13/03/2014 09:47

Le groupe NRJ a enregistré en 2013 une chute de 46,6% de son bénéfice net

Le groupe de médias français NRJ, également propriétaire de Chérie FM et Nostalgie, a enregistré en 2013 une chute de 46,6% de son bénéfice net, à 19,8 millions d'euros, encore plus sévère que celle de l'année précédente (-18,6%), selon ses résultats publiés mercredi.

Dans des "conditions de marché peu favorables", notamment en télévision (NRJ 12 et Cherie 25), le groupe a toutefois vu son chiffre d'affaires consolidé progresser légèrement (+4,1%) pour s'établir à 409 millions d'euros.

Ainsi, "malgré la persistance d'un environnement économique incertain et d'une visibilité faible, le groupe aborde l'année 2014 avec confiance dans sa capacité à gagner des parts de marché en radio et à poursuivre son développement en télévision", indique NRJ.

Les difficultés du groupe dans le segment de la télévision ont fait chuter le résultat opérationnel courant (hors échanges) de 8,3% en 2013, à 58,2 millions d'euros.

"En télévision, la perte opérationnelle courante (hors +échanges dissimilaires+, c'est-à-dire hors ventes d'espaces publicitaires contre des services ou des produits) s'est élevée à 21,9 millions d'euros contre 5,3 millions d'euros en 2012", à cause de "pertes inhérentes au développement" de la nouvelle chaîne de télévision Chérie 25 et de "l'impact négatif d'un marché publicitaire particulièrement difficile en télévision", explique le groupe.

NRJ estime tout de même avoir poursuivi le développement de Chérie 25 de "manière tout à fait maîtrisée" au second semestre, la plus grande partie de la perte (17,7 millions d'euros) ayant été enregistrée au premier semestre.

Et pour NRJ 12, le groupe est "parvenu à atteindre la rentabilité sur le second semestre", compensant "en partie l'impact négatif observé au premier semestre", et ce "malgré la persistance d'un marché publicitaire difficile".

En 2014, l'objectif du groupe est d'être à "l'équilibre ou rentable" sur cette chaîne qui vise les 25-49 ans et "d'enrayer la situation déficitaire de NRJ Paris".

Sans la prise en compte des pertes liées à Chérie 25, le résultat opérationnel courant progresse de 8,3%, à 73,4 millions d'euros, reflétant la croissance des autres pôles d'activité.

NRJ affirme ainsi avoir fait progresser "le résultat et la rentabilité de ses activités de radio" ainsi que l'audience de sa station NRJ, qui a atteint fin 2013 un nouveau record d'audience historique (6,785 millions d'auditeurs par jour).

"Les stations Nostalgie et Chérie FM voient également leur audience progresser sur la dernière vague (novembre-décembre 2013) et toutes les stations affichent une croissance de leur part d'audience d'une année à l'autre", signale NRJ.

Quant aux activités internationales, elles enregistrent une "forte progression" (résultat opérationnel courant en hausse de 133%), grâce à la rationalisation des activités en zone germanophone, la croissance de l'activité en Belgique et les effets d'un nouveau partenariat en Suède.

L'excédent net de trésorerie au 31 décembre 2013 s'élève à 102,9 millions d'euros, soit 20 millions d'euros de plus qu'à fin 2012.

"Compte tenu de cette situation favorable à l'issue de l'exercice, le groupe a décidé de mettre en oeuvre un mandat de rachat d'actions début 2014", précise NRJ, qui en demandera l'autorisation à l'Assemblée Générale des actionnaires prévue pour le 14 mai prochain.

Le groupe demandera également à ses actionnaires de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice 2013.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
23/mars/2014 - 05h07
Shunshine a écrit :

Sans être méchant ... ça sent vraiment mauvais

Qu'il fasse appel à Hollande smiley

Portrait de Koro
23/mars/2014 - 05h06

C'est quand même énorme

Les plus vus