07/03/2014 13:25

Pour Rama Yade, Patrick Buisson est un "idéologue en mission", qui a conduit Nicolas Sarkozy à la défaite

Rama Yade, vice-présidente de l'UDI, a dénoncé vendredi "l'idéologue en mission" qu'était à ses yeux Patrick Buisson auprès de Nicolas Sarkozy, ce qui a entraîné selon elle des "conséquences politiques", jusqu'à "la défaite" électorale.

"Patrick Buisson est un idéologue en mission qui a pour objectif, dès le départ, de faire fusionner ce qu'ils appellent le +bloc des droites+, c'est-à-dire la droite républicaine et l'extrême droite", a déclaré l'ex-ministre sur RMC et BFMTV.

"C'est une mission. D'ailleurs, aujourd'hui, les sondages d'opinion disent que les électeurs ou militants UMP ne seraient pas défavorables à une alliance avec le Front national. Ce que j'aurais pensé inimaginable en 2007 au moment où je me suis engagée en politique", a-t-elle poursuivi.

Or, selon elle, "Nicolas Sarkozy n'est pas un conservateur, Nicolas Sarkozy n'est pas un extrémiste mais la ligne Buisson, l'influence de cet idéologue en mission a conduit à ce que ce soit la fin de l'ouverture, la fin de la diversité, le départ des centristes. Il y a eu des conséquences politiques avec la présence de ce personnage au coeur de l'Etat." "Nicolas Sarkozy qui est un homme de pragmatisme, qui avait réussi à faire la synthèse des droites, s'est retrouvé acculé dans une seule de ces droites, la plus conservatrice, la droite légitimiste, la droite des ultras", ce qui l'a conduit à "la défaite."

Pour l'ancienne Secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, puis aux Sports, Patrick Buisson est "homme d'extrême droite. Il dit qu'il n'est pas républicain, qu'il n'aime pas la République. Vous voyez son influence lorsque l'ancien président se retrouve à Longjumeau pendant la campagne présidentielle et qu'il dit peut-être que le Front national est soluble dans la République".

"Nicolas Sarkozy n'est pas comme ça. C'est ce qui explique que des gens comme moi ne pouvaient pas être dans un dispositif pareil", a-t-elle insisté. Nicolas Sarkozy a décidé jeudi de saisir la justice au lendemain de la révélation d'échanges privés enregistrés à son insu par son ancien conseiller Patrick Buisson, qui lui-même a annoncé son intention de porter plainte pour "vol et recel" de ces extraits sonores.

"Il faut faire l'inventaire du buissonnisme, en acter la fin. Peut-être que la droite pourra trouver l'occasion de renouveler ses valeurs, ou de les retrouver", a-t-elle conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de christASMFC
7/mars/2014 - 14h03
Damir a écrit :

La fin de la diversité elle s'est surtout  fini parce que Rama Yade et Fadela Amara ce sont avérés incapable de se comporter en ministre. 

 

Sans la ligne Buisson la défaite n'aurait été que plus grande ... Suffit de voir la remonter dans les sondages quand cette ligne a été amorcé. 

Rama Yade et Fadela Amara ont fait du bon boulot mais elles otn aps eu le smoyens pour mieux faire . Sarkozy voulait leur donner els moyens mais Buisson a prit trop d'importance.

Est t'on sur que la remonté dans le ssondages se Sarkozy sois due a la ligne Buisson ou a un effondrement  de Hollande qui perdait en crédibilité a promettre tout et son contraire pendant la campagne?

Portrait de christASMFC
7/mars/2014 - 13h59

elle a raison

Les plus vus