17/03/2014 15:11

4.000 PV dressés depuis ce matin pour non-respect de la circulation alternée à 12h (Police)

Transports ou covoiturage pour les bons élèves, amendes de 22 euros pour les récalcitrants : depuis 05h30 lundi, Paris et sa proche banlieue redécouvrent la circulation alternée, mesure anti-pollution inédite depuis 1997.

Sauf dérogations, seules les voitures et motos dotées de plaques impaires sont autorisées à circuler dans la capitale et les 22 communes limitrophes.

La mesure, décidée ce week-end, pourrait être reconduite mardi, jour pour lequel Airparif prévoit une "nette amélioration" de la qualité de l'air.

Le Centre national d'information routière a relevé au plus fort de la matinée 134 kilomètres de bouchons, soit "deux fois moins que d'habitude", commentait un porte-parole. Fait inhabituel, le périphérique parisien était fluide.

L'effort est "accepté" par les automobilistes, a noté le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

La circulation alternée existe dans d'autres villes européennes comme à Athènes ou en Italie. Prise à quelques jours des municipales, elle a suscité l'approbation de la gauche et des écologistes mais déclenché les foudres de l'opposition et des associations d'automobilistes et de motards.

Pour compenser l'immobilisation forcée de la moitié des voitures, les transports publics sont gratuits, et la SNCF et la RATP offrent "plus d'un million de places supplémentaires" sur certaines lignes de métro, RER et Transilien, a assuré le ministre des Transports Frédéric Cuvillier.

La gratuité des transports représente un coût de 4 millions par jour pour la région, selon le président PS Jean-Paul Huchon.

La mesure a aussi boosté l'activité des sites de covoiturage et de location de voitures entre particuliers, chacun cherchant à se déplacer avec la bonne plaque d'immatriculation.

Le stationnement est gratuit à Paris pour les voitures à l'immatriculation paire.

Pour veiller au respect de la mesure, quelque 700 policiers sont mobilisés, sur une soixantaine de points de contrôle. Les automobilistes et motards qui bravent l'interdit sont passibles d'une amende de 22 euros.

A 12h00, près de 4.000 PV avaient été dressés pour non-respect de la circulation alternée.

"C'est bien, c'est une super décision, vous faites un beau métier!", grince Bertrand, jeune cadre du 13e arrondissement qui vient de se faire verbaliser place Denfert-Rochereau. Il affirme qu'il ignorait tout de cette mesure. "Il faut écouter les infos!", lui lance un agent.

A bord d'une voiture immatriculée en Dordogne, Jacques confiait lui vers 06h00 place de la République s'être "déjà fait arrêter deux fois". Sa ligne de défense: "Je vais prendre un train pour le Luxembourg, j'ai un ordinateur qui pese 10 kg dans le coffre, je ne peux pas le transporter à pied". Les policiers l'ont laissé partir.

La mesure est "précipitée, inefficace", a pesté l'Automobile Club Association (ACA). La Fédération française des motards en colère, énervée que les deux-roues soient inclus dans la mesure, a appelé les usagers à la résistance, leur suggérant le "co-motorage".

Tous les véhicules à numéro pair ne sont pas interdits. Peuvent rouler les véhicules électriques ou hybrides, de même que les voitures avec au moins trois personnes à bord, les voitures auto-école et les taxis. Les poids lourds sont interdits à l'exception des véhicules d'urgence, camions poubelles, engins de chantier, camions frigorifiques...

Les véhicules autorisés à circuler doivent respecter les limitations de vitesse déjà en vigueur depuis plusieurs jours du fait de la pollution (abaissement de 20 à 10 km/h selon les axes).

Les particules en suspension dans l'air peuvent provoquer de l'asthme, des allergies, des maladies respiratoires ou cardiovasculaires, et les plus fines d'entre elles sont reconnues comme cancérogènes.

Les consultations, en particulier de jeunes enfants, liées à la pollution ont augmenté depuis vendredi dans les hôpitaux franciliens, a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de petit lascar
17/mars/2014 - 20h44
cépamalin a écrit :

C'est clair que la bande a Hollande préfère emmerder les travailleurs que les dealers et autres feignants !

c'est la première fois en France que ce type de mesure est prise. On va voir si le problème est pris à la source ou si une fois de plus le contibuable qui travaille va encore devoir faire les frais de l'inefficacité de nos politiques .car faut bien le reconnaitre c'est pas en mettant 4000 PV que la survoiturisation de nos villes va changer, que les pays émergeants vont arrêter de surpolluer.

Portrait de maxibibi
17/mars/2014 - 19h07 - depuis l'application mobile

Voilà exactement ce que j'avais dit on va mettre plein d'amendes a des honnêtes citoyen qui partent travailler, l'état devient lamentable .

Portrait de Lenny Baramasseur
17/mars/2014 - 18h17
wazowzky a écrit :

hip hop les doigts dans le nez

ouiaps ca permet de payer un flic pendant au moins 3 ans....c'est énooooorme dans le budget de l'état  lol

Portrait de lechene
17/mars/2014 - 18h13
fandevideo a écrit :

Certains ne penset qu'à leur guele, qu'à leur pognon, mais pas aux problemes de santé que ca engendre (et pourtant je ne suis ni écolo, ni maniaque sur la santé).

Mais quand on demande d'appliquer une loi, il faut l'appliquer et non se rebeller et pleurnicher.

Il y a d'autres moyens que la voiture (paris et sa region, ce n'est pas non plus la campagne paumée...), il y a les bus, les rer, le tram, le taxi, le metro et une bonne marche à pied ca ne fait pas de mal.

Et arretez de voir que c'est par rapport aux municipales, c'est le temps qui nous oblige à appliquer ca... Depuis quelques jours, il fait tres chaud (pour un mois de mars c'est vraiment rare!!!!)

Mais detruisez la nature ou de pauvres piétons aussi par la pollution, un jour ce sera la nature qui détruira l'homme.

facile de parler quant on habite paris. mais pour un banlieusard aller d'une banlieue à une autre n'est pas facile par les transports. et s'il faut prendre un taxi pour aller bosser c'est vachement rentable. surtout que la voiture n'est polluante que pour 14%

Portrait de sylvain77
17/mars/2014 - 17h38
Kris3 a écrit :

Je suis d'accord avec vous, seulement ils ont mis en place un système à la va vite et très handicapant pour ts les parisiens (sans parler de l'amende) pour répondre à une situation d'urgence. Faire payer les gros pollueurs, ce serait l'ideal, seulement ça aurait pas "réglé" le probleme de la pollution de la semaine dernière aussi vite que la circulation alterné sur une journée. A certains moment, on n'a pas trop le choix que de se plier à l'urgence. Hier j'ai du faire bcp de route, j'ai perdu un tps fou parce que la circulation était limitée à 70 au lieu de 110 sur autoroute dans la région lyonnaise.... ça m'a saoulé mais c'est comme ça. Je comprends que ça fasse chier tt le monde mais c'était sur une journée, pas sur un mois. 

Et admettez qd meme que c'est devenu le sport national français que de raler sur tout, justifié ou non .... et ce blog en est un bon exemple. 

Il ne faut pas voir cette situation au jour le jour mais bel et bien sur le temps.Le sport national des Français n'est pas de raler mais de se faire plumer .Autre question que je pose pour quand un controle technique des routes.?La egalement il est plus facile de faire payer les automobilistes que de revoir l'état des routes car franchement dans certain secteur elles laissent perplexe . (je suis pour le CTsur les voitures)

Portrait de sylvain77
17/mars/2014 - 17h12
Kris3 a écrit :

Je suppose que c'est les mêmes personnes qui râlent pour la circulation alternée et qui d'habitude se plaignent de la pollution !! Ca fait tellement du bien de râler pour tout faut dire .... 

Contrairement a vous je ne suppose pas qu'il est plus facile de faire culpabiliser  les automobilistes et par la les faire payer .Que de faire payer les gros pollueurs comme par exemple les compagnies aérienne , qui de toute façon récupéreront le prix sur les voyageurs .Donc tout est normal .

Portrait de lechene
17/mars/2014 - 16h36

le co voiturage c'est bien gentil, mais cela peut amener à une amende de 22euros. c'est arrivé aujourd'hui à quelqu'un de la commune. trois femmes veulent faire du co-voiturage travaillant toutes les 3 dans l'est de paris. la 1ère descend porte de vincennes, la 2ème porte de montreuil la conductrice part pour la porte des lilas. manque de chance porte de Bagnolet contrôle de police = 22 euros d'amende et on lui demande de faire demi tour ou c'est la fourrière (la police n'a jamais voulu croire qu'il y avait eut 2 autres personnes) moralité = perd une journée de travail + 22euros et les 2 autres ne savent pas comment rentrer dans leur banlieue

Portrait de fyfy77
17/mars/2014 - 16h24 - depuis l'application mobile

comment faire rentrer des fonds dans les caisses de l'état en sanctionnant une mère de famille qui conduit son enfant à l'école ! Le moyen de transport possible car pas à rallonge n'est que la voiture ! On ne va pas demander à un enfant de trois ans de se lever au moins une heure plus tôt à cause des écologistes.
Demain, à nouveau circulation alternée, belle enveloppe dans les caisses de l'état. La même mère de famille va devoir payer à nouveau demain une amende......
Mr Hollande a-t-il pris son scooter favori pour se déplacer aujourd'hui ? Il l'a peut-être prêté à un de ses ministres...... Ils sont sanctionnés eux ?

Portrait de sylvain77
17/mars/2014 - 16h23

La nouvelle course aux pv pour les vaches a lait a commencé ,

Portrait de Lenny Baramasseur
17/mars/2014 - 15h44
Laural a écrit :
Avec ce PS, tout est source de profit.

le jackpot, 4500 X 22= 99 000 euros...c'est énooooooooooooooooooooorme

Les plus vus