05/03/2014 16:34

Enregistrements de Buisson: Copé se dit "stupéfait", mais "l'essentiel est de parler de ce qui intéresse les Français"

Jean-François Copé, président de l'UMP, a affirmé que la révélations des enregistrements clandestins de Patrick Buisson l'ont "stupéfait" mais que l'essentiel, à trois semaines des élections municipales, était de parler de "ce qui intéresse les Français", le chômage et les impôts.

"Ces révélations nous ont tous stupéfaits, naturellement, mais à trois semaines des élections municipales, ma responsabilité, elle est d'abord de parler avec les Français de tout ce qui aujourd'hui les mobilise", a affirmé M. Copé à la presse.

Le président de l'UMP s'exprimait devant la presse gare de l'Est à Paris, juste avant de prendre le train pour Strasbourg, où il devait tenir un meeting commun avec les anciens Premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et François Fillon en soutien à la candidate UMP dans cette ville, Fabienne Keller. M. Raffarin voyageait avec lui, M. Fillon devant les rejoindre plus tard.Ce qui mobilise les Français, c'est "le chômage qui a explosé, les impôts qui ont connu une augmentation considérable depuis que François Hollande est président de la République", a ajouté M. Copé.

"C'est la première fois depuis pratiquement deux ans que les Français vont pouvoir voter. J'entends bien que cette campagne électorale ne soit pas détournée de son objet premier, qui est un vote national pour le destin de nos villes et nos villages, et aussi pour l'orientation politique que les Français souhaitent exprimer à l'occasion de cette élection (...) Et moi, je ne laisserai pas le débat public être détourné de cette question essentielle", a-t-il dit.

Relancé sur la question des enregistrements, il a repliqué: "l'essentiel n'est pas là. J'aimerais qu'il n'y ait pas trop de décalage entre ce qui intéresse les Français et ce qui intéresse la presse".

Le Canard enchaîné et le site Atlantico ont publié des extraits d'enregistrements réalisés clandestinement par M. Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, lors de réunions avec l'ancien chef de l'Etat ou de conversations privées avec ce dernier ou son entourage.M. Copé est lui-même au centre d'une tourmente, après les accusations du Point, selon lesquelles il aurait favorisé une société de communication fondée par deux de ses proches, au détriment des finances de son parti.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Razyiel
6/mars/2014 - 06h52 - depuis l'application mobile
jarod26 a écrit :

ce qui intéresse les français c'est que tu te casses :p

yeeeeesssss !!! lol bien dit !

Portrait de climacra
6/mars/2014 - 02h30
bbbking a écrit :

L'avantage de Copé, c'est qu'il ne surprend personne par ses declarations quand il est mis en cause, il fuit, quand c'est son parti qui fait l'actualité, il fuit pour au final toujours tenter d'enfoncer le gouvernement actuel...

c'est vraiment le Harlem Desir de la droite... 

Harlem c'est pire que Copé

Portrait de Kram78
5/mars/2014 - 21h47 - depuis l'application mobile

C'est grave ! Dèja la censure se cait de plus en plus forte (on plaisente plus sur les blacks, les fujs, le arabes, les gays etc. Etc )(coluche, ou es-tu ? - c'est a croire qu'il n'y a vraiment rien apres la mort !)
Et si maintenant on enregistre ce que l'on dit en privé, c'est la fin !! Le goulag est proche ..hollande progesse dans ses intentions... Sauve qui peut...ou alors. Peut etre un printemps francais...et si on occupait le champ de mars jusqu' à ce que ça change ??!!

Portrait de Gloubox
5/mars/2014 - 16h36

C'est pas faux d'un côté .... même si ce n'est surment pas le but premier....

Les plus vus