06/03/2014 09:57

Bouygues valorise SFR à 14.5 milliards d'euros et promet de "redynamiser l'emploi"

Le groupe Bouygues, candidat au rachat de SFR, a assuré jeudi que son offre, qui valorise la filiale télécoms de Vivendi à hauteur de 14,5 milliards d'euros, n'impliquait "aucun départ contraint" et prévoyait "une redynamisation de l'emploi".

Dans un communiqué dévoilant les détails de son projet, la maison-mère de Bouygues Telecom indique offrir à Vivendi "un montant de 10,5 milliards d'euros en numéraire et 46% du capital du nouvel ensemble".

Altice, maison-mère du câblo-opérateur Numericable et seul autre prétendant à SFR, n'a pas encore officiellement dévoilé son projet. Il offrirait 11 milliards d'euros en numéraire pour une opération qui valoriserait l'opérateur à 15 milliards d'euros, selon certains médias.

La fusion Bouygues Telecom-SFR, qui découlerait de l'offre de Bouygues, "vise à créer un nouvel acteur majeur du numérique en France, un leader sur le mobile", a résumé le directeur financier du groupe, Philippe Marien, lors d'une conférence téléphonique.

"C'est avant tout un projet créateur de valeur, et aussi un projet très attractif pour les actionnaires de Bouygues et de Vivendi", a-t-il défendu.

"A ce stade, notre projet ne prévoit aucun plan de départ contraint. Et l'histoire démontre que quand Bouygues prend un engagement, il le tient", a déclaré à l'AFP M. Marien.

Une alliance Numericable/SFR verrait se rapprocher des activités plutôt complémentaires, tandis qu'une fusion entre Bouygues et SFR créerait plus de synergies mais comporte donc plus de risque de destruction d'emplois.

"C'est le meilleur projet pour les consommateurs français, les infrastructures françaises, et les actionnaires de Bouygues et de Vivendi compte tenu de la création de valeur", a défendu Philippe Marien.

Dans les détails, Bouygues serait le premier actionnaire du nouvel ensemble, qu'il détiendrait à 49%, tandis que Vivendi aurait 46% du capital et le groupe d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux 5% (contre 9,5% actuellement).

Bouygues dit envisager une entrée en Bourse du nouvel acteur "le plus tôt possible, dès la réalisation de la fusion".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
10/mars/2014 - 06h30
Milie01 a écrit :

Ils essayent de nous gober ça ... ha ha ha :)

smiley

Portrait de Flivia44
10/mars/2014 - 06h29

Les promesses mon dieu

Les plus vus