12/03/2014 10:03

La "police des polices" ouvre une enquête sur un policier ... acteur de porno gay!

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN, "police des polices") a ouvert ses derniers jours une enquête sur un gardien de la paix vantant sur internet, et en uniforme, ses activités parallèles d'acteur de film pornographique gay, a-t-on appris de source policière.

Sur son profil Facebook, où il apparaît en uniforme, le gardien de la paix - qui est en poste dans un service de renseignement parisien - se déclarait producteur et acteur de film pornographique gay. Il proposait sur internet des films en téléchargement, selon la source.

L'enquête de la "police des polices" a mis en évidence cette activité rémunérée et incompatible avec son métier, qui était en outre pratiquée au cours d'arrêts maladie, a précisé la source policière.

Il devrait faire prochainement l'objet d'une suspension, a dit la même source.

Les responsables hiérarchiques de la police et de la gendarmerie mettent régulièrement en garde leurs fonctionnaires sur l'usage des réseaux sociaux rappelant l'obligation de réserve à laquelle ils sont astreints.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de aisling
16/mars/2014 - 14h24

L'obligation de réserve est une notion qui date de bien avant l'invention d'internet, et encore plus des réseaux sociaux.

Comme beaucoup de domaines des professions du service publique, il faudrait revoir cette notion afin qu'elle évolue avec son temps.

La seule chose qui pourrait être reprochée à ce policier, du moins c'est ce qui est sous-entendu, c'est qu'il aurait fait ça en étant en arrêt maladie.

Portrait de vanesssaf
12/mars/2014 - 15h30 - depuis l'application mobile

Il devrait pouvoir faire ce qu'il veut de son temps libre. ..

Portrait de BandB
12/mars/2014 - 12h02

Paul lisse dans les coins

Portrait de ARTISAN3
12/mars/2014 - 10h56

Et quand serons-nous, si le grand malade qui a tabassé le monsieur qui se rendait à la clinique pour voir le nouveau né de sa fille passe en procès et surtout son exclusion des forces de l'ordre?.

Les plus vus