09/03/2014 15:25

M6 diffusera le 16 mars un documentaire sur des mères qui sont en prison

Maïwenn a accouché en prison, Céline y est née et purge une peine qui l'éloigne de son fils de 11 ans, Linda et Laurence viennent d'en sortir: ces quatre parcours sont racontés dans un documentaire sur les mères détenues qui sera diffusé le 16 mars par M6.

La réalisatrice de "Maman est en prison", Hélène Lam Trong, a mis deux ans pour finaliser ce documentaire, dont un an de tournage, assistée de la productrice Mélissa Theuriau.

Toutes ces femmes tentent de construire ou d'entretenir le lien avec leurs enfants, qui vivent le plus souvent très mal l'absence de leur mère et ont un comportement dur avec elles.

Maïwenn (dont le prénom a été modifié), qui purge une peine de 20 ans de réclusion criminelle, doit se séparer de sa fille qui vivait avec elle en détention mais vient d'avoir 18 mois, comme le prévoit le code de procédure pénale. Elle est de nouveau enceinte, par choix, pour ne pas se faire piéger, dit-elle, par l'horloge biologique. Elle craint "la solitude de la détention qui se réinstalle" après le départ de sa fille, mais donne le change. Mais si ce cas est le plus emblématique et rappelle le film "Ombline" de Stéphane Cazes, ce sont davantage ceux des autres mères, dont les enfants sont plus âgés, qui apparaissent révélateurs.

Ressort notamment celui de Céline (dont le prénom a été modifié), qui bénéficie d'une permission de sortie et passe, pour la première fois depuis sept ans, cinq heures avec son fils, qui a tenté de se suicider deux semaines plus tôt. La séquence est saisissante, filmée avec autant de naturel que possible et sans voyeurisme.

"Le temps qui est perdu, on ne peut pas le rattraper. On peut avancer", explique Céline, qui approche du terme de sa peine.

Les enfants qui ont subi ou subissent encore l'absence de leur mère, incarcérée, lui renvoient des sentiments contrastés, mêlés d'affection et de ressentiment, nourrissant, volontairement ou non, sa culpabilité.

Le sujet bénéficie du format du documentaire, qui dure 100 minutes. Il devait être projeté samedi 8 mars à la Chancellerie en présence de la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de gismok
9/mars/2014 - 18h09
valentine89 a écrit :

je compatis volontiers pour les enfants - enfant 18 mois et encore mère enceinte - que veulent réellement ces mères ? pensent-elles au devenir de ces enfants (20 ans de réclusion) qui elève ces gamins ?

Tout a fait d'accord avec vous ...un reportage à nous faire pleurer ...ses femmes sont inconsientes elle laisse son 1er qui va partir à 18 mois en famille d'acceuil et tout de suite derriere elle en fait un autre du n'importe quoi ..la prison de Rennes prison rien que pour les femmes et une prison de longues peines 20 ans et plus , pour avoir pris 20 ans cette mére à tuer son compagnon , son amant , ses parents ou autres ......elles font des enfants pour s'occuper , elles ne pensent jamais à ces enfants petits ou grands difficile pour eux de se construire avec une mére en prison et qui a tué .....une femme qui prend moins de 10 ans va à Fleury ou Juste la Ville:  Rennes longues peines .....et trés longues peines ce n'est pas un simple vol ou le drogue pour arriver dans cette prison .....je regarderais cette émission est présentée por Melissa Theuriot , elle , elle aime bien faire pleurer ......

Portrait de valentine89
9/mars/2014 - 15h51

je compatis volontiers pour les enfants - enfant 18 mois et encore mère enceinte - que veulent réellement ces mères ? pensent-elles au devenir de ces enfants (20 ans de réclusion) qui elève ces gamins ?

Portrait de raisinsdor
9/mars/2014 - 15h50

peu etre cela est dur pour ses femmes mais elles ne sont par hasard pensez dabors a ses mere qui ne reverons plus leur proche a cause de ses femmes 

Les plus vus