04/03/2014 10:03

Le maire de Draveil, Georges Tron affirme ne pas être l'auteur d'un roman pornographique avec des violences sexuelles

Georges Tron se défend d'avoir écrit un roman pornographique.

Le maire de Draveil, dans l'Essonne, veut calmer la polémique, suscitée par la diffusion d'extraits d'un ouvrage comportant des récits de violences sexuelles, signé de son nom.

"Je ne suis pas l'auteur de cet ouvrage et ne peut qu'être surpris qu'une personne porte le même nom et le même prénom que moi alors que je ne connais aucun homonyme", a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'ouvrage en question s' intitule Le miroir truqué et publié en 2008 par l'éditeur "Société des écrivains" par un auteur signant Georges Tron. Le maire de Draveil explique que le livre relate "des scènes de violences particulièrement crues". "La Société des Ecrivains a confirmé qu'il n'y avait aucun rapport entre moi et ce livre."

L'élu a par ailleurs dénoncé la diffusion anonyme de pages photocopiées de ce récit.

Des "envois anonymes" qu'il attribue cependant à l'entourage de Philippe Olivier, à la tête de la liste 100% Draveil, l'un de ses adversaires lors des prochaines élections municipales.

Accusé de viols et d'agressions sexuelles par deux anciennes employées de sa mairie, Georges Tron a bénéficié le 10 décembre 2013 d'un non-lieu par les magistrats en charge de ce dossier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
12/mars/2014 - 05h09
thierry_70 a écrit :
Il y a de quoi être inquiet

Perso je m'en fiche smiley

Portrait de DarkAngel
12/mars/2014 - 05h08

Draveil c'est ou ça smileysmiley

Portrait de Koro
4/mars/2014 - 10h32

ça devient de l'acharnement sur cet homme, qu'on le laisse tranquille

Portrait de Carole 18
4/mars/2014 - 10h07 - depuis l'application mobile

Le fétichisme des pieds

Les plus vus