06/03/2014 10:34

Enregistrements de Patrick Buisson: Nicolas Sarkozy et Carla Bruni vont attaquer en justice

Dans l'affaire des enregistrements de Patrick Buisson, l'ancien président Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni vont attaquer en justice, selon un communiqué de leurs avocats.

Un référé (procédure d'urgence) sera "prochainement" déposé au tribunal de grande instance de Paris. Sarkozy et son épouse "ne peuvent en effet accepter que des propos, tenus à titre privé, aient été enregistrés et soient diffusés sans leur consentement, la protection du secret des conversations privées constituant par ailleurs l'un des fondements d'une société démocratique", écrivent Mes Thierry Herzog et Richard Malka

Ce jeudi matin, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi sur BFMTV-RMC qu'il "n'imaginait pas" que Nicolas Sarkozy ne porte pas plainte.

"Quand il y a des gens qui se comportent mal, il y a aussi en France une justice. Donc si M. Sarkozy s'estime lésé, qu'il dépose plainte", a fait valoir le Premier ministre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JM33
6/mars/2014 - 17h04
sylvie0684 a écrit :

la gauche est choqué parcequ'il faut etre choqué tout pour éviter le retour de Sarko. Carla dit qu'elle rate des contrats publicitaires parcequ'elle est première dame qu'est ce qui est choquant à celà elle dit aussi qu'elle le fait parcequ'elle aime son mari. ils feraient mieux d'etre choqués par la gauche caviar les parents de Julie Gayet  possèdent un chateau est ce des relations à avoir quand on est socialiste et puis de tout çà on s'en moquerait si Hollande était un bon président mais sa politique est désastreuse et sa manière de gouverner aussi. Sarko et Carla ont raison de faire un référé on leur reproche meme de ne pas déposer plainte si ces personnes avaient deux notions de droit elles se tairaient d'abord le référé la plainte éventuellement ensuite

Voilà un exemple typique d'une adepte de la secte UMP, qui est prête à tout accepter pour sauver son gourou. Peu importe les conséquences, les faits, les casseroles, alliances, on prend tout !!! Cà fait peur !!!

Portrait de rude boy
6/mars/2014 - 15h58
xkktr21m a écrit :
Non évènement ! Qu'on arrête de faire diversion avec les enregistrements de Buisson, et les jours précédents, avec les malversations de Copé et un peu avant encore, avec la "révolution" ukrainienne ! L'Europe vient de mettre en garde le niveau de la dette française (presque 90 de son PIB) et nous menace de sanctions ! Cette nouvelle majeure passe presqu'inaperçu car les journaleux et les politicards préfèrent nous enfumer avec des conneries ! Pourquoi tergiverser alors que de toutes façons, les Français vont un jour réélire ce névrosé chronique de Sarkozy et ce corrompu majeur qu'est Copé ???

Sans rentrer dans le débat Sarkozy/Copé, je suis d'accord avec toi quand tu dis que c'est un non évènement et que la tentative ''d'endormissement'' n'est pas loin. Et combien de truc comme ça...  Ca me donne la gerbe...

Portrait de JM33
6/mars/2014 - 15h26
willy75 a écrit :
J ai beau avoir voté pour Sarko aux 2 elections, je suis profondément choqué par les enregistrements. On voit bien la magouille, la soif d argent et le manque de respect envers la France et sa population! Aucune conviction, aucune réelle envie de changement. Cette affaire me dégoute toujours plus de la politique faite dans notre pays par une poignée d élus qui sont les seuls à en profiter !

Au moins voilà quelqu'un de lucide (il n'est jamais trop tard) mais lorsqu'on s'attaque à la secte UMP tous les adeptes sont outrés et crient au complot par la presse gauchiste. Imaginons une seconde les mêmes dizaines de casseroles que trimbale Sarkozy, sur le dos de Hollande... juste pour rire. Comme quoi le fanatisme est plus dangereux que l'on croit.

Portrait de JM33
6/mars/2014 - 15h18

Ce qui est drôle c'est qu'à l'époque, lorsque l'on critiquait Buisson comme quelqu'un d'extrême droite recruté par Sarkozy, tout le monde niait  (à part quelques uns), c'était un type bien, irréprochable et maintenant c'est le diable en personne et tout le monde tombe des nues.

