18/03/2014 09:39

La télévision de rattrapage a été moins regardée en 2013, mais ses recettes publicitaires sont en hausse

La télévision de rattrapage (TVR) a été moins regardée en 2013, année du lancement des six nouvelles chaînes de la TNT, mais ses recettes publicitaires ont crû de 33%, reflet de l'augmentation des spots par vidéo, indique une étude du CNC.

Disponible pour 56% des programmes diffusés après 17 heures, elle a généré 60 millions d'euros de recettes publicitaires en 2013, contre 45 millions en 2012, selon le Centre national du cinéma. Des recettes qui restent marginales par rapport aux 3,22 milliards d'euros de publicité engrangées par la télévision en 2013.

La progression des recettes de la TVR s'explique par l'augmentation du volume de publicité placée sur les vidéos (au début, en milieu ou en fin), car les prix unitaires n'ont pas baissé, souligne le CNC.

En revanche le nombre de vidéos vues a un peu baissé l'an dernier, à 2,48 milliards contre 2,53 milliards en 2012. La fiction est le genre le plus consommé (28,8% des vidéos vues), devant le divertissement (25,9%), le magazine (8,4%), l'information (8,4%), les programmes jeunesse (7,4 %), le cinéma (2,9%), le sport (2,1 %) et le documentaire (0,7%).

Mais "la TVR représente une concurrence grandissante avec la télévision en première partie de soirée", souligne le CNC. Sa consommation est en hausse sur la tranche 20h-22h.

M6 et TF1 ont été les chaînes les plus regardées en TVR : 51,7% des sondés ont regardé des programmes de M6 et 51,3% ceux de TF1. Viennent ensuite France 2 (28,5%), France 3 (17,8%), Canal+ (15,9 %), Arte (15,6 %) et France 5 (14,1%).

De plus en plus de programmes sont disponibles en TVR, surtout sur les chaînes historiques : fin 2013, 89% des programmes diffusés de 17 heures à minuit sur les chaînes nationales historiques étaient disponibles en rattrapage (+5 points) et 49% sur les chaînes TNT (+5 points). Environ 75% des émissions de flux (jeux, magazines, information) sont disponibles en rattrapage contre seulement 30% des programmes documentaires ou de fiction.

Quelque 68,9% des internautes âgés de 15 ans et plus ont regardé des programmes en TVR contre 67,2% en 2012. 61% les regardent sur téléviseur (+6,2 pts), 60,7% sur ordinateur (-5,2 pts) et 18,4% sur appareil mobile (+9,7 pts) dont 12,4% sur tablette et 9% sur téléphone mobile. La vision sur ordinateur a nettement reculé au profit des appareils mobiles et du poste de télé, qui bénéficie d'une offre améliorée (6play, Pluzz) et de davantages de télés connectées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
26/mars/2014 - 00h17
Milie01 a écrit :

Un secteur qui ne connait pas la crise

Pourvu que ça dure
Portrait de Flivia44
26/mars/2014 - 00h17

La publicité fonctionne toujours aussi bien

Les plus vus