09/10/2009 21:03

Nouvelle Star: Et si c'était lui le remplaçant de Sinclair ?


3.5
Alors que Lio a annoncé avoir signé pour une nouvelle saison depuis le mois de juin de dernier, le rumeurs commencent à circuler sur celui qui pourrait remplacer Sinclair.

Lio et Manoukian auraient lancé le nom de Bertrand Burgalat. Il confirme avoir été contacté sur le site de Télé 2 semaines:

"On en a parlé avec les responsables de M6 et de Fremantle au début de l'été.  Ils m'ont encore contacté il y a huit jours. J'ai l'impression que ça s'accélère. Mais comment dire, rien est arrêté. Je suis très fataliste. S'ils me choisissent, j'y vais car il faut tout essayer dans la vie. Ça serait marrant."


Bertrand Burgalat arrangeur, producteur, remixeur, il sévit tour à tour sous ces différentes casquettes. Né à Bastia en 1963, d’un père haut fonctionnaire, ses balbutiements musicaux s’effectuent au piano classique.  Il compose des musiques de film (Les Nuits Fauve), des musiques de pub (Yves Saint-Laurent).
Dans les années 1990, il surfe sur la vague électro de l’ « easy-listening ». Ces expériences le conduisent à fonder Tricatel, son propre label en 1995, qui propose une gamme d’artiste aux horizons variés, tout en développant un son homogène, original, et novateur. Citons ainsi April March, Héléna Noguerra , Michel Houellebecq , Ingrid Caven , Valérie Lemercier sa compagne, mais aussi des compilations d’André Popp ou David Whitaker.

En 2000, Bertrand Burgalat lance un album solo The Ssssssound of music, signé de son seul prénom, qui renferme la quintessence de l’esprit kitscho-électro-pop de l’artiste. Avec son groupe, A.S. Dragon, il se confronte au public et multiplie les festivals.

En 2001, Bertrand Burgalat revisite le répertoire d’ Alain Chamfort . Puis sort en 2005 son deuxième album Portrait Robot. Ambassadeur de la musique des années 60-70 revisitées selon les époques, incarnation d’une certaine « branchitude » parisienne, Bertrand Burgalat reste un personnage pittoresque qui se plaît à organiser des fêtes grandioses, comme celle, mémorable, qu’il donna au bowling de l’Etoile.



Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de ericm9
Vote: 
0

C un peu facile de dire qu'on ne va pas rempiler pour une nouvelle saison parceque le niveau est mediocre... on croit rever : Sinclair, tu savais très bien dans quoi tu t'engageais et pourquoi tu le faisais : La Thune. Maintenant que tu as palpé grave tu veux la jouer artiste integre ? Mon cul. Les gens qui te suivaient avant la nouvelle star n'acheteront plus tes albums desormais. Fo savoir si on est la pour le créatif ou le compte en banque. Et puis perso les " fils de " nés avec une cuillére en argent dans la bouche, j'en ai ma claque.
J'avais pourtant adoré à l'epoque le texte de " ensemble " parceque ca me parlait.
Ct il y a dix ans... ca parait tellement loin.

Chacun ses bons plans, evidemment.

En clair : tu sors.


Portrait de ericm9
Vote: 
0

C'est un peu facile de dire qu'on ne va pas rempiler pour une nouvelle saison parceque le niveau est mediocre... on croit rever : Sinclair, tu savais très bien dans quoi tu t'engageais et pourquoi tu le faisais : La Thune. Maintenant que tu as palpé grave tu veux la jouer artiste integre ? Mon cul. Les gens qui te suivaient avant la nouvelle star n'achéteront plus tes albums desormais. Fo savoir si on est la pour le créatif ou le compte en banque. Et puis perso les " fils de " nés avec une cuillére en argent dans la bouche, ca commence à me gaver. Trop facile.
J'avais pourtant aimé à l'epoque le texte de " ensemble " parceque ca me parlait.
Ct il y a dix ans... ca parait tellement loin.

Chacun ses bons plans, evidemment.

En clair : tu sors.


