14/03/2014 09:51

Temps de parole: A dix jours des municipales, le CSA constate des "déséquilibres"

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), chargé de contrôler l'égalité du temps de parole des candidats aux élections municipales, a constaté "certains déséquilibres" à 10 jours du scrutin, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué.

Après avoir analysé les temps de parole entre le 10 février et le 7 mars 2014 sur l'ensemble des chaînes de télévision et de radio, le CSA a "constaté certains déséquilibres non encore compensés", notamment dans "le traitement de certaines circonscriptions dans lesquelles seules une à deux listes ont bénéficié d'un accès à l'antenne".

Le gendarme de l'audiovisuel appelle l'attention des médias sur "la nécessité de poursuivre leurs efforts afin que le principe d'équité soit respecté".

Par ailleurs, des représentants du Parti communiste ont demandé à être reçus par les membres du CSA pour se plaindre de la couverture du PCF par les radios et les télévisions pour les municipales, indique l'institution.

Cela aurait notamment pour conséquence de "tenir le secrétaire national du PCF (Pierre Laurent, NDLR) à l'écart des grands carrefours médiatiques audiovisuels (journaux télévisés nationaux et matinales radiophoniques)", écrit le CSA.

Les représentants du PCF ont aussi "souligné quelques déséquilibres, à leurs yeux, concernant les circonscriptions de Montreuil, Dieppe, Marseille et Le Havre où ils relèvent une tendance à la bipolarisation des enjeux par les médias" qui ne prendrait pas en compte les candidats communistes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
23/mars/2014 - 05h04
Patrick83 a écrit :

C'est seulement maintenant qu'ils s'en rendent compte

Mieux vaut tard que jamais

Portrait de Ridley
23/mars/2014 - 05h03

Perso je n'ai pas fait gaffe

Portrait de Flivia44
15/mars/2014 - 00h13

Vivement que la fin des municipales

Les plus vus