17/03/2014 18:12

La famille d'une victime de Mohamed Merah attaque Closer pour atteinte à la vie privée

La famille d'Abel Chennouf, un militaire tué par Mohamed Merah, a assigné le magazine people Closer devant le tribunal de Nanterre pour "atteinte à la vie privée", après la publication en mars 2012 d'une photo du soldat à côté d'un portrait de son meurtrier hilare, a annoncé lundi son avocate.

"La juxtaposition de ces photos" a été vécue comme "une agression terrible" par sa famille, "on a l'impression que Mohamed Merah rit de ce qui s'est passé", a déploré auprès de l'AFP Me Béatrice Dubreuil, avocate de la famille d'Abel Chennouf. La brève titrée "Caroline épousera Abel, un des militaires tués par Mohamed Merah" le 15 mars 2012 à Montauban (Tarn-et-Garonne), annonçait le mariage à titre posthume d'Abel Chennouf et de sa compagne.

L'article, publié dans l'hebdomadaire le 31 mars 2012, mais que la famille n'a découvert que récemment, était illustré de deux photos, l'une du jeune couple et une autre, un médaillon montrant Mohamed Merah avec un large sourire.

"Cette juxtaposition s'interprète comme l'étalage du triomphe de Mohamed Merah même par-delà la vie, sur le couple qui allait se marier", peut-on lire dans l'assignation dont l'AFP a eu copie.

Les parents du militaire, son épouse et son fils, qui ont assigné récemment le magazine devant la 1ère chambre civile du tribunal de Nanterre, ont demandé chacun 30.000 euros en réparation au titre du préjudice moral. L'affaire sera plaidée le 5 novembre. Mohamed Merah, un Franco-Algérien de 23 ans, a assassiné entre le 11 et le 19 mars 2012 dans le sud-ouest de la France trois militaires, ainsi que quatre personnes de confession juive, dont trois enfants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de meld34
17/mars/2014 - 18h58
♫Avantgarde a écrit :

C'est pas  un plainte pour atteinte à la vie privée qu'il fallait déposer, mais plutôt pour insultes et atteinte à la dignité humaine.

tout à fait d'accord!

 

Les plus vus