Portrait de COHENELEVEN
Vote: 
0

LE REMPLACANT DE SINCLAIR SERA MARCO PRINCE DU GROUPE FFF DE SOURCE SUR


Portrait de alpgirl74
Vote: 
3

je suis totalement d'accord, par moment on se demande si elle est là juste pour montrer son anatomie !!! elle a plus l'age de faire du porno !!


Portrait de laurette4435
Vote: 
0

rendez nousssss Marianne! ;)
mais pourquoi pas lui, de toute façon ce ne pourra être pire que l'an dernier, surtout avec Lio qui, a part montrer ses seins n'apporte rien!


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

si seulement marianne james pouvait revenir ...


Portrait de calin123
Vote: 
2.636365

moi spécialement je trouve que bertrand burgalat serait tout a fait bien dans cette émmision avec son coté bobo pour nouvelle star ça serait bien en plus j'adore son style:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


Portrait de marie emmanuelle
Vote: 
3.333335

Sans le beau SINCLAIR et le génial P.MANOEUVRE l'émission sera plate et fade, j'espère qu'ils ne partiront pas, ils sont le sel de cette émission que j'adorais, car sans eux je ne sais pas si je vais la regarder encore ;( ;( ;(

Restez SVP, please, ne nous quittez pas ....trop mal ....sniff...;(


Portrait de niamey
Vote: 
0

il amis un masque de plongée:?: :?: :?:


Portrait de lisa2009
Vote: 
2.97436

@vivaneau : suffoques pas l'ami (e) y a pas mort d'homme faut pas se mettre dans cet état là!
Je ne pensais rien pourrir mais après tout (tiens qu'est-ce j'en ai foutre!) si j'en avais envie de le pourrir c'est le topic de ton père? :twisted:


Portrait de AIR FM
Vote: 
0

Bertrand Burgalat a également composé trois titres sur le premier album de Christophe Willem (Elu produit de l'année, intemporel et pourquoi tu t'en vas).


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

pas surprenant ...:!: :mrgreen:


Portrait de sreinard
Vote: 
0

;) le producteur de la soeur de Lio ... un pote de Ph Manoeuvre ... tout se passe en famille ...

manque d'ouverture tout ça !


Portrait de Nouvellestar27600
Vote: 
0

Franchement M6 pourrait prendre des artistes plus connu !


Portrait de potchin
Vote: 
0

Ben moi je connais Burgala et c'est domage de le voir relégué à une emission aussi ringarde. Si Sinclair est parti il a c raisons.


Portrait de valrie1975
Vote: 
2.142855

rendez-nous sinclair!!!!


Portrait de Toukie
Vote: 
2

Qui c'est celui là :?: j'en ai jamais entendu parler :!:


Portrait de vivaneau
Vote: 
2.68421


pas besoin de pourrir le topic avec sa vie il suffit d'aller chercher sur internet...


Portrait de lisa2009
Vote: 
2.97436

C'est un pote de Manoeuvre (qui l'adore et le respecte à mort, ce n'est pas parce qu'il n'est pas connu du grand public qu'il faut le descendre bêtement!)
Burgalat faisant aussi de supers soirées, il en parle dans une itw:

*Autre activité, c'étaient les soirées puis après-midi Tricatel...

"Alors, on va refaire quelque chose en mai à Mains d'Oeuvres, avec du théâtre, avec les High Llamas. Ce qu'on faisait au Bowling avant, on a arrêté parce que cela se passait trop bien, d'une certaine façon. Ca devenait tellement mode aussi, on sentait que ça allait basculer vers quelque chose qui ne nous plaisait pas, que les gens ne viendraient plus pour la musique. C'est pour ça qu'on était content d'aller à Saint Ouen, il fallait faire l'effort d'y aller, c'était plus axé sur la musique. J'ai de très bons souvenirs du Bowling, mais je crois que les meilleurs sont à Saint Ouen. Je me souviens de moments, à une heure du matin, alors que ça aurait dû être fini depuis deux heures, Christophe Lemaire passait trois disques, et même si les gens étaient un peu mous ce soir-là, tout le monde allait se déchaîner sur le dance floor, après avoir été très attentifs aux groupes. On essayait de présenter des groupes qu'on n'avait pas forcément la possibilité de signer, mais dont on appréciait le travail, les membres. Il y avait un côté MJC. On refera sûrement des choses, mais il faut qu'on trouve une autre formule. Au Bowling, on avait vraiment l'impression d'engraisser tout le monde, nous on ne perdait pas d'argent mais on n'en gagnait pas non plus... le patron s'en mettait plein les poches et on devait pourtant se battre à chaque fois pour qu'il n'augmente pas le prix des consommations. C'est ce que j'ai vu quand on est allé tourner en Russie : en fait, la musique devrait dépendre du Ministère du Tourisme, pas de celui de la Culture, parce qu'on est là pour faire tourner les boîtes, les restos, etc. Après le Bowling, j'ai été contacté pour faire plein de trucs dans des endroits chicos, mais j'ai toujours dit non. Ce n'est pas ça qui m'intéressait. A l'époque du Bowling, je partais du principe qu'il fallait que ce soit gratuit, parce que les personnes qui seraient obligées de payer, ce seraient celles qui ne seraient pas sur la guest-list, donc celles qui ont le moins de fric. Au bout d'un moment, on avait plein d'incrusteurs qui venaient là sans trop savoir pourquoi. Si bien qu'à Mains d'Oeuvres j'ai tenu à ce qu'il y ait un prix, modique certes, mais pas de guest-list. Tous les gens de maisons de disques, tout ça, ils sont sympathiques, certes, mais ce sont les autres qui nous intéressent. Ce devrait être gratuit pour le public, mais payant pour les professionnels..."


Portrait de tvkiller
Vote: 
3

C'est une blague ??
Qui c'est ce mec? il ne va rester que Philippe M de viable.

prochain jury en place pour 2011 : annie cordy, chantal goya, bezu et charlie oleg

Mouahahah ca va déchirrer


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

:lol: :lol: :lol:


Portrait de lisa2009
Vote: 
2.97436

c'est qui ce tetard à lunettes: Un début de réponse

"French touch atout

Sur l'arbre généalogique de la musique, le nom de Bertrand Burgalat se place au centre, au départ de multiples branches. L'une s'appelle Tricatel, son label, au bout de laquelle on trouve AS Dragon, Helena Noguerra, April March, Les Shades, Ladytron ou Michel Houellebecq. D'autres branches amènent aussi bien vers le groupe dark-wave slovène Laibach, que vers Alizée, Christophe Willem, Alain Chamfort, Philippe Katerine et Nick Cave. En près de vingt ans, Bertrand Burgalat aura collaboré à environ 150 projets différents auxquels s'ajoutent les BO des Nuits Fauves et de Palais Royal de Valérie Lemercier. Ce n'est qu'en 2000 qu'il se décide à sortir des albums sous son nom. Albums qui ne rencontrent qu'un succès d'estime.

Bertrand Burgalat fait de la musique d'ascenseur, oui. Mais d'ascenseurs intergalactiques tous droits sortis d'un épisode de Cosmos 1999, ou d'ascenseurs qu'emprunteraient Shaft ou Steve Mc Queen avant de faire ronfler sa Mustang dans les rues de San Francisco. Un mélange éclectique, électronique et chic entre pop sixites, jazz, électro-ambient et soul "blacksplotation". Bertrand Burgalat monte une dernière fois sur scène, en ce début d'année 2009, pour défendre son troisième album, "Chéri BB". Lunettes en écailles, costume bleu cobalt, cravate blanc-crème, écharpe en laine, mèche de côté, un sourire de premier de la classe qui aurait reçu un bon point vissé sur le visage. Rencontre.

"Chéri BB" c'est ton troisième album studio, seulement. Pourquoi si peu d'albums, en presque dix ans, par manque de temps ?
Non tu sais, souvent on fait des choses, mais après on passe plus de temps à essayer de les sortir qu'à les faire. Sinon le temps, je l'ai. Je n'ai pas d'enfants et je ne sors pas. Ma seule perte de temps c'est d'habiter Paris. C'est une ville où l'on perd son temps. Mais les gens qui me disent qu'ils n'ont pas le temps, sont souvent ceux qui, en y regardant de plus près, perdent surtout leur temps à des conneries. Notamment les ministres. S'ils restaient chez eux, ils travailleraient peut-être mieux.

A quoi passes-tu tes journées, alors ?
Je passe moins mes journées à faire de la musique qu'à essayer de la sortir. Mais c'est une frustration qui a aussi de bons côtés puisqu'au final la musique reste un plaisir. En fait, je suis dans la même situation que quelqu'un qui aurait un travail "normal" et qui ferait de la musique le week-end pour son plaisir. Peut-être même que j'en fais moins.

Est-ce que ta musique passe en second plan, comme une récréation ou est-ce qu'elle reste ta priorité ?
Je ne fais pas de différence entre ma musique et celle que je fais pour les autres. On peut être tout aussi personnel et sincère, à travers l'univers des autres. Et parfois il est même plus difficile de travailler pour soi, parce qu'on ne se met pas le même type de pression. Il y a des mauvaises questions qu'on ne se pose que pour soi et pas pour les autres.

Chacun de tes albums a son identité, avec une couleur musicale différente. Est-ce une manière pour toi d'exploiter l'éclectisme qui te caractérise ?
C'est vraiment le hasard qui fait les choses. Je n'ai jamais changé ma façon de faire, j'utilise à peu près les mêmes instruments depuis au moins quinze ans, mais ce qui change, c'est la façon dont est perçue ma musique. Elle renvoie plus à ce que les gens écoutent au moment où sortent mes albums. Par exemple, à l'époque de "The Sssound Of Mmmusic", les gens écoutaient beaucoup d'easy-listening, moi pas. Mais ils avaient l'impression que je faisais du easy-listening. Aujourd'hui ils écoutent plus de rock et tout le monde dit que "Chéri BB" est plus rock. Je pense que quand on écoute une musique, on a tendance à la situer par rapport à son contexte musical.

La musique de Bertrand Burgalat serait donc perméable à son environnement ?
Mais toutes les musiques sont perméables et pour moi il est très important de revendiquer ses influences. Un des plaisirs de la musique c'est d'aimer celle des autres et d'en faire autre chose. Donc je suis toujours méfiant face à ceux qui citent en référence le Velvet Underground et deux ou trois trucs un peu chicos. En général c'est pour masquer leurs vraies influences qu'ils copient bêtement. Et le danger c'est de composer en réaction à ce qui se fait sur le moment ce qui devient une sorte de conformisme. Moi je ne cherche pas à copier ou à reproduire, la seule question que je me pose, que ce soit pour moi ou les autres, c'est "qu'est-ce que j'ai envie d'entendre ?"

Les autres, justement, avec qui tu as été amené à travaillé. Ont-ils une influence sur ta musique ?
Oui parce que je n'ai pas de recette à proprement parler. Quand on fait un tube énorme, on peut être prisonnier d'une recette. Ma musique étant restée confidentielle, j'ai toujours essayé de ne pas refaire deux fois la même chose. Et puis, toutes ces collaborations sont aussi des aventures humaines où on apprend psychologiquement. Les Laibach, par exemple, m'ont appris ce qu'était la liberté, de par leur détachement vis-à-vis de la technique. Et plus surprenant, parfois, avec des artistes grand public, on se rend compte qu'ils sont beaucoup plus sincères que des gens qui avaient l'air plus intransigeants. Avant certaines collaborations je disais que ça allait être un plaisir et ça s'est avéré être un cauchemar et d'autres où j'y allais plus à reculons ont donné les résultats les plus intéressants.

Des exemples ?
Il y a deux jours, j'ai travaillé avec une actrice très connue qui est vraiment quelqu'un de très gentil, mais qui en studio m'a fait vivre un des pires moments de ma vie. Et en ce moment, je fais des morceaux pour Marc Lavoine, qui a un univers très différent du mien et j'ai découvert un type extrêmement élégant dans sa façon de travailler.

Même si on te demande de travailler avec un artiste très commercial, tu y vas ?
Oui toute expérience est bonne à prendre et il y a aussi un désir de revanche qui m'anime. Quand on baigne dans le monde de la musique et qu'on a un mauvais caractère comme moi, on n'a pas que des sympathies. Le milieu du rock indépendant, par exemple, ne m'intéresse pas. Je trouve que c'est devenu exactement l'inverse de ce qu'il y a de beau dans le rock en générant le même type de bêtise et de sectarisme que la génération de mes parents vis-à-vis du rock. Pour moi c'est une musique qui, aujourd'hui, représente tout ce qu'il y a de plus socialement ahurissant et oppressant. Je le constate avec les artistes de mon label. Que les grosses radios nous aient snobé, à la limite ça parait concevable, mais celles qui se targuent d'être rock, indé et sympa, souvent, sont celles qui nous ont donné le plus de fil à retordre. Alors quand je collabore avec Alizée ou Christophe Willem, c'est sûr il y a une forme de pied de nez, pour moi. Je ne peux pas le faire de façon cynique avec mes albums. Je ne vais pas claquer des doigts et faire un truc commercial. Ce serait moche et ça ne marcherait pas. Je préfère faire toujours la même musique mais pour des gens pour qui ça marchera mieux. La musique commerciale ne me dérange pas et quand il y a quelque chose de bien, au milieu, je trouve ça encourageant. Ce qui me révolte c'est la fausse qualité, les attrape-bobos que les gens achètent mais n'écoutent pas.

Les bobos, justement, c'est une catégorie dans laquelle on te met bien souvent, non ?
C'est vrai, mais pour moi un bobo c'est quelqu'un qui trouve qu'il y a trop de bobos.

C'est frustrant ou glorifiant de travailler pour des artistes qui, au final, vendront plus d'albums que toi ?
C'est très agréable. Et puis on ne sait jamais à l'avance ce qui va marcher ou pas. Aujourd'hui, la musique est surtout liée à l'habitude. On ne peut pas forcer quelqu'un à lire cent fois un mauvais roman, en revanche on peut bastonner 240 fois la même mauvaise chanson en radio. Et au final l'auditeur se dit que ce n'est pas si mal que ça.

Crois-tu que tes albums auraient plus de succès si tu n'étais pas en France ?
Non je ne crois pas. Plusieurs fois j'ai été tenté de me barrer, mais j'aurais trop peur qu'au bout de deux ans je me retrouve face aux mêmes problèmes qu'ici. Franchement, en plus, je me considère comme un privilégié, il y a quand-même, en France, de la bienveillance par rapport à ce que je fais. Et quand je me plains c'est d'une manière générale. Les problèmes que j'ai pu rencontrer, plein d'autres y ont sûrement été confrontés aussi.

Tes projets ?
En ce moment je travaille sur un album de reprises par des actrices françaises. Et puis je vais travailler aussi avec un groupe belge Aeroplane. Ma tournée s'arrête à la fin du mois de janvier. Ensuite je ne sais pas quand sera la prochaine, il est encore trop tôt pour le dire.:D


Portrait de loogaroo
Vote: 
3.20792

D'année en année, ce programme vire de plus en plus bobo prétentieux bien-pensant, et ça ne va pas s'arranger avec l'arrivée de ce "inconnu de la populasse car incompris de son talent immense".
Jusqu'à la victoire de Willem, l'émission restait populaire dans le choix des chansons et des candidats. Depuis, ça vire bobo parisianiste, voire méprisant pour les succès populaires, avec un jury qui se la pète de plus en plus. D'ailleurs l'audience ne suit plus comme avant, car il y a de plus en plus un décalage entre la boboïtude de l'émission et des gens rodinaires qui la regarde.
Avec ce... nouveau juré, c clair, je ne regarde plus.


Portrait de lisa2009
Vote: 
2.97436

"Et pourquoi pas Cindy Sanders dans le jury ?": c'est crêpage de choucroutes assuré avec la mère Lio! :mrgreen:


Portrait de garlaban
Vote: 
2.82258

Et pourquoi pas Cindy Sanders dans le jury ?


