21/03/2014 10:53

David Pujadas réagit aux rumeurs de son départ du 20h de France 2 dans "C à vous" ce soir - Regardez

Ce soir, David Pujadas sera l'invité d'Anne-Sophie Lapix dans "C à vous" sur France 5. Le présentateur du journal de 20h de France 2 est revenu sur les rumeurs de son départ du JT de la chaîne.

"Ce sont des rumeurs. C'est le charme des rumeurs. Les journalistes médias spéculent sur les rumeurs de remaniement médiatique", explique le journaliste qui est "heureux au 20h".

Et de revenir sur les causes de la baisse d'audience de son journal : "Il faut avoir un peu de recul. Depuis sept ou huit ans, l'audience de nos concurrents a perdu un tiers. Nous, on a résisté, résisté... Au bout d'un moment, il y a un petit retour des choses. Ils regagnent un petit peu. Nous, on perd un petit peu sur la durée. On a toujours une réflexion sur le 20 heures. Plus maintenant que jamais. On a beaucoup innové. On a introduit beaucoup de choses qui ont aussi été copiés. C'est normal : ça fait partie du jeu. Il faut se remettre en cause, bien sûr". 

Lundi dernier, David Pujadas a présenté une édition spéciale du 20H depuis la Crimée. L'occasion pour lui d'évoquer ces délocalisations : "Ca fait longtemps que l'on fait des éditions spéciales : en Tunisie, aux Etats-Unis avec l'élection de Barack Obama... En Crimée, c'était beaucoup de plaisir et un bon signal que l'on adresse aux téléspectateurs. Ce n'est pas là-dessus que portera la réflexion, mais sur la manière de raconter l'actu et le positionnement éditorial. Mais, c'est un peu top secret. On avait beaucoup évolué il y a quatre ou cinq ans avec l'expertise, les grands tableaux... Maintenant tout le monde le fait. Il faut trouver autre chose".

Enfin, le journaliste a parlé des soirées électorales de France 2 dans le cadre des élections municipales.

"Il y aura des nouveautés au niveau du casting parce qu'à l'antenne, il y aura Marie Drucker, Laurent Delahousse - qui sera le maître de cérémonie -, moi je viendrai filer un coup de main avec Nathalie Saint-Cricq. C'est l'union sacré pour les municipales. TF1 communique beaucoup d'une manière générale. Ca fait partie de leur force. Nous aussi, mais c'est une communication de groupe, parce que les municipales c'est un scrutin local. Nous, on a été très fort aux Présidentielles et aux Législatives en étant en tête de toutes les chaînes. Là, c'est une élection locale, donc France 3 a une grosse part. C'est tout un groupe qui est sur le devant de la scène", indique-t-il.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir, en exclusivité, un extrait de l'émission diffusée, ce soir, sur France 5.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus