02/10/2009 14:01

Le quotidien londonien Evening standard va devenir gratuit

Le quotidien du soir londonien Evening Standard, qui est vendu depuis 182 ans, va être distribué gratuitement, ses nouveaux propriétaires russes voulant ainsi renforcer sa distribution, ont-ils annoncé vendredi.

Le quotidien racheté par le milliardaire et ex-agent du KGB Alexandre Lebedev pour un prix symbolique d'une livre en janvier, actuellement vendu 50 pence (55 centimes d'euros), deviendra gratuit à partir du 12 octobre.

Son tirage devrait plus que doubler, de 250.000 à 600.000 exemplaires, a annoncé le titre dans un communiqué, tout en soulignant qu'il continuerait à fournir un "journal de qualité".

"Le Standard a offert un journalisme exceptionnel depuis 1827 et cela ne va pas changer", a souligné Alexandre Lebedev. "Le London Evening Standard est le premier grand journal de qualité à devenir gratuit et je suis sûr que d'autres suivront", a-t-il prédit.

Le rédacteur en chef Geordie Greig a décrit ce tournant comme un "moment historique et une grande opportunité" pour le journal, soulignant que le Standard "avait devant lui un futur sûr et intéressant avec cette nouvelle stratégie pionnière".

Le Standard était jusqu'à présent le seul journal payant destiné au lectorat londonien. Les Londoniens ont à leur disposition deux autres journaux gratuits, Metro et London Lite, tous deux détenus par le groupe Associated Newspapers, qui possédait aussi le Standard avant que le titre endetté ne soit vendu à M. Lebedev cette année.

Le groupe a gardé une part marginale dans le journal.

News International, principale subdivision britannique du groupe du magnat australien des médias Rupert Murdoch, a fermé le mois dernier son journal du soir gratuit, thelondonpaper, après une perte annuelle avant impôts de 12,9 millions de livres.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cindy2009
2/octobre/2009 - 18h22

youpi !!!!!!!!!!!
inconnu au bataillon :mrgreen:

Portrait de E A Poe
2/octobre/2009 - 14h53

"milliardaire et ex-agent du KGB" moi ça me choc, ça sent le souffre.

Les plus vus