19/03/2014 10:53

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, se sent à sa "place" à Bercy

Le ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici dit se sentir à sa "place" et "avoir encore beaucoup à y apporter", répondant ainsi aux rumeurs d'une éventuelle refonte de Bercy en cas de remaniement.

"Je me sens à ma place à Bercy et je crois avoir encore beaucoup à y apporter. (...) Je crois avoir une personnalité rassurante pour les Français, et crédible pour les entreprises", dit-il dans les colonnes du Figaro à paraître mercredi.

Interrogé à propos de l'hypothèse de sa candidature à un poste de commissaire européen, le locataire de Bercy répond être "un Européen engagé, expérimenté, attaché aux institutions communautaires".

"Mais je suis avant tout un serviteur de mon pays. Donc je servirai là où les plus hautes autorités françaises considéreront que je suis le plus utile", dit-il.

À propos du rachat en cours de SFR par Numericable, le ministre déclare : "L'essentiel est que, quelle que soit l'entreprise finalement retenue, des engagements clairs soient pris en termes d'emplois et d'investissement en particulier dans le très haut débit", des "enjeux publics" pour lui.

Début mars, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait déclaré : "Il y a sept ministres à Bercy. S'il y en avait un peu moins, sans doute, ce serait plus efficace."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Volques
19/mars/2014 - 18h38

Apparemment c'est pas le meilleur ! 

Portrait de bruno.13
19/mars/2014 - 17h21

Rassurant pour les français? Il se berce d'illusions. Il a prouvé a maintes reprises qu'au contraire, il serait plutôt genre inutile, voire néfaste. Aurait-il à ce point peur du prochain remaniement pour faire ainsi un tel acte de candidature ?

Portrait de bib
19/mars/2014 - 12h40

il est bien le seul à s'y sentir à sa place

Il a été ridiculisé par :

- l'affaire Cahuzac : la "Muraille de Chine", les questions partielles posées à la Suisse

- les erreurs sur le déficit de la France et les prévisions de croissance,

- et il va être encore plus ridicule avec le pacte de compétitivité puisqu'il ne saura pas comment le financer.

Portrait de SxWeb
19/mars/2014 - 12h07
Laural a écrit :
N'oubliez-pas qu'après les deux élections qui vont se dérouler en France, les taxes sur les carburants vont grimper en flèche, les impôts locaux et taxes d'habitation vont exploser etc...

Il faut faire peur pour etre credible ? smiley

Les plus vus