Portrait de Dostolor84
6/mars/2014 - 14h07

Le 14 janvier 2014, aucun journaliste ne voulait poser la question à Hollande lors de sa conférence de presse sur Gayet et Trierweiler (qui était à l'hôpital depuis une semaine).

Le comportement de la corporation journalistique est à ce sujet pathétique et édifiant.

Propos de journalistes intérrogés avant la conférence de presse:

-«En général, c’est l’AFP ou l’association de la presse présidentielle qui pose la première question, et je pense que ce sont eux qui demanderont. Cela doit être fait de manière intelligente, pudique... Il ne s’agit pas de poser dix questions sur le sujet, mais deux ce serait bien. Histoire de relancer une fois, qu’on n’ait pas l’air d’obéir tout de suite»

Ne pas avoir l'air complaisant ni partisan, c'est leur unique préoccupation.

- «Je ne poserai pas cette question-là et je ne pense pas qu’on va se disputer pour le faire!»

- «Avant les nouvelles de dimanche et les commentaires de l’Elysée, je pense qu’aucun média traditionnel n’aurait posé la question. Il n’y a qu’à voir comme le sujet a été traité au 20h de France 2 vendredi soir, au vitriol, et pour dire que c’était une déviance venue de la presse anglo-saxonne. Après, sur la façon dont cela va être formulé, c’est compliqué.»

  

Au final, il est revenu au journaliste "président de l'association de la presse présidentielle" de poser la question. Avant de la poser il a étalé sa gène d'être obliger d'aborder le sujet, a fait des révérences à n'en plus finir...

Je cite donc l'unique question d'un journaliste français:

"Je vous remercie pour vos voeux, chacun de nous y aura été sensible, au nom de la presse française je vous souhaite une bonne et heureuse année pour vous-même et pour vos proches... si il y a une image que nous voulons revoir en 2014 c'est celle du chef d'Etat se rendant à l'aéroport de Villacoublay pour accueillir des otages tout juste libérés accompagnés des ministes Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian que je salue...(blablabla) vous y êtes vigilant soyez en remercier...(au bout de 2 minutes vient l'objet de la question) Valérie Trierweiler est-elle toujours première dame de France?"

La question est finalement évacuée en 30 secondes, il n'y répond pas.

Le lendemain, le journaliste auteur de la question tweete: "Albert Londres, pardonne moi!" (!!!)

Cette prosternation est certes pathétique mais si on compare ce traitement médiatique privilégié et celui réservé à Sarkozy c'est hallucinant.

Sur les enregistrements de Sarkozy même purement privés et intimes (ceux où on entend Carla Bruni notamment), l'ensemble des médias se régalent, les diffusent et les rediffusent, demandent des réactions là où il n'y a rien à dire.

On les sent en extase totale, déchaînés...

Objectivement, la France est entrée dans une nouvelle ère qui n'est plus vraiment celle de la Démocratie. Cela fait un certain temps que l'on peut s'interroger sur la situation française, mais aujourd'hui un palier est franchit.

La différence entre les médias russes et les médias français tient au fait que les uns sont sous la menace d'un régime autoritaire et répressif, alors que les autres (en France) se soumettent de leur plein gré.

 

Portrait de titus01
6/mars/2014 - 11h53

c'est vrai que les média n'auraient pas du publier les enregistrements audio des discutions privées entre Sarko et Carla.

mais sont près a tous pour vendre, le peuple aime ça!

Portrait de christASMFC
6/mars/2014 - 11h23

Cette affaire est bénéfique a tout le monde  car si Sarkozy revien en 2017  il n'aurai plus Buisson a ses cotés et avec toutes ses idées nauséabondes . Je pense clairement et j'ai toujours penser que Sarkozy fesaient ses discours car Buisson lui promettait la victoire électorales. Parce que si on enlève els discour de Sarkozy  il a pas fait pire que Valls en matière de chiffre d'immigration et de Roms.

Portrait de Goldsworthy
6/mars/2014 - 10h57
bbbking a écrit :

Que vient faire Carla Bruni dans cette histoire?....

Les médias diffusent une conversation entre eux deux parlant de leur logement payé par Carla Bruni, et Nicolas Sarkozy disant "je ne savais pas qu'en me marriant, j'allais devenir riche"...

Les plus vus