13/10/2009 10:09

La Maison Blanche prend pour cible la chaîne Fox News

Face aux critiques des médias, la Maison Blanche a décidé de contre-attaquer en visant tout particulièrement la chaîne conservatrice Fox News, qu'elle accuse purement et simplement d'avoir déclaré "la guerre à Barack Obama".

C'est la directrice de communication de la Maison Blanche, Anita Dunn, qui a mené la charge, lors d'interviews accordées ces derniers jours à la chaîne CNN, au magazine Time et au quotidien New York Times.

Barack Obama doit affronter une opposition croissante à son projet de réforme du système de santé, une inquiétude grandissante de l'opinion publique face au conflit afghan et un malaise persistant quant à la situation économique. Le président américain a également subi un revers avec la défaite de sa ville de Chicago dans la course à l'organisation des jeux Olympiques d'été de 2016, sans compter que son prix Nobel de la Paix lui a attiré plus de piques que de louanges.

C'est dans ce contexte qu'Anita Dunn a déclaré au New York Times de lundi, en parlant de la chaîne Fox News du magnat des médias Rupert Murdoch, que la Maison Blanche allait "la traiter comme on traite ses adversaires".

"Puisqu'ils mènent une guerre contre Barack Obama et la Maison Blanche, nous ne sommes pas obligés de faire comme s'il s'agissait du comportement normal d'une organisation de presse", a-t-elle insisté.

Quelques jours plus tôt, cette stratège en communications chevronnée du Parti démocrate avait, dans le magazine Time, dénoncé Fox News comme une chaîne de "journalisme d'opinion déguisée en chaîne d'information". "En réalité, Fox News agit souvent comme un auxiliaire du parti républicain", insistait-elle encore dimanche sur CNN, prévenant que la Maison Blanche ne "resterait pas un témoin passif" face à des opposants qui tentent de "faire chuter le président et sa présidence".

La riposte a notamment pris la forme d'un message publié sur le blog de la Maison Blanche, Whitehouse.gov, dénonçant "les mensonges de Fox" et "une tentative de diffamation visant les efforts de l'administration pour obtenir les jeux Olympiques".

Le blog de la Maison Blanche s'en prend tout particulièrement à Glenn Beck, un animateur conservateur qui a son émission sur Fox News, qu'elle accuse de lancer des attaques partisanes pour faire monter l'audience.

Glenn Beck, critique inlassable de l'administration Obama, a qualifié en juillet de "raciste" le premier président noir des Etats-Unis, qui aurait selon lui "une haine profonde des Blancs". Pour Larry Sabato, directeur du Center for Politics à l'université de Virginie (est), il est possible que la Maison Blanche s'en prenne à Fox News parce que "la base démocrate commence à être plus critique envers Obama".


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fabuk
13/octobre/2009 - 16h44

Fox roule a droite, MSNBC a gauche, bilan seule CNN reste comme seule "vraie" chaine info.

Portrait de cindy2009
13/octobre/2009 - 12h27

le canard avec « Le journal de Carla B. » dont le chef déjeune avec carlita :roll:

Portrait de sanya
13/octobre/2009 - 11h43

Mais non, 100% des Français ont voté pour Monsieur le Président !

Portrait de sanya
13/octobre/2009 - 11h41

Qui a octroyé ce prix ? J'ai apprécié la réponse du Président Américain à l'annonce de ce "prix".

Portrait de olivier200
13/octobre/2009 - 11h39

ah bon y a des medias d opposition en France??????

Portrait de annegc1
13/octobre/2009 - 10h36

visiblement tu n'as pas la moindre idée de ce qu'est Fox News ou ce que peut faire ou non Obama. Mais libre à toi de voir des complots partout.

Portrait de jbpéro
13/octobre/2009 - 10h34


Une chaine d'informations en continu n'a pas à être une chaine d'opposition ou de majorité. Elle doit retranscrire objectivement les faits et permettre des débats et des éclairages équilibrés

Portrait de annegc1
13/octobre/2009 - 10h20

Critique tout à fait justifiée. Fox News a fait de la désinformation au profit de Bush pendant des années et maintenant s'attaque à Obama pour tout et rien. J'imagine que même quand il pleut la chaîne affirme que c'est de sa faute.
Le directeur du Center for Politics devrait revoir son boulot. Au lieu d'essayer de défendre une chaîne qui n'a que faire des faits...

Les plus vus