06/03/2014 12:03

Vincent Cassel, premier homme en Une du magazine Marie-Claire !

Soixante ans après son premier numéro, le magazine féminin Marie Claire a mis un homme en Une -Vincent Cassel- de son édition du 6 mars, et choisi dix hommes célèbres comme chefs de rubrique éphémères.

Le magazine reste féministe, mais "en totale harmonie avec les hommes", a expliqué à l'AFP Jean-Paul Lubot, directeur général délégué du groupe Marie Claire, n°1 en France des magazines féminins haut de gamme, qui résiste assez bien à la crise du secteur.

"Nous sommes convaincus que la presse a toujours sa place, mais elle doit être haut de gamme. Nous cherchons à l'être encore plus", a expliqué M. Lubot. "Il y a un rapport charnel avec le magazine papier", a-t-il estimé. "Et il n'y a pas mieux que la presse pour créer une communauté d'utilisateurs".

Le groupe Marie Claire (500 salariés), détenu à 58% par la famille Prouvost et 42% par Lagardère Active, publie 88 magazines dans 35 pays. Son titre phare, Marie Claire, compte 72 éditions dans le monde. Il s'est aussi diversifié dans des salons, boutiques et événements, et sur 50 sites en 18 langues. Il génère un volume d'activité (non consolidée) de quelque 700 millions d'euros, dont les deux tiers à l’international. En France, ses sites attirent 10 millions de visiteurs uniques.

"Nous avons gagné des parts de marché, mais 2013 a été difficile. Nous avons bien résisté, la baisse des ventes a été limitée. Le groupe est resté bénéficiaire", a-t-il ajouté, précisant qu'en France, "la vente au numéro de Marie Claire est en hausse de 6% cette année".

Ses trois titres principaux en France -Marie Claire, Avantages et Cosmopolitan- restent parmi les 10 premiers titres féminins: Marie Claire (440.000 exemplaires en moyenne en 2013), a vu sa diffusion baisser de 6% l'an dernier, Avantages s'est maintenu à 440.000 exemplaires et Cosmopolitan a reculé de 3,2% à 370.000 exemplaires.

Le dernier-né, le magazine de mode haut de gamme gratuit, Stylist, lancé en avril 2013 et distribué dans 10 grandes villes à 400.00 exemplaires, "cartonne" auprès des lecteurs et des annonceurs, s'est réjoui M. Lubot. Le groupe lancera bientôt le magazine Harper's Bazaar, en partenariat avec le propriétaire de la marque, le groupe américain Hearst.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus