h36

Faut pas exagerer 118 euros pour un ana ça fait 0, 33 € par jour... pour ceux qui y sont astreints. Et il y a beaucoup d'exonérés:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de jdepradines
21/octobre/2009 - 10h33

EXact.

Portrait de jdepradines
21/octobre/2009 - 10h32

La Convention des Journalistes ne prend pas en compte la spécificité du CSA. :oops: :oops: :oops: Elle évoque seulement la question d'un journaliste qui se met provisoirement en congé de son poste... Ce n'est pas le problème. Le problème est du côté du CSA....:mrgreen: :mrgreen:

Portrait de jdepradines
21/octobre/2009 - 10h28

La meilleure preuve qu'ils maintiennet un lien avec leur ancien et futur employeur est qu'ils s'abstiennet lorsqu'est évoqué au CSA la question de francetélévisions... C'est bien qu'il y a un problème.... Et ça s'appelle "un fil à la patte"....

Portrait de andromede
21/octobre/2009 - 10h28

je comprends pas du coup :shock: soit la situation est illégale soit elle l'est pas mais faut trancher....
et personne ne remet en cause l'intégrité de laborde et arhab :roll: c'est juste la situation qui apparemment pose problème...
je pense par ailleurs que si ça avait été d'anciens de tf1, ils n'auraient pas eu le même "traitement de faveur" et la même "confiance" :mrgreen:

Les plus vus