Portrait de lisa2009
Vote: 
2.97436

Tenez pour vous faire une idée :
http://www.myspace.com/asdragon


Portrait de lisa2009
Vote: 
2.97436

Burgalat c'est la classe (ce mec est connu et adulé ailleurs qu'en France), il déteste les branchouilles, c'est pourquoi il a organisé des soirées en banlieue, allez voir des interviews de ce mec il sort vraiment de l'ordinaire, c'est un mec doué, un vrai talent, accessible et qui se la ète pas!) j'adore les albums qu'il a produit avec le groupe AS Dragon, voilà ce qu'on disait de ce groupe en 2003 (entre de multiples et excellentes critiques, on les compare au Velvet français):
"Ils s'étaient déjà illustrés aux côtés de Michel Houellebecq et de Bertrand Burgalat, livrant un album live "A.S Dragon/Burgalat", mais leur premier opus est une récréation décadente et pop'n'rock'n'roll des sixties.

Et pourtant, le combo a tout pour engendrer les préjugés : groupe français mené par une Parisienne (mon dieu !) d'origine russe (aaaahhh...).
Même si le physique de la jeune Natacha est un peu androgyne, sa voix ne trompe pas : tantôt douce, rafraîchissante, voluptueuse, érotique, explosive ou rageuse, c'est elle qui fait l'identité du groupe !
En alternant textes anglais et français, A.S Dragon marque un nouveau point en assurant l'équilibre idéal entre les deux langues.
A noter au passage, le titre le plus poétique de "Spanked", "un hémisphère dans une chevelure", texte signé par Charles Baudelaire himself : avec des paroles comme celles-ci, on se dit que la langue de Molière a encore un bel avenir dans la chanson.
D'un autre côté, certains titres comme "Spank on me" ("fesse-moi") sont préférables en anglais : là c'est plus du Baudelaire... mais c'est bon quand même !

Au final, passer 40 minutes en compagnie d'un groupe bourré... d'autant de talent... ne peut que ravir. Si vous aimez le son et le style rock des sixties/seventies, cet album est fait pour vous. ":p :p


Portrait de lucbrinbrin
Vote: 
2.09091

Burgalat a la nouvelle star!!! ca va sentir mauvais la branchouille parisienne, en même temps lui c'est un vrai artiste.


Portrait de descamps
Vote: 
3

Vive Bertrand

Vive Tricatel

Bon, je sais pas ce qu'il va aller faire dans cette émission. La majorité des gens qui regardent ces programmes ne se déplacent JAMAIS dans une salle de concert.


Portrait de niamey
Vote: 
0

il faudra changer tes lunettes ringardes!!!!;)


Pages

Programme TV

TF1
Danse avec les stars
20:55
(Divertissement)
FRANCE 2
Téléthon
20:50
(Gala)
La grande fête
CANAL +
Le convoi
21:00
(Film)
FRANCE 5
Échappées belles
20:50
(Magazine)
Escapades en Flandres
M6
NCIS : Los Angeles
21:00
(Série/Feuilleton)
Anges et démons
C8
Nelson
21:00
(Théâtre)
W9
Les Simpson
20:55
(Série/Feuilleton)
C'est moi qui l'ai fait !
TMC
The Flash
20:55
(Série/Feuilleton)
Le flambeau humain
NT1
Chroniques criminelles
20:55
(Magazine)
NRJ12
Diane, femme flic
20:55
(Série/Feuilleton)
Bourreau de travail
HD1
Unforgettable
20:55
(Série/Feuilleton)
Prise au piège
6TER
Fais pas ci, fais pas ça
20:55
(Série/Feuilleton)
Pas d'inquiétude

Top 15 des membres du jour

1
PtiGlaçon - (68 commentaires)

2
Jarod26 - (66 commentaires)

3
Caramella - (51 commentaires)

4
thierry_70 - (48 commentaires)

5
Kaelya75 - (45 commentaires)

6
dolphins - (37 commentaires)

7
Patrick83 - (34 commentaires)

8
DarkAngel - (34 commentaires)

9
Soso87 - (28 commentaires)

10
pistouille - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
Forever - (19 commentaires)

14
Koro - (19 commentaires)

15
Lilounette92 - (18 commentaires)


Haut de la page