22/03/2014 12:53

La ministre de la Culture exprime "sa vive émotion" après le décès en Afghanistan d'un reporter de l'AFP

La ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, a exprimé "sa vive émotion" après le décès en Afghanistan du reporter afghan au bureau de l'AFP à Kaboul Sardar Ahmad, et témoigné "de sa solidarité à l'ensemble des équipes de l'AFP.

Sardar Ahmad, 40 ans, a été tué avec sa femme et deux de leurs enfants lors d'un raid d'un commando taliban ayant fait au moins neuf morts, jeudi à Kaboul.

"Cet événement tragique rappelle les circonstances parfois difficiles et dangereuses dans lesquelles les journalistes exercent leur mission d'informer partout dans le monde", a déclaré Aurélie Filippetti dans un communiqué. Elle "exprime sa vive émotion et fait part de ses condoléances à la famille et aux proches des victimes".

La ministre témoigne également "de sa solidarité à l'ensemble des équipes de l'Agence France-Presse". Sardar Ahmad, pilier du bureau de l'Agence France-Presse (AFP) à Kaboul, a péri avec sa femme et deux de ses enfants dans l'attaque perpétrée jeudi par un commando taliban contre l'hôtel Serena à Kaboul.

Les quatre dépouilles ont été identifiées vendredi matin à Kaboul par un photographe de l'AFP.

Le troisième enfant du couple, un jeune garçon, était quant à lui dans un état critique, nécessitant des traitements d'urgence.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
26/mars/2014 - 06h31

Ce sont les risques du métier

Les plus vus